La Trilogie, courir en Pays de Pagnol a disparu


attila2

En septembre 2016, Mèfi faisait observer que les trois courses à pieds, intitulées "La Trilogie, courir en Pays de Pagnol" étaient en très grande difficulté faute de subvention et d'aide technique de la ville. Nous avions eu droit à tous les démentis possibles. Sauf qu'aujourd'hui, elle a disparu du calendrier.

Ces trois épreuves (5 km, 7 km, 15 km) existaient depuis 1997. Le 2 septembre 2016, alerté par des amateurs, nous avions écrit : "L'adjoint au sport va pouvoir réussir quelque chose dans ce domaine : mettre fin à la Trilogie".

A l'époque nous avions eu droit à un tombereau de démentis. Comme à chaque fois que Mèfi dérange (à droite ou à gauche) en annonçant des vérités, on nous a accusé de répandre des fausses nouvelles (il y a trois ans, on ne disait pas encore fake news), des méchancetés gratuites, de nous complaire dans l'information négative, de petitesse dans l'argumentation anti-mairie, etc...

Sauf que depuis, nous avons eu encore une édition pour que cela ne se voit pas immédiatement, puis plus rien.

Dans le secret d'un bureau du service des sports, la mise à mort a eu lieu, en obtenant le silence des principaux concernés.

Comme on a fait un trait sur le Festival d'Art Singulier, les soirées d'été, les séances de cinéma autour des films de Pagnol, les spectacles de rue, comme on a liquidé les Grands Rendez-vous d'Octobre, le spectacle de la fête des mères à Jean Moulin, comme on a réduit à sa plus simple expression le Festival du Livre, la Biennale de l'Art Santonnier, comme la plupart des spectacles gratuits de centre ville.

Pendant que le Rugby Club Aubagnais redescendait en Fédérale 3, le Roller-Hockey disparaissait de l'Elite, l'AFC ne décollait pas du CFA2 (aujourd'hui National 3), que les dirigeants du Tennis Club devaient se mettre au pinceau pour assurer la survie des installations, que les principales structures sportives n'étaient plus entretenues régulièrement (sauf depuis quelques mois avant les élections !), les subventions des clubs stagnaient ou baissaient, etc, etc... et que la Trilogie disparaissait sans tambours ni trompettes.

Ce maire, c'est Attila ! Avec une nuance, là où il passe l'herbe ne repousse pas, mais à la place, Vinci, Bouygues, Eiffage, se chargent de la remplacer par du béton.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Mes 30 minutes à la réunion CIQ du Centre-Ville +

    Le 27 novembre, réunion du CIQ du Centre-ville à la salle de la Résidence des Potiers. Plantons le décor, il y avait du monde : M. Gazay et sa cour du conseil municipal, une délégation importante de la future liste de la gauche rassemblée, beaucoup de gens en colère en raison Lire la suite
  • L'AFC encore vainqueur, le RCA marque des points, 6ème victoire consécutive pour l'OM +

    En Ligue 1, Lyon se déchaîne à Nîmes (0 à 4), Lille bat Brest (1 à 0), le QSG règle le sort de Montpellier en quelques minutes (1 à 3), Nice écrase Metz (4 à 1), Monaco retrouve du souffle face à Amiens (3 à 0) et Rennes défait Angers Lire la suite
  • Gloria Mundi de Guédiguian +

    Guédiguian a besoin de mélodrame pour nous interpeler sur les dérives dramatiques de la société. Le cadre : Marseille. La ville se prête à merveille comme décor, quartier populaire (la rue d’Aix), quartiers d’affaires (les Terrasses du Port). Les acteurs : des femmes et des hommes que l’on rencontre tous les jours Lire la suite
  • Du social, c'est urgent ! +

    Entre un gouvernement qui fait la part belle aux plus riches et une municipalité qui détruit les remparts et les protections construites ici pendant des décennies, nos concitoyens, qui ont besoin de vraies politiques sociales, subissent une double peine. Lire la suite
  • Rassemblé·e·s pour Aubagne +

    Lundi 2 décembre dans l'ancienne salle de la Bourse du Travail, un petit peu plus d'une centaine de personnes ont tenu l'Assemblée Constituante de la liste qui devrait s'intituler, si on a bien compris, "Rassemblé·e·s pour Aubagne" et qui sera conduite par Magali Giovannangeli. Lire la suite
  • Retour aux valeurs humanistes et priorité au lien social +

    Cohabitation harmonieuse entre individus ou entre communautés, voici un principe qui doit être un préalable au sein d'une société, et qui plus est, au centre de la ville dans laquelle nous résidons. Lire la suite
  • Voix et guitare : Garance de passage au Cercle +

    On nous annonce un concert exceptionnel. Sans aucun doute. Avoir cette chance d’attraper une date de la tournée de Garance dans le cadre de Chant ‘appart - une organisation qui permet à de petits lieux, voire des particuliers d’accueillir chez eux des artistes - est une de ces opportunités devant lesquelles il Lire la suite
  • 1