Le Flop de Gaudin, le Top de Mèfi


velodrome tour de france

Le 22 juillet, Marseille et son Stade Vélodrome accueillaient le Tour de France pour l'avant dernière étape. Une étape qui consacrait la victoire de Froome qui n'avait, sans doute, pas oublié sa Ventoline. Le maire de Marseille, son adjoint aux sports, les médias locaux et nationaux s'extasiaient devant le "succès populaire" de l'événement. Sauf Mèfi. Cinq mois après : la vérité.

Le maire de Marseille avait annoncé 60 000 spectateurs dans un stade plein. Le soir de l'arrivée, son adjoint aux sports comptait plus de 40 000 spectateurs au Vélodrome. Le Lendemain La Provence écrivait à la une "Des milliers de marseillais ont suivi l'étape contre la montre, notamment ici au Vélodrome". Le directeur éditorial de ce quotidien, Franz-Olivier Giesbert, qui s'est découvert une âme de Marseillais depuis son arrivée à La Provence, toujours autant passeur de brosse aux "grands" de ce monde, s'extasiait devant cette foule en délire et proposait que pour les prochaines années "le Tour de France arrive à Marseille".

Mèfi, par contre, affirmait que "Gazay avait trouvé son maître" en matière de chiffres annoncés pour un événement dans sa ville (on se souvient que le maire d'Aubagne avait vu 100 000 visiteurs pour Argilla, là où il n'y en avait que 15 à 20 000). 

Nous précisions "Le maire de Marseille a réussi à transformer l'arrivée du tour de France en échec populaire" et nous affirmions "qu'il n'y avait pas plus de 10 000 présents au stade ce 22 juillet".

Cinq mois après, dans le bilan 2017 réalisé par un journal spécialisé dans le domaine sportif, "Le Top des Flops" trouve l'arrivée du Tour de France au vélodrome en N°1 !

On peut lire dans le commentaire qui accompagne le classement : "L'idée de tracer la ligne de départ et celle d'arrivée au cœur du stade vélodrome était belle. Mais cela ne restera malheureusement que dans nos pensées. Les tribunes vides, cachées le plus possible par la réalisation de France Télévision n'avaient pas donné l'image d'un engouement populaire".

Il a fallu attendre quelques mois pour que d'autres reconnaissent que nous avions raison. C'est un nouvel encouragement pour nous, même si c'est à partir d'un fait mineur et extérieur à Aubagne.

C'est un nouvel éclairage pour celles et ceux, y compris parmi nos ami.e.s, qui pensent que quelquefois on exagère.

Nous n'y arrivons pas toujours, nous ne prétendons pas à une "objectivité" qui n'existe pas, nous ne revendiquons pas l'exclusivité, mais, toujours, nous recherchons la vérité, bonne ou mauvaise à écrire. Nous avons des convictions mais nous n'appartenons à aucun "camp" (à une exception près, sur l'ensemble des membres de la rédaction, un seul est "encarté"), nous ne "roulons" pour personne. Notre vocation c'est de donner des informations qui vous permettent de construire votre propre opinion.

Nous accueillons et accueillerons dans nos colonnes toutes celles et tous ceux qui le souhaitent ou le souhaiteront, avec comme seul dénominateur commun une seule certitude "Aubagne a besoin de tourner la page Gazay".

Nous nous sommes un peu éloigné du vélodrome, mais ce stade est un tel symbole du rassemblement que nous n'en sommes peut-être pas si éloigné que ça.

Antoine Monticellu

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les tutos bricolage de Gérard Gazay +

      Le 5 juillet à 18h a été postée sur la page facebook d'Aubagne une vidéo qui laisse pantois. A vous de juger !La ville communique sur la réfection de voirie place de l'horloge avec des commentaires à la sauce Brut (média vidéo) qui expliquent comment on applique le bitume Lire la suite
  • Sardinade Républicaine le 13 juillet +

    Le Cercle de l'Harmonie organise sa première "Sardinade Républicaine" le Vendredi 13 juillet à 19 heures. Pour 6€ vous aurez droit à un repas et à un concert avec le Quartet de la Plaine (jazz, funk, reggae, ska, salsa, ...). Entrée gratuite pour les adhérents et 1€ pour les non adhérents. Lire la suite
  • Gazay va-t-il laisser bétonner un poumon vert du Centre Ville ? +

    A l'angle du chemin de Riquet et de la rue du lieutenant Flandi, à 200 mètres de la rue de la République, en face de la médiathèque, la société immobilière Kaufman et Broad a décidé de construire 4 bâtiments. La ville affirme que le permis n'est pas encore délivré. Les Lire la suite
  • Versailles, c'est 300 000 € ! +

    Le président Macron réunit le 9 juillet l'ensemble des parlementaires à Versailles pour une simple opération de communication. Un discours d'une heure pour des décisions déjà prises. Le budget alloué à cet événement d'une journée est de 300 000 € ! La communication du monarque présidentiel, "ça nous coûte un pognon de Lire la suite
  • Les vieux démons s’emparent de Monsieur Gazay +

    Les Aubagnaises et les Aubagnais ont reçu dans leurs boites aux lettres une lettre du Maire d'Aubagne qui dénonce, une fois de plus, la dette d'Aubagne. Cette manœuvre a hérissé le poil de plus d'un Aubagnais. Nous publions ci-dessous une communiqué d'un groupe de citoyennes pour le moins agacé par Lire la suite
  • Municipales : une finale Barthélémy / Gazay ? +

    Si en 2014 les élections municipales ont marqué la supériorité de Gazay sur Barthélémy, la présidente du territoire espère bien renverser cette tendance en 2020. Elle y travaille. Lire la suite
  • La direction de l'hôpital d'Aubagne méprise les opposants au PPP +

    Dans les couloirs de l'hôpital d'Aubagne, la direction a décidé de partir en croisade pour rétablir SA vérité. Prenez garde, braves patients, on vous ment !   Lire la suite
  • 1