La Provence encore en pointe !

Le vendredi 15 mars, le journal La Provence rend compte d'une conférence de presse des élus de la majorité de l'Agglo, sur le projet Val'tram.

Quelques jours après l'annonce du Préfet de Région sur la fin de la gratuité des transports et le doute sérieux émis par le Préfet Théry, chargé par le gouvernement des projets de l'agglomération Aix-Marseille-Provence, sur la faisabilité d'un tramway sur Valdonne, on pouvait s'attendre à une pluie de questions des journalistes sur ces déclarations.

Rien de tout cela. Le journal La Provence indique, sans nuance, reprenant mot à mot les propos de Sylvia Barthélémy : " La réouverture de la voie ferrée de Valdonne permettra d'ici 2020 de desservir le nord du territoire ". Mais bien sûr !

On nous précise le tracé La Bouilladisse - Aubagne, par Campagne Valérie-Les Défensions-Voltaire-Gare. Il n'y avait pas eu des oppositions des élus aubagnais ? Tout le tracé se trouve sur des terrains publics ? L'enquête publique, c'est pour quand ?

On cite de nouveau la Présidente : "...laissée dans les cartons par nos prédécesseurs...", sans que ceux-ci puissent répondre pour simplement rappeler que la réalisation était en cours, que le Préfet avait, déjà, donné son accord pour le train/tram et que tout était lancé pour démarrer avant le 1er janvier 2016, soit avant que la Métropole décide.

Le retard pris, pour des raisons purement idéologiques, risque au contraire de tout remettre en cause. C'est ce qui a été pointé par les services compétents de la Préfecture, en affirmant que rien n'était prêt et que les élus métropolitains auront bien du mal, vu de Marseille, à en voir l'intérêt.

Tout cela aurait mérité de la prudence, des questions précises, une enquête auprès des services concernés de l'état, des avis des associations de transports et/ou d'environnement. Rien. Une nouvelle fois, le quotidien a préféré croire sur paroles les élus de droite.

Joseph Lèsperd

 

Articles récents

  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • 1