Le temps a passé, le temps est venu !

giovannangeli grandjean

Depuis 2014, Aubagne souffre et s’éteint. Les choix de la municipalité conduite par Gérard Gazay sont ceux de l’austérité pour 90% des gens d’ici et du remboursement des banques à marche forcée, au détriment de la réponse aux besoins du plus grand nombre.

Conséquences : privatisation des cantines, manque d'entretien des espaces publics, fermeture de la MJC, dégradation des services rendus à la population, souffrance au travail et perte de sens pour les agents du service public... Éducation, culture, aménagements et économie, rien n'est épargné.

Aubagne est en panne de dynamisme. La ville semble à l’abandon !

Cette lourde liste pourrait être rallongée et détaillée par le témoignage des milliers d’Aubagnaises et d’Aubagnais qui vivent et/ou travaillent ici.

Aussi, devant cette situation dont la responsabilité incombe totalement à la majorité municipale, il s’agit maintenant de lancer un appel à toutes celles et tous ceux qui veulent dire que ça suffit, que l’on veut un autre futur.

Dire non à Gérard Gazay et son équipe, faire émerger et rassembler les voix de toutes et tous pour imaginer un oui à d’autres propositions pour demain.

C’est le sens d’une initiative que nous prendrons dans les semaines à venir : lancer un appel avec tous ceux qui le souhaitent*. Une démarche ouverte, inclusive, et progressive qui a l’ambition de modifier le paysage aubagnais et redonner l’espoir dont nous avons tant besoin.

Le temps a passé, il est temps maintenant !

Magali Giovannangeli & Denis Grandjean

* si vous souhaitez vous associer à cette démarche, citoyens, associations ou organisations, faites le nous savoir sur nos réseaux sociaux ou par mail (magali.giovannangeli@gmail.com – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).

Articles récents

  • Gazay refait les mêmes promesses qu'en 2014 +

    Pas loin de 500 personnes ce jeudi 20 février à l'Espace des Libertés pour écouter le maire et son équipe nous présenter ce qu'ils appellent un "projet de ville" et qui n'est rien d'autres que la reprise des promesses du candidat Gazay que le maire Gazay n'a pas tenues. Lire la suite
  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage qui vient de nous parvenir confirme, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • Enfin un point d'accord avec la Macronie ! +

    Interview politique sur LCI du 12/02/20, invitée  : Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes. Sujet : En France, les Municipales des 15 et 22 Mars 2020. Lire la suite
  • Sylvia Barthélémy n'est pas une visionnaire +

    La vie politique de Sylvia Barthélémy à Aubagne est caractérisée par deux traits essentiels : elle perd tout le temps et elle se trompe avec la même régularité. Nous avons extrait quelques-unes de ses prises de position qui marquent son absence totale de vision stratégique sur des questions essentielles du territoire. Lire la suite
  • Gazay va-il oser ? +

    Entre les claquements de portes, les mises à l'écart, les menaces de "révélations" et les tentatives de débauchages ratées, on sait que l'élaboration de la liste de Gazay pour les prochaines municipales s'est construite dans la douleur. Lire la suite
  • Aubagne 2020 : la délinquance explose +

    Nous avons déjà fait état de la vingtaine de cambriolages subis par des foyers aubagnais depuis le début janvier 2020. Cela correspond à un record national au regard de la taille de la commune, mais, depuis, d'autres chiffres viennent encore aggraver ce premier constat. Lire la suite
  • 1