Reprise en douceur pour les équipes aubagnaises


Après la  trêve des confiseurs, les affaires sportives reprennent doucement. Le championnat pour le roller hockey, les coupes pour le football. Après son élimination en Coupe de France, il reste la Coupe de Provence pour l'AFC.

Roller Hockey élite

L'équipe de Caen était l'hôte du Roller Hockey aubagnais ce samedi au Gymnase du Charrel. L'année 2017 commence comme 2016 s'est terminée, par une nouvelle défaite des Jokers. Malgré une vraie volonté d'imposer leur jeu, les hommes de Nicolas Jame ont été très rapidement menés 0 à 2.

Un combat physique acharné leur permettait de revenir au score 1 à 2. Mais la qualité technique et le sens collectif étaient du côté des visiteurs qui marquaient deux autres buts (1 à 4). Malgré une fin de partie qui faisait renaître l'espoir, les aubagnais finissaient par s'incliner 2 à 4.

Toujours 0 point et bon dernier après 10 journées. Il faudrait, au moins, 3 victoires dans les 8 prochaines rencontres pour espérer rester en élite. La partie semble mal engagée.

Football Coupe de Provence

L'AFC rencontrait, à De Lattre, une équipe de CFA, Marignane-Gignac en Coupe de Provence. Mais les visiteurs alignaient, en définitive, pour l'essentiel, des joueurs évoluant en DHR. Aubagne Football Club ne laissait pas passer l'occasion.

Avec la même rigueur défensive et les qualités offensives montrées en fin d'année 2016, les locaux s'imposaient 2 à 0. C'était parfaitement mérité. Les joueurs de Camizuli et de Galli peuvent ambitionner d'aller loin dans cette coupe, même si la montée en CFA reste l'objectif prioritaire de cette saison.

L'OM de Rudi Garcia, en Coupe de France, a battu le Toulouse FC à Toulouse 1 à 2 après prolongation. En attendant les arrivées de Ronaldo, de Messi et de Payet pour le mercato d'hiver.

Antoine Monticellu

 

P.S. : si vous avez des résultats sportifs à nous transmettre, un commentaire, une ou des photos, vous pouvez nous contacter à "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.".

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les services financiers de la ville en attestent : Mèfi a raison ! +

    Le 28 juin aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne qui doit adopter son "budget supplémentaire". C'est l'occasion de lire les documents officiels sur l'état financier de la municipalité. Lire la suite
  • Étude pagnolesque +

    La Provence du 14 juin, nous propose un article ayant pour titre Retour sur 50 ans d'histoire de la zone des Paluds. Petit coup de pub pour le livre (qui paraitra en fin d'année) de Gilbert Orsi, président honoraire de la Zone des Paluds à Aubagne. Et il la connait Lire la suite
  • Panne d'internet à la Perussonne : la faute à Gazay ? +

    Mèfi! fait encore du GazayBashing penseront certains. Auxquels nous répondrons : la panne d'internet à La Perussonne, très localisée somme toute, n'est pas la faute du maire d'Aubagne... quoique... Lire la suite
  • Ecole de céramique : le conseil régional confirme +

      Après notre article sur l'école de céramique implantée à Aubagne depuis 1989, le conseil régional s'est fendu d'un communiqué qui confirme les nuages noirs qui s'accumulent sur la structure. Lire la suite
  • La Marseillaise a les boules +

    Cette année, le Mondial La Marseillaise à Pétanque aura lieu du 1er au 5 juillet. Après les épreuves difficiles que vient de traverser ce quotidien et la décision du Tribunal de Commerce d'approuver le plan de poursuite de l'activité, plus que jamais c'est une nouvelle occasion pour toutes et tous Lire la suite
  • Une métropole plus proches des habitants +

    Le maire de Martigues, vendredi 8 juin, aux Arcenaulx à Marseille a présenté 10 propositions d'urgence pour sortir la métropole de Marseille de la crise. Lire la suite
  • Trois visages +

    Jafar Panahi en est le symbole, le combat pour la liberté en Iran passe aussi par la caméra à l’épaule. Après Taxi Téhéran, Jafar Panahi, toujours assigné en résidence dans son pays, nous entraine avec Trois Visages dans un excellent road movie parcourant les archaïques régions turcophones de son pays. Lire la suite
  • 1