L'Association des Contribuables de l'Intercommunalité d'Aubagne s'ennuie


 

L'Association des Contribuables de l'Intercommunalité d'Aubagne (ACIA) s'est illustrée de 2001 à 2014 par de violentes attaques, sous prétexte de défense des contribuables, contre la gestion de la gauche aubagnaise.

Semble-t-il pas dénuée d'intérêts politiciens puisque la présidente de cette "association" jusqu'en 2014 est aujourd'hui l'élue à la comptabilité de Gérard Gazay et de sa majorité "Les Républicains", avec l'indemnité mensuelle qui va avec. Il n'y a pas de petits bénéfices pour quelqu'un(une) qui ne pense qu'à l'intérêt des contribuables. La présence à chacune de ses assemblées générales de Barthélémy et/ou de Gazay ne laissait aucun doute sur la nature de l'ACIA.

Mais depuis mars 2014, ses membres avaient disparu des radars de détection du paysage aubagnais, sauf les quelquefois où Mèfi les avaient interpelés (voir "que fait l'ACIA ? " ou "l'ACIA en difficulté").

Comme ils avaient décidé que tout était parfait dans la gestion de la droite, ils n'avaient plus d'existence publique. L'augmentation de + 10% des tarifs municipaux ? Rien à dire. L'augmentation des taxes sur les enseignes ? Et alors ? L'augmentation des impôts des entreprises ? C'est quoi ? Les doubles salaires pour un même poste, directeurS de Façonéo, directeurS des services techniques, directeurS de la solidarité/jeunesse/sport... ? Rien de bien important. 5000 € mensuel pour la "commissaire de MP2015" pour un travail inexistant ? Ah bon !

Et les fameux "frais de bouche" ? Le maire, quelques adjoints et le sommet de l'administration ont des comptes ouverts dans presque tous les restaurants du centre ville et les notes de leurs repas de midi sont presque toujours envoyées au service financier de la ville. Il n'y a pas de quoi regarder ? Cela semble représenter des sommes plus importantes que les subventions de solidarité versées pour les enfants d'Haïti ou de Palestine et sans doute, aussi, que le voyage à l'ONU pour demander l'interdiction des armes nucléaires. Mais non, l'ACIA n'a pas décidé de se pencher sur la question.

Ils ont donc trouvé un thème "rassembleur" : "Le financement des médias". Et ils ont découvert que "le pluralisme des médias ne rime pas toujours avec pluralité d'opinions et diversité de l'information" (notez bien le "pas toujours").

Cela ne mange pas de pain, ça ne gêne pas Gazay et ça permet au président du conseil de développement de faire une pige à La Provence avec un article et une photo. C'est parfait.

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Mes 30 minutes à la réunion CIQ du Centre-Ville +

    Le 27 novembre, réunion du CIQ du Centre-ville à la salle de la Résidence des Potiers. Plantons le décor, il y avait du monde : M. Gazay et sa cour du conseil municipal, une délégation importante de la future liste de la gauche rassemblée, beaucoup de gens en colère en raison Lire la suite
  • L'AFC encore vainqueur, le RCA marque des points, 6ème victoire consécutive pour l'OM +

    En Ligue 1, Lyon se déchaîne à Nîmes (0 à 4), Lille bat Brest (1 à 0), le QSG règle le sort de Montpellier en quelques minutes (1 à 3), Nice écrase Metz (4 à 1), Monaco retrouve du souffle face à Amiens (3 à 0) et Rennes défait Angers Lire la suite
  • Gloria Mundi de Guédiguian +

    Guédiguian a besoin de mélodrame pour nous interpeler sur les dérives dramatiques de la société. Le cadre : Marseille. La ville se prête à merveille comme décor, quartier populaire (la rue d’Aix), quartiers d’affaires (les Terrasses du Port). Les acteurs : des femmes et des hommes que l’on rencontre tous les jours Lire la suite
  • Du social, c'est urgent ! +

    Entre un gouvernement qui fait la part belle aux plus riches et une municipalité qui détruit les remparts et les protections construites ici pendant des décennies, nos concitoyens, qui ont besoin de vraies politiques sociales, subissent une double peine. Lire la suite
  • Rassemblé·e·s pour Aubagne +

    Lundi 2 décembre dans l'ancienne salle de la Bourse du Travail, un petit peu plus d'une centaine de personnes ont tenu l'Assemblée Constituante de la liste qui devrait s'intituler, si on a bien compris, "Rassemblé·e·s pour Aubagne" et qui sera conduite par Magali Giovannangeli. Lire la suite
  • Retour aux valeurs humanistes et priorité au lien social +

    Cohabitation harmonieuse entre individus ou entre communautés, voici un principe qui doit être un préalable au sein d'une société, et qui plus est, au centre de la ville dans laquelle nous résidons. Lire la suite
  • Voix et guitare : Garance de passage au Cercle +

    On nous annonce un concert exceptionnel. Sans aucun doute. Avoir cette chance d’attraper une date de la tournée de Garance dans le cadre de Chant ‘appart - une organisation qui permet à de petits lieux, voire des particuliers d’accueillir chez eux des artistes - est une de ces opportunités devant lesquelles il Lire la suite
  • 1