SATIS en danger de mort !

Vous vous souvenez, sans doute, que dans les promesses de campagne de Gazay, monsieur 43% (voir article), il y avait l'affirmation de faire d'Aubagne une "vraie ville universitaire".

La réalité de ses actes semblent bien différentes. En effet, la ville a décidé au budget 2014 de supprimer la subvention de 100 000 € à l'association LASER qui permettait de soutenir les actions du SATIS (département universitaire Sciences Arts et Techniques de l'Image et du Son).

Ce désengagement de la ville vient d'être confirmé pour le budget 2015. Le résultat, c'est qu'un grand nombre de projets de SATIS vont devoir se passer du soutien de LASER et donc devront être purement et simplement annulés. On peut rajouter qu'aujourd'hui plus aucun investissement n'est possible.

Depuis plus d'un an maintenant, c'est toute l'activité du SATIS qui est remise en cause. Et ce n'est pas la réinscription, pour la ènième fois, au Contrat de Plan Etat/Région des travaux prévus (dans combien d'années ?) à Lakanal qui va y changer quelque chose. Le SATIS est bien en péril dans les mois qui viennent.

Encore une promesse qui ne sera pas tenue !

Antoine Monticellu

 

 

Mobilisation au collège Lakanal d'Aubagne

Les prévisions de moyens pour la rentrée prochaine au collège Lakanal d'Aubagne ne sont pas enthousiasmantes : en plus de la suppression de l'accompagnement éducatif (aide aux devoirs, certains ateliers...) comme dans la majorité des collèges du département, l'inspection Académique prévoit la fermeture de deux classes à la rentrée prochaine.
Avec comme conséquence un plus grand nombre d'élèves par classe et donc des conditions d'études et d'enseignement nettement dégradées : moins de temps pour les enseignants à consacrer à chaque élève, des problèmes de discipline accrus...

Les parents d'élèves et les enseignants du collège Lakanal refusent ce tableau déprimant.
Ils souhaitent que le collège puisse continuer à accueillir et à accompagner tous les élèves du secteur, dans leur diversité, avec leurs besoins propres, leurs difficultés parfois, dans la sérénité et le plaisir d'apprendre et de vivre ensemble.

Les parents d'élèves et les enseignants organisent cette semaine deux distributions de tracts avec signature de pétition et se retrouveront mercredi 8 avril à partir de 11h30 sur le parvis du collège Lakanal pour exiger l'attribution de moyens supplémentaires.
Ils appellent les parents d'élèves des écoles du secteur (parents de futurs collégiens, directement concernés) et plus généralement tous les citoyens attachés à l'Ecole de la République à venir les soutenir.

Le groupement des parents d'élèves du collège Lakanal

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Marseille, capitale française… des embouteillages

Marseille décroche la médaille d’or des villes françaises les plus embouteillées et se hisse même à une incroyable 18e place mondiale ! En moyenne, ce sont 92 heures de perdues chaque année à patienter dans les bouchons pour un Aubagnais travaillant à Marseille. A quand une véritable politique des transports chez notre grande voisine ?

Lire la suite : Marseille, capitale française… des embouteillages

FSM à Tunis : dernier épisode

Du 24 au 28 mars se tient à Tunis le 12e Forum Social Mondial (FSM). Ce rendez-vous des altermondialistes est né à Porto-Alegre au Brésil en 2001. Au fil des éditions, il est devenu le lieu incontournable de rencontre de ceux (ONG, syndicats, mouvements citoyens, partis politiques) qui contestent la mondialisation ultra-libérale. Plus de 1000 organisations venues de 150 pays participent à l'édition 2015 qui se tient à Tunis quelques jours après le terrible attentat islamiste contre le Musée du Bardo qui a fait 21 morts.
Antoine Ronchin qui participe au FSM livrera au quotidien sa chronique aux lecteurs de Mèfi! Retrouvez ici les épisodes précédents.

Lire la suite : FSM à Tunis : dernier épisode

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne : encore de nouvelles constructions ! +

    Sur les terrains « des Lignières » de l'ex-Direction Départementale de l'Equipement du 13, promenade Pierre Blancard, de nouvelles constructions seraient envisagées. L'Etat et le Conseil Départemental, en accord avec la mairie d'Aubagne, souhaiteraient vendre leurs terrains pour laisser la place à un ensemble immobilier. Lire la suite
  • Le panache du RCA ! +

    En Ligue 1, le QSG continue de trottiner avec une nouvelle victoire (5 à 0) sur Amiens. Lille reste à la deuxième place après sa victoire à Dijon (1 à 2). Lyon se retrouve avec une nouvelle victoire contre Nîmes (2 à 0). Avec beaucoup de difficultés l'OM bat Nice Lire la suite
  • La culture de la défaite +

    Chaque jour je lis sur facebook les publications des uns et des autres concernant la politique nationale et locale. Je déplore hélas que les exemples de plusieurs pays européens ou de villes françaises ne fassent pas réfléchir certains qui donnent des leçons en permanence, se prenant pour de fins stratèges Lire la suite
  • Voie de Valdonne : une réunion bien décevante +

    L'association « Se déplacer en liberté » (ASDEL) a participé le 17 octobre à une réunion sur la voie de Valdonne à l'invitation de Sylvia Barthélémy. La présidente de l'ex-agglo y avait convié les CIQ, le Conseil de développement et les différentes associations concernées par le devenir de cette voie. L'ASDEL nous a fait Lire la suite
  • Mairie de Cuges : des certitudes qui se fissurent +

    Conseil municipal à Cuges les Pins ce mardi 16 octobre. Peu de délibérations à l’ordre du jour, mais un conseil où l’on a pu constater la fébrilité du maire et de sa première adjointe dès lors que des questions gênantes étaient abordées sur les finances communales. Lire la suite
  • Mèfi crée de l'emploi +

    Il y a quelques semaines nous avions retrouvé "LA" motocrotte d'Aubagne remisée au fond d'un garage après avoir coûté 15 000€ aux contribuables. On vous informe aujourd'hui qu'elle est de nouveau en circulation. Lire la suite
  • Impôts locaux : l'arnaque ! +

    Les uns après les autres, les foyers aubagnais qui croyaient voir leurs impôts locaux diminuer se retrouvent, le plus souvent, avec une augmentation. Double mensonge. Lire la suite
  • 1