Victoire difficile pour le RCA, nouvelle défaite pour l'AFC

En ligue 1, le PSG est champion de France, à la surprise générale. Monaco termine à la deuxième place et c'est finalement Lyon qui occupe la troisième marche du podium avec un point d'avance sur l'OM. Rennes et Bordeaux sont qualifiés, avec l'OM, pour la Ligue Europa. Troyes et Metz se retrouveront en L2 et Toulouse jouera les barrages contre Ajaccio.

En cyclisme, le jeune colombien Egan Bernal (Sky), sans doute futur vainqueur du Tour de France, savoure sa victoire au Tour de Californie. Au tour d'Italie, après la "résurrection" (ou le retour de la valise de Ventoline) de Chris Froome samedi dans l'étape mythique du Zoncolan, Simon Yates remporte dimanche sa troisième victoire d'étapes à Sappada. Thibault Pinot montre ses limites et ne sera, sans doute, jamais un vainqueur du Tour de France.

En rugby à XV, Lyon et Castres se qualifient pour les 1/2 finales au détriment de Toulon et Toulouse.

A Aubagne, c'était le dernier match de la saison pour l'AFC et le match aller des 1/16ème de finales pour le RCA.

Football National 3

Dernier match et nouvelle défaite de l'AFC devant le SC Bastia au stade Armand-Cesari devant 400 spectateurs.

Deux buts des locaux par Mesbah (8ème et 30ème minute) en première mi-temps ont plié la rencontre. Match nul en deuxième période, un penalty de part et d'autre, Benhaïm (75ème) pour Bastia et Assami (78ème) pour Aubagne et les Corses l'emportaient par 3 buts à 1.

L'AFC termine à la 11ème place (sur 14), à la limite de la relégation en R1. Il faut espérer un repêchage pour l'OM en N2.

Il faudrait tout repenser : les joueurs, les entraîneurs, le directeur technique et pourquoi pas la direction du club.

Rugby Fédérale 3

En match aller des 1/16ème de finales, le RCA recevait le Grand Dôle au stade Christian Martelli. L'équipe qui passe ce tour est assurée de jouer en Fédérale 2 pour la prochaine saison. Capital.

Les Santonniers sous la houlette de Orsini et Vallorgues se sont préparés comme jamais. Ils savent que ce sera compliqué. Ils ne se sont pas trompés.

L'adversaire a été coriace. La partie difficile et très serrée. L'enthousiasme a dominé, pour les deux équipes. Au bout Aubagne l'a emporté sur le score de 22 à 20 (un essai, une transformation et cinq pénalités pour Aubagne; trois essais, une transformation et une pénalité pour Dôle).Une pénalité à la dernière minute a fait la différence. C'est déjà un exploit.

Le mode défensif a pris le dessus. Le retour, la semaine prochaine, risque d'être infiniment dur. Mais ce sera vrai pour les deux équipes.

Les Aubagnais sont à une victoire de leur rêve. Ils vont le réaliser.

Antoine Monticellu