Taxe d'habitation : Merci monsieur le maire !

taxe dhabitation merci monsieur le maire

Depuis quelques années, les retraités dont je suis, subissent de plein fouet les conséquences de la crise, notre pouvoir d'achat est en chute libre. Dans cet horizon bouché, une petite éclaircie pointait à l'horizon, j'allais bénéficier des 30% de diminution sur ma Taxe d'Habitation. Un petit miracle proposé par Jupiter lui même.

Lire la suite : Taxe d'habitation : Merci monsieur le maire !

Ville d'Aubagne : gaspillage financier

En permanence, le maire et les siens justifient toutes les coupes sombres dans le budget, le manque d'entretien de la ville, l'absence totale d'investissement et de travaux par le manque d'argent. Nous venons de trouver 15 000€ inutilisés dans un garage.

On se souvient qu'en février 2016, Gazay nous avait sorti "l'arme suprême contre les déjections canines" : la motocrotte. Un engin motorisé qui allait tourner en permanence dans le centre ville et qui allait nous débarrasser de tous les excréments possibles et imaginables.

A l'époque, Mèfi avait fait savoir que Chirac avait tenté l'expérience à Paris dès 1982 (on les appelait d'ailleurs des "chiraclettes"). L'échec fut total et les motocrottes abandonnées. Cela coûtait une fortune en fonctionnement pour un ramassage voisin de zéro.

En 2004, Marseille recommençait l'expérience ... avec le même résultat.

Plus de 30 ans après Chirac et plus de 10 ans après Gaudin, Gazay se faisait fort de réussir. Malgré l'avis négatif de toute la direction des services techniques de l'époque.

Gazay est resté ferme "On va voir ce qu'on va voir, ici, nous allons réussir" et il lançait cette phrase qui restera le plus grand canular de l'histoire d'Aubagne en même temps que la plus belle illustration des promesses non tenues "La propreté est l'un des piliers fondateurs de notre projet de ville". On comprend mieux pourquoi tout s'effondre.

Dès l'été suivant la motocrotte avait disparu. Echec sur toute la ligne : les excréments ne sont pas ramassés et, pourtant, le coût est exorbitant.

Résultat, on a caché l'engin au fond d'un garage, à l'abri des regards indiscrets. Nous l'avons retrouvé (voir photo ci-dessus). C'est 15 000€ jetés en l'air, plus du tiers du budget de la médiathèque.

Mauvais gestionnaire, incompétent et suffisant, un maire à faire honte à Aubagne.

Antoine Monticellu

 

Gazay et le mythe de la redynamisation

Gazay et le mythe de la redynamisation

Le 14 septembre 2018, Gérard Gazay, maire d'Aubagne, jouait les VRP pour une agence immobilière dont l'inauguration se déroulait au 30 rue de la République. Et au maire d'Aubagne de commenter : "La redynamisation du centre-ville d'Aubagne avance, pas à pas." Nous aurions pu le croire sur parole. Mais ce n'est pas notre genre, ni le sien d'ailleurs (d'être de parole).

Lire la suite : Gazay et le mythe de la redynamisation

Europe Ecologie - Les verts à l'initiative

europe écologie les verts à l'initiative

Plusieurs organisations (EELV; Coopérative Ecologique et Sociale; Décroissance IDF; DiEM 25; FEVE; Génération Ecologie; Génération.S, Jeunes Ecologistes, JOC; MEI; Nouvelle Donne; PCF; Parti Pirate; UDE; Utopia; CAP 21; Ensemble !) ont décidé d'organiser dans ces prochains mois des "Assises de l'écologie et des solidarités".

Lire la suite : Europe Ecologie - Les verts à l'initiative

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne La Commune : paroleS à la diversité +

    Loin du traditionnel cartel de partis, « Aubagne La Commune » s’est construite comme une fédération d’énergies où chacun·e vient avec son histoire et son parcours, avec ses engagements, associatifs, syndicaux ou politiques ou tout simplement en citoyen·ne concerné·e par l’avenir de sa ville. Avec un objectif commun : tourner la page Gazay Lire la suite
  • Commerce de centre ville : une dynamique déroutante +

    Tout démarre d’une recherche sur internet. Nous souhaitions des infos sur le commerce de centre ville aubagnais. Aux requêtes "Le Commerce aubagnais de proximité le CAP" et "les boutiques d'Aubagne", voilà les résultats de nos recherches. À moins d'un an des municipales, nous nous attendons, avec appréhension, à ce que Lire la suite
  • Mauvais sondages pour Gazay +

    Vous êtes peut-être parmi les personnes qui ont été sondées au premier trimestre de cette année ? Dans les "milieux autorisés", on nous affirme que deux sondages concernant Aubagne ont eu lieu, fin février et fin mars. Les deux mesures de l'opinion donneraient le même résultat : Gazay en grande difficulté, une Lire la suite
  • Economie : le candidat Gazay promet tout, le maire Gazay ne réalise rien. +

    Après la vidéo sur le sport (vidéo de campagne de Gazay en 2014 sur le sport) du candidat Gazay, nous vous en offrons une nouvelle sur l'économie enregistrée en 2014. Le futur maire y fait deux grandes promesses et un engagement sur l'emploi des Aubagnais. Encore une fois, pour l'économie Lire la suite
  • Aubagne : l'actuel maire veut-il priver les enfants défavorisés de vacances ? +

    La ville d'Aubagne depuis plusieurs décennies propose des séjours de vacances aux enfants d'Aubagne : colonie de Saint-Vincent-les-Forts, centres aérés, stages sportifs, etc... Mais cette année la brochure qui présente toutes ces offres commence par un encart où est écrit : "Nouveauté : paiement à l'inscription obligatoire". Ces quelques mots visent à mettre Lire la suite
  • Dis monsieur le maire, pourquoi tu fais des travaux pour rien? +

    Dis, monsieur le maire, tu es sûr que les travaux de revêtement que tu fais faire sur la RD43 (autour du rond point du Secours Populaire et de celui de la Planque) sont bien utiles ? Lire la suite
  • le Jeune Ahmed +

      Avec Le jeune Ahmed, les frères Dardenne, comme à l’accoutumée, ne sont pas des adeptes de la facilité. Ahmed (13 ans), sous l’emprise de son imam va sombrer dans la radicalisation et rien ne l’arrête dans sa détermination. Sa mère, ses frères et sœurs, sa professeure, ses éducateurs, la tendresse Lire la suite
  • 1