Défaites avant les fêtes pour l'AFC et le RCA

mefisports

En ligue 1, tout naturellement le PSG retrouve le chemin de la victoire en battant Lille 3 buts à 1. Monaco renverse une situation compromise en sortant vainqueur du match contre Troyes par 3 buts à 2, après avoir été mené 2 à 0. Mené une grande partie du match, Lyon s'est finalement imposé à Amiens dans le temps additionnel (2 à 1). PSG, Lyon, Monaco, le podium ne change pas mais à la faveur de sa large victoire (3 à 0), l'OM revient à égalité de points avec les Lyonnais et les Monégasques.

En rugby, en Coupe d'Europe, Castres bat le Racing 16 à 13 dans la poule 4 et Toulon remporte sa rencontre contre Bath 24 à 20. La Rochelle s'est imposée contre les Waps. 

Pour les équipes aubagnaises, l'AFC se déplaçait à Lucciana et le RCA à Véore.


Football National 3

L'AFC en se déplaçant au stade Charles Galletti contre l'équipe de Lucciana bénéficiait du statut de seule équipe invaincue de National 3.

A la sortie, ce titre était perdu et le match aussi sur le score de 2 à 1 en faveur de l'équipe corse, une équipe solide, solidaire qui a montré de belles qualités offensives.

Une nouvelle fois les joueurs aubagnais n'ont pas été adroits dans le dernier geste offensif. Des fautes défensives inhabituelles ont rajouté des difficultés supplémentaires pour l'équipe de Galli-Camizuli-Dahmani.

Un match à oublier. Il faut vite retrouver le chemin de la victoire. Pour l'instant, l'AFC se retrouve à la 6ème place du groupe. L'objectif doit rester la montée en National 2.

Rugby Fédérale 3

Le RCA jouait à Véore pour le dernier match de l'année. L'objectif était clair, il fallait faire fructifier la victoire contre Les Angles de la semaine passée.

C'était la condition pour prendre du champ sur cette équipe de Véore qui était juste derrière. Pourtant, ce sont les locaux qui l'ont emporté 19 à 14, avec une équipe solide, un très bon pack d'avants et un excellent buteur.

Pour Aubagne, le rythme n'est toujours pas au rendez-vous, la solidarité et la discipline non plus. Le RCA ne quitte pas le trio de tête mais commence un léger décrochage. Vivement l'an prochain pour oublier tout cela et continuer à envisager la Fédérale 2 comme l'ont promis les dirigeants du club et son président.

Antoine Monticellu

Articles récents

  • Bilan Gazay : Aubagne sur le podium des villes sales +

    Il suffit de se balader en centre-ville, dans les quartiers ou en zone industrielle, Aubagne est devenue une ville où la propreté fait défaut : pas de doute le modèle c’est Marseille - Le dispositif inventé par Gazay, la Frap, est inefficace... - Les mauvaises relations avec la métropole conduisent à un ramassage Lire la suite
  • Bilan Gazay : Aubagne a perdu sa place +

    Avec Gazay, Aubagne est devenue la 6ème ville du département, désormais dépassée par Salon-de-Provence. Lire la suite
  • Bilan Gazay : on liquide le service public +

    Avec Gazay, nous avons vécu la destruction du Service Public en direct. Privatisation de la Cuisine Centrale, fermeture de la piscine du Bras d’Or et de la MJC, diminution des effectifs, interventions grandissantes des entreprises privées en tant que prestataire de la ville dans tous les domaines, diminution drastique des moyens Lire la suite
  • Bilan Gazay : du béton partout +

    Il disait vouloir garder son âme à Aubagne mais il a montré son vrai visage rapidement. Du bêton partout, sous toutes ses formes. Entre 2014 et 2020 ce sont plus de 600 permis de construire individuels qui ont été instruits (facile à savoir quand on suit l’affichage réglementaire )… Plus de 50 Lire la suite
  • Entretien avec Magali Giovannangeli : quelles seront vos premières mesures en tant que Maire +

    Tous les mardis et vendredis, Magali Giovannangeli, tête de liste de "Rassemblé-e-s pour Aubagne" répond aux questions de Mèfi. Premier entretien : quelles seront les premières mesures lorsque elle sera maire d'Aubagne. Lire la suite
  • Bilan Gazay : priorité Marseille +

    Pas de doute le système Gaudin/Vassal s’est installé à Aubagne. Lire la suite
  • Aubagne : les cadres de la ville s'enfuient +

    Depuis plusieurs semaines, les cadres de la ville savent que c'est fini pour Gazay et son équipe. Depuis le 15 mars, la principale préoccupation des plus "proches", c'est de trouver un terrain d'atterrissage dans une autre institution. Lire la suite
  • 1