Gazay : dédain des Aubagnais ou suffisance innée ?

gazay : dedain des aubagnais ou suffisance innée

Décidément il ne recule devant rien. La lecture de la page Facebook de Gérard Gazay est d’une incroyable richesse pour mesurer son hypocrisie à moins que ce ne soit tout simplement un dédain et une suffisance innés. Se voulant le relais de deux initiatives ayant eu lieu ces derniers jours, nous découvrons un encore-Maire qui démontre d’un coté que sa propre action depuis 2 mois est à coté de la plaque, et de l’autre un immense mépris vis-à-vis des Aubagnais-e-s.

Acte 1 : Samedi dernier initiative solidaire fort louable du Collectif des Jeunes Aubagnais contre le Covid-19. Une initiative qui a démontré que les Aubagnais et Aubagnaises ont la générosité au cœur - dommage que Gérard Gazay ait cru bon de devoir interdire quelques jours plus tôt une autre initiative. Collectivement il aurait été possible ainsi de faire plus, mais il ne l’a pas voulu.

Nous comprenons aujourd’hui pourquoi : en effet quelle surprise de voir que le « Collectif Jeunes Aubagnais » est parrainé (d’autres diraient cornaqué) par l’Association Développement Culture et Création, présidée par M. Canavese, ami personnel du maire et « jeune » bien connu, qui n’est rien d’autre qu’une association de faire-valoir de Gérard Gazay-mais là n’est pas l’essentiel.

Ce jour-là, et c’est tant mieux, 800 colis alimentaires ont été collectés et distribués aux familles aubagnaises. 800 colis qui ont trouvé preneurs bien sûr. Car comme nous le disons avec insistance depuis 2 mois, la crise alimentaire est présente à Aubagne, comme ailleurs. Mais elle est ici amplifiée par les décisions et les inactions sur ce sujet de Gérard Gazay depuis le 16 mars.

Depuis cette date l’encore-Maire a refusé de voir les réalités de la vie. Signifiant à de plusieurs reprises qu’il n’y avait pas de demandes des habitants sur cette question. Ce samedi il pavane devant 800 colis mais depuis deux mois il ne distribue que 32 colis hebdomadaires par l’intermédiaire de l’Epicerie Sociale, il a refusé de faire fonctionner la Cuisine Centrale pour subvenir aux besoins des enfants privés de repas du midi par la fermeture des écoles et donc de la cantine, il a refusé d’imaginer la mise en place d’un dispositif solidaire avec les producteurs locaux.

800 colis distribués cela démontre qu’il y avait une urgence ! Une urgence ressentie par les Aubagnais-e-s mais ignorée par Gérard Gazay ! 800 ce n’est pas seulement le résultat de la solidarité des Aubagnais, c’est aussi hélas le résultat de l’incompétence de leur Maire.

Acte 2 : Mardi Matin, au pôle d’échange et de transports, Gérard Gazay est présent aux côtés du député Deflesselles venu distribuer les masques de la Région aux usagers du Rail.

Vous ne rêvez pas, voila un maire qui se montre incapable de fournir un masque à chacun des habitants de sa ville et qui, sans honte, vient bomber le torse avec l’immuable député. Sa page Facebook, comme celle de la Ville, regorge du mécontentement des Aubagnais-e-s face à une distribution qui tourne au désastre, avec des quartiers entiers totalement oubliés et lui, comme si tout allait bien vient poser pour la photo.

Mais un cliché ne peut pas faire oublier les « chaussettes du Maire », ni l’incompétence patente en termes de distribution. 3 jours après le début du déconfinement il y a là aussi urgence.

Au lieu de poser pour la photo, monsieur l’encore-maire où sont les 100.000 masques annoncés ? Avez-vous enfin reçu cette fameuse commande ? Que faites-vous pour palier aux dysfonctionnements de la distribution ? Quels dispositifs aller vous mettre en place pour que les Aubagnaises et Aubagnais puissent récupérer (un jour peut-être) des masques au niveau de leurs besoins ?

Votre seule réponse c’est « je fais tout bien, je n’ai besoin d’aucun conseil ». Votre réponse c’est avec votre présence médiatisée à ces deux initiatives n’est rien d’autre qu’un bras d’honneur aux habitants inquiets.

Un quotidien régional a titré il y a quelques jours : « Sur fond de covid-19 c’est la campagne électorale qui redémarre ». Nous avions crû que cet article se voulait être une pique envers les oppositions. Nous comprenons aujourd’hui que c’était à vous qu’il était adressé.

Alors finalement Merci.

Merci Monsieur l’encore-maire d’avoir des initiatives de propagande qui démontrent, contre votre attente, l’inconsistance de votre gestion de crise. Mais, nous sommes désolés de voir que vous prenez plus soin de votre image que de l’intérêt de nos concitoyens.

Mais là encore nous n’oublierons pas.

Benoit Eyssavel

 

Articles récents

  • Casier judiciaire : les candidats doivent s'engager ! +

    La confiance dans les élu-e-s est de plus en plus mise à mal. Depuis plus d'une décennie, les "affaires" qui ont défrayées la chronique des faits divers et qui impliquaient un élu-e n'ont pas cessé d'augmenter. Même si cela n'en concerne qu'une minorité, cela suffit à jeter le doute et Lire la suite
  • Mélin attaque Gazay +

    La député européenne RN Joëlle Mélin publie un communiqué où elle attaque la "gestion Gazay" sans ménagement. Lire la suite
  • Confirmation : Schipani est de retour +

    De temps en temps il arrive à Gérard Gazay de s'oublier et puis soudain de se dévoiler. Sa page Facebook, était ainsi particulièrement silencieuse depuis le début de la distribution des masques de la "famille Pretot". Soudain ce matin une vidéo publiée nous apporte son lot d'informations. Lire la suite
  • Gazay n'avance plus masqué : il ose tout... et Christine Pretot se réjouit +

    Gérard Gazay a sans doute cru, après le désastreux « masque-chaussette », que la commande des 50.000 masques réutilisables allait se dérouler sans vagues et redorer son blason. C’était sans compter sur la méfiance qui entoure ses actes. Il a tellement menti depuis 6 ans que tout ce qu’il fait, ou touche, Lire la suite
  • Insuffisances du maire d'Aubagne : les élus de gauche communiquent +

    Suite aux demandes avortées d'un véritable travail commun de tous les élus municipaux face à la crise sanitaire, les groupes de gauche au conseil municipal nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. De leurs côtés, Sylvia Barthélémy pour le groupe UDI et Joëlle Mélin pour le RN ont fait parvenir Lire la suite
  • Aubagne : enfin, les "vrais" masquent arrivent +

    Huit jours après le déconfinement, la ville d'Aubagne va, enfin, du mardi 19 mai au samedi 23, distribuer un masque aux normes pour chaque Aubagnaise et chaque Aubagnais. Vous trouverez ci-dessous toutes les modalités de retrait. Lire la suite
  • Alinéa Aubagne en cessation de paiement +

    Rien à voir avec le coronavirus, même si la crise sanitaire n'a fait qu'aggraver la situation, Alinéa, siège social Aubagne a été déclaré en cessation de paiement au Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • 1