Caramba ! Encore raté pour le Rugby Club Aubagnais

En Ligue 1, c'était la dernière journée, le QSG finit par une piètre défaite à Reims (3 à 1), Lille, en roue libre, est battue par Rennes (3 à 1). Lyon bat Nîmes (2 à 3) et Saint Etienne obtient le nul face à Angers (1 à 1). Marseille finit par battre Montpelier (1 à 0) et termine à la 5ème place.

Rugby, Top 14, La Rochelle se joue de Bordeaux (81 à 12), Lyon vient à bout de Grenoble (23 à 24), le Racing écrase Agen (3 à 35), Clermont est battu par Montpellier (27 à 28) et Toulouse met fin au supplice de Perpignan (47 à 7).

En Formule 1, Lewis Hamilton (Mercedes) a résisté à ses poursuivants malgré des gommes usées en fin de course, pour remporter le Grand Prix de Monaco ce dimanche.

En cyclisme, l'Italien Dario Cataldo (Astana) a remporté dimanche la 15ème étape du Giro, devant son compatriote Mattia Cattaneo. Les deux hommes se sont échappés pendant plus de 200 km. Richard Carapaz est toujours en rose. Primo Roglic a perdu du temps.

A Aubagne dernière journée du championnat pour l'AFC et, malheureusement, aussi, pour le RCA.

 

Football National 3

Pour ce dernier match de la saison, l'AFC recevait l'équipe de Bastelicaccia au stade De Lattre.

L'AFC a fini par s'imposer (1 à 0) grâce à un but de Hammoud, mais il a fallu attendre la 78ème minute.

La saison se termine bien, puisque la défaite de la Côte Bleue à Istres permet aux Aubagnais de terminer à la seconde place du groupe à 7 points du SC Bastia, en espérant un miracle sur le tapis vert. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres.

Rugby Fédérale 3

C'est fini pour la Fédérale 2. Contrairement à la saison 2013-2014, le RCA ne montera pas en Fédérale 2.

Les Santonniers ont pourtant étaient valeureux et ils remportent le match 41 à 13 (5 essais - 5 transformations - 2 pénalités), mais cela n'a pas suffi à inverser la tendance du match aller. 

Comme l'an dernier, l'aventure s'arrête en 1/16ème de finale. Une nouvelle fois les rodomontades du Président n'ont pas su créer l'élan nécessaire pour aller au bout. Dommage. Cette équipe là avait les moyens de jouer en Fédérale 2.

Antoine Monticellu