Nous ne sommes pas d’accord !


A la veille d'une importante journée dans la bataille contre la privatisation de la restauration municipale, la rédaction de Mèfi! a reçu un communiqué signé par un groupe d'agents du service public communal aubagnais. Nous le publions ci-dessous dans son intégralité.

« Aubagne, le lundi 7 décembre 2015

Nous ne sommes pas d’accord !

Nous sommes un groupe d’agents du service public communal aubagnais. Nous sommes fiers de notre service public, fiers de notre cuisine centrale.

Certains d’entre nous sont syndiqués, d’autres pas. Certains d’entre nous font grève, d’autres pas.

Après deux semaines d’un mouvement social éprouvant pour tous, nous ne comprenons pas le refus de Monsieur le Maire d’écouter les arguments des agents de la cuisine centrale.

Cette absence de dialogue nous choque. Nous le ressentons comme une forme de mépris, non seulement à l’égard de nos collègues de la cuisine centrale, mais également à l’égard de l’ensemble du personnel communal.

Rappelons comment cette décision de délégation de service public de la restauration municipale a été annoncée aux agents de la cuisine centrale :

  • juin 2015 : alors que des rumeurs de privatisation de la restauration municipale circulent, la Direction municipale se rend à la cuisine centrale pour rassurer les agents : non, il n’y aura pas d’audit, leur déclare-t-on.
  • 8 septembre 2015 : la Direction municipale rencontre à nouveau ces agents et leur annonce qu’un audit commencera dès le lendemain.
  • 3 novembre 2015 : la Direction municipale informe le personnel des conclusions de l’audit et annonce la décision de confier la gestion de la restauration collective à un opérateur privé.

Nous ne comprenons pas une décision aussi brutale, qui plonge nos collègues et leurs familles dans l’inconnu et l’inquiétude.

Nous sommes des fonctionnaires profondément attachés à la qualité du service public et nous aspirons à travailler dans la confiance et le respect.

Un groupe d’agents du service public communal d’Aubagne »

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne : encore de nouvelles constructions ! +

    Sur les terrains « des Lignières » de l'ex-Direction Départementale de l'Equipement du 13, promenade Pierre Blancard, de nouvelles constructions seraient envisagées. L'Etat et le Conseil Départemental, en accord avec la mairie d'Aubagne, souhaiteraient vendre leurs terrains pour laisser la place à un ensemble immobilier. Lire la suite
  • Le panache du RCA ! +

    En Ligue 1, le QSG continue de trottiner avec une nouvelle victoire (5 à 0) sur Amiens. Lille reste à la deuxième place après sa victoire à Dijon (1 à 2). Lyon se retrouve avec une nouvelle victoire contre Nîmes (2 à 0). Avec beaucoup de difficultés l'OM bat Nice Lire la suite
  • La culture de la défaite +

    Chaque jour je lis sur facebook les publications des uns et des autres concernant la politique nationale et locale. Je déplore hélas que les exemples de plusieurs pays européens ou de villes françaises ne fassent pas réfléchir certains qui donnent des leçons en permanence, se prenant pour de fins stratèges Lire la suite
  • Voie de Valdonne : une réunion bien décevante +

    L'association « Se déplacer en liberté » (ASDEL) a participé le 17 octobre à une réunion sur la voie de Valdonne à l'invitation de Sylvia Barthélémy. La présidente de l'ex-agglo y avait convié les CIQ, le Conseil de développement et les différentes associations concernées par le devenir de cette voie. L'ASDEL nous a fait Lire la suite
  • Mairie de Cuges : des certitudes qui se fissurent +

    Conseil municipal à Cuges les Pins ce mardi 16 octobre. Peu de délibérations à l’ordre du jour, mais un conseil où l’on a pu constater la fébrilité du maire et de sa première adjointe dès lors que des questions gênantes étaient abordées sur les finances communales. Lire la suite
  • Mèfi crée de l'emploi +

    Il y a quelques semaines nous avions retrouvé "LA" motocrotte d'Aubagne remisée au fond d'un garage après avoir coûté 15 000€ aux contribuables. On vous informe aujourd'hui qu'elle est de nouveau en circulation. Lire la suite
  • Impôts locaux : l'arnaque ! +

    Les uns après les autres, les foyers aubagnais qui croyaient voir leurs impôts locaux diminuer se retrouvent, le plus souvent, avec une augmentation. Double mensonge. Lire la suite
  • 1