Histoire du sport Aubagnais


Histoire du sport aubagnais - introduction

LES GRANDES LIGNES DE L'HISTOIRE DU SPORT AUBAGNAIS

Pour aider nos amis d'AJJ à tenir leur rubrique sportive, et parce que nous nous sommes aperçus de quelques approximations de leur part, nous voulons parcourir en partie l'histoire du sport aubagnais.

En partie, car, même si nous avons quelques élément datant de la fin du XIXe siècle, nous nous limiterons à évoquer cette petite histoire à partir du début du XXe.

A cause de sa richesse, nous nous en tiendrons seulement aux grandes lignes. Nous n'évoquerons pas non plus les nombreux clubs corporatifs qui ce sont créés tout au long du siècle dernier, et de ce siècle. Nous rappelons que le football corporatif vient dernièrement de s'arrêter.

Nous commencerons par le football, avec la ferme intention d'aborder par la suite, d'autres sports tels que l'athlétisme, le cyclisme, sans oublier le rugby, le judo, etc....

Dans les années 1920, quatre clubs structuraient le foot aubagnais : La JPA, le Sporting club Albania, la SSA, et le Cercle de l'Harmonie.

L'après guerre, faute d'un nombre de joueurs suffisant, mettra fin à la rivalité des « blancs » de la SSA et des « rouges » du Cercle de l'Harmonie pour créer l'Entente Aubagnaise.

La JPA, d'origine confessionnelle, arrête sa section foot au début des années 1960. Elle est immédiatement remplacée par la JSA club lui laïc.

A ce titre nous souhaitons évoquer le challenge Quiérollo (prêtre qui dirigeait l’œuvre St Louis et la JPA) connu dans toute la Provence, et un lever de rideau pères contre fils avec la participation du Député Maire Edmond Garcin qui, alors, descendit des tribunes du stade De Lattre et participa à cette rencontre.

Un troisième club, le SOCA, viendra compléter le paysage du foot aubagnais au début des années 1970.

En 1975 et pour une courte période, verra la création du Football Club de Beaudinard.

Ce n'est qu'en 1989, que naîtra, par la fusion de l'Entente Aubagnaise de la JSA et du SOCA, l'AFC. Elle fût possible grâce à la volontér de la municipalité d'alors, et des présidents de l'époque.

En effet, l'histoire du sport aubagnais est indissociable de la volonté municipale. A ce sujet, il est peut être bon de rappeler la date de 1947, qui est celle de la pose de la première pierre du stade De Lattre. Ce stade qui a vu tant de belles manifestations à la fois sportives, culturelles et festives, et sur lequel tant de rumeurs passées et actuelles ont circulé quant à la destination que lui réserve la nouvelle municipalité.

Mais l'histoire du foot aubagnais, comme celle de tous les autres sports, a été écrite par des hommes et des femmes. Nous vous proposons d'aborder cette page dans un prochain article.

Donc à suivre...

J.P. Squillari & M. Marsiglia

 

Glossaire :

JPA : Jeune Phalange Aubagnaise.

JSA : Jeunesse Sportive Aubagnaise.

SOCA : Sport Olympique Charrel Aubagnais.

SSA : Société Sportive Aubagnaise.

Terrains de football :

En un premier temps : Le PIN-VERT tracé par le Sporting Club Albania ; La Tourtelle (SSA) ; Les Passons (Harmonie Sports) ; Les Paluds (JPA) ; Stade du 21 Août à Ganteaume (Entente aubagnaise) ; 

Puis : Complexe Bras d'Or ( Stade De Lattre De Tassigny) ; Complexe Mèsones ; Le Charrel ; Mouren.