Défaite de l'AFC

En ligue 1, le PSG, même en phase de préparation, continue de gagner tous ses matchs et l'équipe est déjà installée au sommet. L'OM, Lyon et Monaco se disputeront les deux autres places qualificatives pour la Ligue des Champions. Il faudra attendre encore une dizaine de rencontres pour avoir une réelle idée des forces en présence.

A la Vuelta, Ben King (dimension Data) a décroché sa deuxième victoire d'étape, au sommet de La Covatilla. Rudy Mollard (Groupama-FDJ) cède son maillot rouge de leader à Simon Yates (Mitchelton-Scott).

En Top 14, rugby à XV, Clermont en allant battre le Racing 92 (17 à 40) et le Stade Français en écrasant Bordeaux-Bègles (20 à 8) s'installent en tête du classement devant Castres vainqueur de Lyon (19 à 16).

Formule 1, Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix d'Italie devant Kim Raïkkönen (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull). Le Britanique a joué un bien vilain tour à Ferrari à Monza. Hamilton a dépassé Vettel, qui est ensuite parti en tête à queue, au premier tour. Lewis Hamilton conforte son avance au classement des pilotes.

Pour Aubagne, l'AFC est toujours la seule équipe qui a repris le chemin de la compétition.

Football National 3

Pour la 3ème journée, nous avions à l'affiche un derby de grande proximité : l'AFC se déplaçait à Gémenos. La saison passée, par trois fois, les Aubagnais avaient battu cette équipe.

Le début du championnat avait très mal commencé pour nos voisins, avec 2 défaites en deux matchs, tandis que les violine et or avaient à leur actif un match nul à l'extérieur et une victoire à domicile. Tout pour donner confiance à Aubagne qui a l'ambition de jouer le haut du tableau et la montée en National 2.

Après une première mi-temps largement dominée par les Gémenosiens, le score restait vierge 0 à 0. Inefficacité offensive des locaux comme des visiteurs. Le goal aubagnais avait fait barrage à toutes les tentatives, il faut dire un peu maladroites, de ses adversaires.

En début de seconde période une occasion franche par un lob de la tête de Lamin Koob laissait penser que les hommes de Rech et de Gandolfo allaient inverser la tendance. Mais ce n'était qu'un feu de paille.

Plus aucune autre tentative ne suivait. Le match nul se profilait, à l'avantage incontestable d'Aubagne, pourtant dominée pendant l'essentiel de la partie.

Mais c'était sans compter sur André, entré à la 79ème minute, pour Gémenos. Sur un magnifique corner tiré par ce dernier, Rahal reprenait de la tête et permettait à Gémenos de l'emporter sur le score de 1 à 0 à la 94ème minute.

L'AFC se retrouve déjà à 5 points du SC Bastia, grand favori du groupe. A ce rythme là, la montée risque d'être très rapidement compromise.

Antoine Monticellu