Métropole : grève reconductible à compter du 5 décembre

L'intersyndicale (hors FO) du personnel de la métropole Aix-Marseille-Provence a déposé un préavis de grève, reconductible, pour ce mardi 5 décembre à compter de 0 heure.

Les organisations syndicales, FSU, CGT, UNSA, CFE-CGC, FNACT-CFTC, Fédération Autonome, CFDT, dénoncent un "dialogue social ayant tourné au dialogue de sourd".

Depuis deux ans et la création de la métropole les 7400 agents concernés travaillent avec une grande constance et une belle efficacité pour dispenser les services attendus par la population de tous les territoires. 

Dans le même temps, l'administration centrale ne cesse d'en demander toujours plus avec des consignes souvent contradictoires et avec des élus qui n'ont plus aucun pouvoir de décision face au maire de Marseille et ses collaborateurs.

Dans les instances paritaires, les décisions sont prises au pas de charge sans tenir compte des observations et propositions du personnel et de leurs représentants.

Devant une situation bloquée, l'absence de perspectives positives, le refus des élus et du président d'engager un vrai dialogue social, l'intersyndicale (sans FO) a décidé d'engager une action importante et d'appeler à la grève à compter du 5 décembre, jour de la réunion du Comité Technique. Des rassemblements et manifestations accompagneront cette journée. Sans réponse, la grève pourrait être reconduite les jours suivants.

L'intersyndicale n'accepte pas un Comité Technique où sont prévus 29 points à l'ordre du jour (dossier de 200 pages, reçu par les élus du personnel 8 jours avant) à traiter en 2h30 !

Elle revendique une réduction du temps de travail, alors qu'il est proposé "une augmentation considérable des rythmes et des cadences de travail, l'augmentation du temps de travail et la perte de jours de congés".

Elle refuse l'extension du Comité d'Actions Sociales de Marseille et exige la création d'une nouvelle structure métropolitaine avec des représentants élus par le personnel.

Elle demande que "deux agents ayant le même cadre d'emploi, la même fonction et travaillant côte à côte aient le même salaire", alors qu'il est proposé d'installer des différences de traitements suivant le parcours des agents.

Elle souhaite, ce qui se fait dans toutes les institutions publiques, être associée, avec toutes les organisations syndicales, et pas seulement FO, à l'élaboration des choix pour les critères d'avancement de la Commission Administrative Paritaire.

Elle fait observer que le manque crucial de médecins du travail engendre des situations dramatiques. Certains agents reprennent le travail sans visite médicale de reprise pour ne pas voir leur traitement amputé.

En résumé, l'intersyndicale demande que le personnel soit associé aux propositions et à leur mise en oeuvre.

Souhaitons toutes et tous que les organisations syndicales soient entendues et écoutées avant que nos poubelles débordent et que les services publics de l'ensemble de la métropole ne soient plus assurés.

Bob Acad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aubagne : ville de riches ?

Aubagne ville de riches ?

Quand on sait que 231 foyers aubagnais paient l'impôt sur les grandes fortunes, quand Gazay décide de ne plus construire de logements locatifs sociaux, de tenter d'expulser le Secours Populaire ou les Restos du cœur, d'augmenter les impôts locaux de 10%, de supprimer la prime et le colis de Noël aux retraités, etc... on pourrait penser qu'Aubagne est une terre d'accueil pour les plus fortunés. Or, qu'en est-il ?

Lire la suite : Aubagne : ville de riches ?

Le charl'Antan-nisme

charl'Antan-nisme

Qu'est-ce que le charl'Antan-isme ? C'est cette passion de nos élus locaux pour le passé fantasmé, le folklore paysan, la musique de flûte, le moyen-âge retrouvé, bref les gloires de l'Antan. Comme si nous, Provençales et Provençaux d'aujourd'hui, n'étions que des filles et fils de bastidans, de sourciers, de chevriers, de lavandières, et je ne vous parle pas de notre étrange admiration pour des seigneurs et chevaliers du temps d'avant...

Lire la suite : Le charl'Antan-nisme

Hôpital public-privé : avantage au privé dit la CRC

partenariat public privé

La Chambre Régionale des Comptes de PACA vient de publier, le 18 octobre 2017, son rapport d'observations définitives du Centre Hospitalier de La Ciotat (CHLC) pour les années 2010-2017. L'aspect gestion du pôle public-privé mérite un temps d'arrêt pour éclairer la situation de l'hôpital d'Aubagne.

Lire la suite : Hôpital public-privé : avantage au privé dit la CRC

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les services financiers de la ville en attestent : Mèfi a raison ! +

    Le 28 juin aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne qui doit adopter son "budget supplémentaire". C'est l'occasion de lire les documents officiels sur l'état financier de la municipalité. Lire la suite
  • Étude pagnolesque +

    La Provence du 14 juin, nous propose un article ayant pour titre Retour sur 50 ans d'histoire de la zone des Paluds.  Petit coup de pub pour le livre (qui paraitra en fin d'année) de Gilbert Orsi, président honoraire de la Zone des Paluds à Aubagne. Et il la connait Lire la suite
  • Panne d'internet à la Perussonne : la faute à Gazay ? +

    Mèfi! fait encore du GazayBashing penseront certains. Auxquels nous répondrons : la panne d'internet à La Perussonne, très localisée somme toute, n'est pas la faute du maire d'Aubagne... quoique... Lire la suite
  • Ecole de céramique : le conseil régional confirme +

      Après notre article sur l'école de céramique implantée à Aubagne depuis 1989, le conseil régional s'est fendu d'un communiqué qui confirme les nuages noirs qui s'accumulent sur la structure. Lire la suite
  • La Marseillaise a les boules +

    Cette année, le Mondial La Marseillaise à Pétanque aura lieu du 1er au 5 juillet. Après les épreuves difficiles que vient de traverser ce quotidien et la décision du Tribunal de Commerce d'approuver le plan de poursuite de l'activité, plus que jamais c'est une nouvelle occasion pour toutes et tous Lire la suite
  • Une métropole plus proches des habitants +

    Le maire de Martigues, vendredi 8 juin, aux Arcenaulx à Marseille a présenté 10 propositions d'urgence pour sortir la métropole de Marseille de la crise. Lire la suite
  • Trois visages +

    Jafar Panahi en est le symbole, le combat pour la liberté en Iran passe aussi par la caméra à l’épaule. Après Taxi Téhéran, Jafar Panahi, toujours assigné en résidence dans son pays, nous entraine avec Trois Visages dans un excellent road movie parcourant les archaïques régions turcophones de son pays. Lire la suite
  • 1