Polo et Vélo, deux gilets jaunes de Marseille à l’Assemblée Nationale

Polo (son vrai nom Laurent Bazar), gilet jaune du 13 et plus particulièrement d'Auriol, est parti en train de Marseille le 23 décembre. Il a rejoint la Marche Nationale pour le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) le lendemain à Tain l'Hermitage et a décidé de poursuivre par une marche jusqu'à l'assemblée Nationale. A Tournus (Saône-et-Loire), le 3 janvier, il a rencontré Vélo (Stéphane Trusor), un autre gilet jaune. Ils ont voulu rejoindre Paris ensemble. Ils ont fait part de leur "aventure" à Mèfi.

Lire la suite : Polo et Vélo, deux gilets jaunes de Marseille à l’Assemblée Nationale

MERCI !

 5000 likes sur Facebook

Facebook nous annonce que notre page "www.facebook.com/mefiaubagne", vient de dépasser les 5 000 "J'aime". Nous avons, à ce jour, 5 161 abonnés.

Lire la suite : MERCI !

Petit mensonge et gros menteur

pinocchio

Ce 30 décembre, dans l'édition d'Aubagne de La Provence, nous avons eu droit au traditionnel "Tour d'horizon des grandes réalisations de l'année 2018", vu par le maire. Une nouvelle fois tout ce qui est dit ne correspond aucunement à la réalité d'une ville qui se dégrade chaque jour d'avantage. Ce que toutes les Aubagnaises et tous les Aubagnais constatent quotidiennement. Mais nous nous bornerons à mettre "le doigt" sur un chiffre : celui du nombre de visiteurs du "Village des Santons". 

Lire la suite : Petit mensonge et gros menteur

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne La Commune : paroleS à la diversité +

    Loin du traditionnel cartel de partis, « Aubagne La Commune » s’est construite comme une fédération d’énergies où chacun·e vient avec son histoire et son parcours, avec ses engagements, associatifs, syndicaux ou politiques ou tout simplement en citoyen·ne concerné·e par l’avenir de sa ville. Avec un objectif commun : tourner la page Gazay Lire la suite
  • Commerce de centre ville : une dynamique déroutante +

    Tout démarre d’une recherche sur internet. Nous souhaitions des infos sur le commerce de centre ville aubagnais. Aux requêtes "Le Commerce aubagnais de proximité le CAP" et "les boutiques d'Aubagne", voilà les résultats de nos recherches. À moins d'un an des municipales, nous nous attendons, avec appréhension, à ce que Lire la suite
  • Mauvais sondages pour Gazay +

    Vous êtes peut-être parmi les personnes qui ont été sondées au premier trimestre de cette année ? Dans les "milieux autorisés", on nous affirme que deux sondages concernant Aubagne ont eu lieu, fin février et fin mars. Les deux mesures de l'opinion donneraient le même résultat : Gazay en grande difficulté, une Lire la suite
  • Economie : le candidat Gazay promet tout, le maire Gazay ne réalise rien. +

    Après la vidéo sur le sport (vidéo de campagne de Gazay en 2014 sur le sport) du candidat Gazay, nous vous en offrons une nouvelle sur l'économie enregistrée en 2014. Le futur maire y fait deux grandes promesses et un engagement sur l'emploi des Aubagnais. Encore une fois, pour l'économie Lire la suite
  • Aubagne : l'actuel maire veut-il priver les enfants défavorisés de vacances ? +

    La ville d'Aubagne depuis plusieurs décennies propose des séjours de vacances aux enfants d'Aubagne : colonie de Saint-Vincent-les-Forts, centres aérés, stages sportifs, etc... Mais cette année la brochure qui présente toutes ces offres commence par un encart où est écrit : "Nouveauté : paiement à l'inscription obligatoire". Ces quelques mots visent à mettre Lire la suite
  • Dis monsieur le maire, pourquoi tu fais des travaux pour rien? +

    Dis, monsieur le maire, tu es sûr que les travaux de revêtement que tu fais faire sur la RD43 (autour du rond point du Secours Populaire et de celui de la Planque) sont bien utiles ? Lire la suite
  • le Jeune Ahmed +

      Avec Le jeune Ahmed, les frères Dardenne, comme à l’accoutumée, ne sont pas des adeptes de la facilité. Ahmed (13 ans), sous l’emprise de son imam va sombrer dans la radicalisation et rien ne l’arrête dans sa détermination. Sa mère, ses frères et sœurs, sa professeure, ses éducateurs, la tendresse Lire la suite
  • 1