Aubagne conforte son ambition - contre-édito du maire (mars 2018)


 gazay ravi

Le futur visage de notre ville, esquissé par le réaménagement de son artère commerçante légendaire, va progressivement, petit à petit, commencer à débuter de se préciser au cours de cette année ou de la suivante, conformément à ce que nous avions fait croire aux Auba-niaises et aux Auba-niais.

Tous les chantiers prévus, y compris ceux destinés à saboter mes soit-disant efforts gargantuesques pour ressusciter le centre-ville, ont démarré ou vont démarrer incessamment sous peu, j'vous jure, dans le courant de l'année.

Sont d'ores et déjà engagés la poursuite de la réhabilitation du centre ancien en vue de créer un itinéraires pour bus à touristes, l'exil du "petit monde de Marcel Pagnol" dans le cadre de la mise en sommeil de plusieurs points d'intérêts qui ne m'intéressent pas mais aussi le retour de nos bonnes vieilles traditions provençales sans qui nous, les Peretti, les Bensoussan, les Gomez, les Najem, les Martin ne serions pas ce que nous sommes aujourd'hui... "Muséifions" Aubagne à la sauce "nos ancêtres les Gaulois".

Suivront le réaménagement des artères emblématiques et l'oubli traditionnel des chemins de traverse, le mépris habituel pour les routes nationales, le désintérêt répétitif pour les quartiers excentrés mais aussi le déploiement soutenu des caméras de vidéo-verbalisation parce que ça sert à rien mais que ça rassure il paraît.

Notre ville poursuit ainsi pleinement mon ambition.
Pas vu, pas pris !

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Gazay : le temps de semer l'illusion est revenu +

    Tout Aubagne le sait maintenant, deux oracles sondagiers successifs ont annoncé la défaite de Gazay aux prochaines élections municipales. Depuis, branle-bas de combat en mairie. Le maire se précipite dès qu'il aperçoit plus de deux personnes pour serrer des mains. Le directeur des services techniques et son adjoint courent dans Lire la suite
  • On vient de découvrir à quoi servent les caméras +

    Mardi 17 juillet 2019. Retenez bien cette date, elle est en passe de devenir historique pour Aubagne. Un véritable tournant pour la politique municipale. Grâce au Centre de Supervision Urbaine (un nom ronflant pour dire "les caméras de vidéo-surveillance"), la "Brigade Propreté Incivilités" (la BPI pour les professionnels) vient d'arrêter Lire la suite
  • Et la plainte ? +

    Après la condamnation de la ville d'Aubagne par la Cour d'Appel de Paris en janvier 2018 face à la banque RBS, concernant les emprunts toxiques, Gazay, dans une lettre enflammée adressée aux Aubagnais·es en juin 2018, écrivait : "en intentant une action pénale auprès du Procureur de la République, je souhaite Lire la suite
  • Les dogmes libéraux pour Aubagne ? +

    La Cour des Comptes et les Chambres Régionales des Comptes sont des juridictions financières. La Cour des Comptes en est l'institution financière supérieure et chaque CRC est présidée par un conseiller maître ou un conseiller référendaire à la Cour des Comptes. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Maurice Marsiglia, militant associatif +

    Maurice Marsiglia : militant associatif « Je participe à toutes les initiatives de défense des services publics. J'ai souvenir de la chaîne humaine initiée par l'ancienne municipalité pour obtenir un équipement essentiel pour le développement de l'hôpital. Aujourd'hui, l'hôpital est gravement menacé dans ses missions par M. Gazay et la majorité actuelle Lire la suite
  • Rencontre Aubagne La Commune - CGT Territoriaux +

    Avant les départs en vacances, des représentants d'Aubagne La Commune et des syndicats CGT (cadres et agents) du personnel communal se sont rencontrés pour faire un état des lieux, en particulier, sur les attentes des uns et des autres. A l'issue de cette réunion, un communiqué nous a été transmis. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec David Jame, cadre de la fonction publique territoriale +

    David Jame, cadre de la fonction publique territoriale Je soutiens « Aubagne la Commune » parce que cette initiative citoyenne constitue le socle et la dynamique qui doivent permettre à notre ville de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une ville solidaire, ouverte, créative et ambitieuse. Lire la suite
  • 1