Le RCA impérial !

En Ligue 1, après la défaite de Monaco à Lyon (3 à 2), le PSG, vainqueur de Dijon (1 à 2) en jouant une dizaine de minutes sur les 90 de la rencontre, compte maintenant, après seulement 9 journées, 6 points d'avance sur son dauphin. La promenade de santé continue. L’OM fait match nul (3 à 3) et se retrouve à la 3ème place. Avec une défense qui prend l’eau à tous les matchs, c’est une équipe de milieu de tableau.

En tennis, Roger Federer n'a pas fait dans le détail pour remporter le tournoi de Shanghai dimanche face à Rafael Nadal (6-4; 6-3). Le suisse remporte le 94ème titre de sa carrière et le 27ème en Masters 1000.

Pour Aubagne, l'AFC, le RCA et les deux équipes de Volley (masculine et féminine) de Nationale 2 étaient mobilisés pour ce week-end

Football National 3

C'était la revanche de samedi dernier, l'AFC recevait Endoume pour le compte de la 6ème journée de championnat. L'équipe aux trois entraîneurs (un record dans les annales du foot) -Léon Galli, Didier Camizuli, Djamel Dahmani- avait, jusqu'ici, largement dominé les débats dans toutes les rencontres précédentes jouées à domicile.

Pourtant, cette fois-ci, ce fut bien moins simple. Sans aucun doute la qualité de l'adversaire a été le principal obstacle. Mais pas seulement, nous n'avons pas retrouvé l'engagement et la volonté de conquête du ballon qui ont été les marques des rencontres précédentes.

Les occasions pour les locaux entre la 15ème et la 35ème minute furent très nombreuses, mais la finalisation n'y était pas. Il a fallu un penalty transformé par Nordine Assami à la 25ème minute pour qu'Aubagne prenne l'avantage.

La deuxième mi-temps voyait Endoume, pourtant timide, prendre le dessus et concrétiser cette domination par un but à la 78ème minute de Oualid Orinel.

Le score en restait là et permettait à l'AFC de conserver la tête du groupe, à égalité de points avec Saint Rémy et un point d'avance sur ... Endoume.

Rugby Fédérale 3

Commençons par une anecdote : la direction du RCA nous a fait savoir qu'elle ne souhaitait plus recevoir la news de Mèfi. Ordre du président nous a-t-on dit. Pas très ouvert ce président. Pour notre part nous continuerons à commenter les performances du club. Ni étroits, ni rancuniers.

Sur leur terrain, au stade Christian Martelli, le RCA, contre Uzès, entendait se faire respecter et obtenir une 4ème victoire.

L'objectif est atteint, au-delà de toutes les espérances. Le score parle mieux que tous les commentaires : 66 à 3. Uzès n'a pas existé ou plutôt le RCA a été impérial.

Un jeu parfaitement construit, une circulation du ballon fluide et offensive, on ne pouvait pas douter de la qualité des entraînements. Frédéric Orsini et Georges Vallorgues, les entraîneurs, peuvent être fiers d'eux et de leurs hommes.

Aubagne occupe la 1ère place de sa poule avec, déjà, 4 points d'avance, après 4 journées, sur les suivants. L'objectif se confirme déjà : la Fédérale 2 et le titre de champion de France de Fédérale 3.

 

Volley Féminin Nationale 2

Après une semaine de repos forcé (l'équipe a été éliminée de la Coupe de France), Aubagne-Carnoux recevait Istres. Une victoire était raisonnablement espérée.

Pourtant, c'est une défaite sèche et sans nuance (3 sets à 0) qui a conclu la rencontre. Dès le premier set, les filles ont été totalement dépassées (13-25). La suite a confirmé la domination dans tous les compartiments de jeu de l'équipe d'Istres (20-25; 12-25).

Quasiment tous les ballons de relance ont été manqués. Les ailières offensives n'ont pas été au niveau, mais c'est toute l'équipe qui est passée au travers de son match.

Il va falloir se contenter de jouer le maintien. 

Volley Masculin Nationale 2

Les hommes de Deulofeu se rendait à Cannes avec l'objectif de décrocher une première victoire. Deux journées, deux défaites, on pouvait espérer un sursaut. 

Il a eu lieu, mais cela n'a pas suffi. Le premier set avait mal commencé (25-16), trop de crispation et de stress, beaucoup de maladresse. Dès le deuxième set, les Aubagnais se libéraient et l'emportaient (18-25). La suite montrait toute la volonté et le potentiel de l'équipe Aubagne-Carnoux (22-25; 15-13). 

Une défaite 3 à 2 qui vaut une victoire ... et beaucoup d'espoir pour le reste de la saison.

Antoine Monticellu

 

 

 

 

 

Articles récents

  • La seule liste capable de battre Gazay et le RN +

    Plus de 400 personnes pour la soirée de présentation de la liste, plus de 100 militants mobilisés pour distribuer les documents de campagne dans les 20 000 boîtes aux lettres d'Aubagne, plus de cinquante présents deux ou trois fois par semaine pour aller frapper à toutes les portes dans tous Lire la suite
  • Rassemblé·e·s pour Aubagne : un programme à la hauteur de ses ambitions +

    C’est dans une salle du Bras d’Or remplie de plus de 400 personnes que la liste Rassemblé·e·es pour Aubagne a présenté l’ensemble des colistiers de Magali Giovannangeli. Au menu de ce rendez-vous devant une foule galvanisée, il y avait également une présentation des grands axes du programme pour faire entrer Lire la suite
  • La BACAL ou les fourches caudines de la création locale aubagnaise +

    La BACAL (Bourse d'Aide à la Création Locale) est destinée, sur demande préalable, aux créateurs aubagnais. L'année dernière, les employés de la Médiathèque d’Aubagne et moi (N.D.L.R : la plasticienne Rodia Bayginot qui signe ce texte), pour un projet art et sciences aux prolongements pédagogiques évidents, avons tenté la solution BACAL Lire la suite
  • Barthélémy, la candidate de Macron, a présenté ses "projets" +

    Ce jeudi 13 février à l'Espace des Libertés, Sylvia Barthélémy a présenté ses promesses pour le prochain mandat devant un peu moins de 350 personnes dont une bonne trentaine "d'extérieurs" à Aubagne. Une salle correctement garnie, sans plus, à l'image de la campagne de la candidate et, sans doute, de Lire la suite
  • Bilan Gazay : Bien vivre ensemble +

      Il est des missions dont l’ingratitude suscite la compassion. Mettons-nous à la place de l’individu chargé de rédiger le bilan de Gazay en matière de politiques de solidarité. Que dire, que valoriser, alors que le mandat municipal en la matière navigue entre le vide sidéral et le trou noir ? Lire la suite
  • Bilan Gazay : Coulrophobie ! #lakulturdegazay +

    Le bilan du mandat présente glorieusement d’incroyables détournements… On est partagé entre le rire et les larmes. Dans le domaine culturel et du festif, le Maire s’approprie et s’attribue de nombreux événements qui ont été élaborés, applaudis longtemps avant son arrivée. Un truc à avoir peur des clowns… ça s'appelle Lire la suite
  • Une liste qui nous ressemble et qui nous rassemble +

    La sinistre parenthèse Gazay touche à sa fin. Dans un peu plus d’un mois, les Aubagnaises et les Aubagnais pourront, par les urnes, manifester leur besoin de changement et de renouveau dans une Ville qui n’a cessé, depuis bientôt six ans, de décliner et de se replier sur elle-même. Lire la suite
  • 1