Aubagne 2020 : la délinquance explose

aubagne 2020 l insécurite explose

Nous avons déjà fait état de la vingtaine de cambriolages subis par des foyers aubagnais depuis le début janvier 2020. Cela correspond à un record national au regard de la taille de la commune, mais, depuis, d'autres chiffres viennent encore aggraver ce premier constat.

Le commissariat d'Aubagne communique, en effet, sur un vol de radiateurs dans une entreprise du bâtiment sur la zone des Paluds, vers la mi-janvier. Quelques jours auparavant, trois autres magasins de vêtements et de décorations ont été aussi victimes d'un cambriolage. Après la mi-janvier, ce sont les boîtes aux lettres des commerçants de la galerie marchande qui ont vu leurs courriers disparaître. 

On peut y rajouter un véhicule incendié à la traverse du chemin de fer et 4 personnes qui ont été victimes de vols dans leurs véhicules au centre-ville d'Aubagne.

Le bilan des caméras est toujours étrangement nul : aucun fait empêché, aucune arrestation grâce à la vidéo-surveillance. Les caméras sont-elles branchées ? Sont-elles factices ? Les plages horaires du Centre Urbain de Supervision couvrent-elles les 24 heures comme cela est annoncé dans la communication municipale ? L'objectif est-il uniquement la vidéo-verbalisation pour stationnement illicite ?

Voilà des questions légitimes qu'on est en droit de se poser. Mais on peut déjà répondre que rien ne remplacera la présence humaine de "gardiens de la paix" dans chaque quartier.

Joseph Lèsperd

 

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1