AFC : c'est bien parti !


Au Grand Prix d'Italie de Formule 1, Hamilton était intouchable sur sa Mercedes. Il s'est imposé devant son équipier Valtteri Bottas. Sebastien Vettel, avec sa 3ème place, a perdu la 1ère place du classement des pilotes.

Après avoir passé plus d'un an sans combattre, Teddy Riner a remporté samedi une neuvième couronne mondiale en dominant en finale le brésilien David Moura, même s'il a bien failli prendre la porte dans son combat précédent face à Guram Tushishvili, surprenant et hyperactif.

A la Vuelta, Froome consolide, encore, sa place de leader. C'est Miguel Angel Lopez qui remporte la 15ème étape ce dimanche sur les sommets de la Sierra Nevada. Aucun suspens pour la victoire finale, mais cette course reste une des plus spectaculaire de la saison cycliste. Un vrai plaisir de la suivre tous les jours, il se passe toujours quelque chose.

En qualification pour la coupe du monde, la France retrouve des couleurs en écrasant les Pays Bas 4 à 0, pour en reperdre 48 heures après en faisant match nul, à domicile, contre le Luxembourg. Il va falloir cravacher ferme pour les deux dernières rencontres. De son côté l'Espagne donne la leçon à l'Italie sur le score de 3 à 0.

En rugby, Top 14, Clermont s'offre Toulon 21 à 16. Après deux journées, c'est Montpelier avec 10 points qui est en tête du classement.

A l'Euro de basket, accrochée pendant 20 minutes, la France a remporté (115 à 79), devant la modeste équipe d'Islande, sa deuxième victoires en deux jours.

A Aubagne, seule l'AFC a repris le cours de la saison en recevant Ile Rousse.

Football Nationale 3

L'AFC a dominé toute la partie face à une "petite" équipe de Balagne. Dès la 9ème minute, Assami trompait le gardien corse et clôturait une séquence toute à l'avantage des locaux.

Pendant tout le reste de la partie, l'équipe aubagnaise a donné le sentiment de dominer son sujet sans en abuser. A au moins 5 occasions, les joueurs de Galli auraient pu tuer le match. Mais il a fallu attendre la 81ème minute et le deuxième but de Benchikh pour être totalement rassuré.

Comme si les trois entraîneurs leur avaient demandé de faire durer le suspens. Mais, il n'y en avait pas, leurs adversaires n'étaient pas de taille.

Deux matchs, deux victoires, une rencontre à domicile reportée, la saison s'annonce bien.

Antoine Monticellu