Gazay veut-il bétonner le Square Henri Barbusse ?

 
Le Square Henri Barbusse, c'est le petit espace à côté de l'immeuble "Le Laverdure". Edmond Garcin en 1967 a inauguré cet espace public, créé pour laisser respirer un quartier destiné à se développer. En 1967 on n'en parlait pas beaucoup, mais Edmond Garcin faisait de l'écologie.
 

Il donna à ce square le nom d'Henri Barbusse pour le 50ème anniversaire de l'ARAC (Association Républicaine des Anciens Combattants). Depuis des années, j'y viens avec 3 autres "petits vieux", comme moi (j'ai 76 ans) : on se remémore la ville, on refait le monde, c’est ce qu'il nous reste.

Mais depuis quelques jours nous avons constaté que des bornes de géomètre avaient été implantées et qu’ensuite des barrières sont venues interdire l'accès à ce square. Aucune indication, ni aucune information ou communication pour des travaux n’est donnée. C’est vrai que cet espace aurait mérité quelques petits travaux pour le rénover, quelques bancs pour les personnes âgées des environs encore autonomes venant chercher du lien social et éviter de s'isoler dans leur appartement.

Un petit coin pour les habitants et leurs animaux avec un équipement pour les crottes qui ne se retrouveraient pas sur les trottoirs, c'est presque tout ce que nous voulons. Encore faudrait-il que le maire connaisse l'usage par les habitants des espaces ouverts au public. Mais le maire semble plutôt pris par une boulimie pour le bétonnage.

Et les habitants s’interrogent, sans aucune confiance en Gazay : est ce que dans sa tête de maire bétonneur, il n'aurait pas la mauvaise intention de construire un immeuble ?

Nous espérons que NON ! Alors qu'aujourd'hui, il serait nécessaire de rénover un peu cet espace et de nous laisser vivre tranquille dans notre quartier.

Monsieur Gazay, pour une fois, mettez un peu d’humain dans vos décisions. Ne dilapidez pas notre patrimoine pour quelques sous ou on ne sait quoi ! En urbanisant ce secteur, vous manifestez un désintérêt pour le cadre de vie des habitants des quartiers.

Vous imaginez avoir le « pouvoir » de faire ce que vous voulez, mais sachez que ce pouvoir n’est que temporaire et que la ville n'est pas à vous, vous n'avez pas le droit de vendre ou de détruire ce qui appartient aux Aubagnais.

A quand la vente en parcelle  du Parc Jean Moulin ? (Un résistant au cas où le maire ne le saurait pas) 

Léon Ledémond

 

Articles récents

  • Gazay refait les mêmes promesses qu'en 2014 +

    Pas loin de 500 personnes ce jeudi 20 février à l'Espace des Libertés pour écouter le maire et son équipe nous présenter ce qu'ils appellent un "projet de ville" et qui n'est rien d'autres que la reprise des promesses du candidat Gazay que le maire Gazay n'a pas tenues. Lire la suite
  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage qui vient de nous parvenir confirme, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • Enfin un point d'accord avec la Macronie ! +

    Interview politique sur LCI du 12/02/20, invitée  : Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes. Sujet : En France, les Municipales des 15 et 22 Mars 2020. Lire la suite
  • Sylvia Barthélémy n'est pas une visionnaire +

    La vie politique de Sylvia Barthélémy à Aubagne est caractérisée par deux traits essentiels : elle perd tout le temps et elle se trompe avec la même régularité. Nous avons extrait quelques-unes de ses prises de position qui marquent son absence totale de vision stratégique sur des questions essentielles du territoire. Lire la suite
  • Gazay va-il oser ? +

    Entre les claquements de portes, les mises à l'écart, les menaces de "révélations" et les tentatives de débauchages ratées, on sait que l'élaboration de la liste de Gazay pour les prochaines municipales s'est construite dans la douleur. Lire la suite
  • Aubagne 2020 : la délinquance explose +

    Nous avons déjà fait état de la vingtaine de cambriolages subis par des foyers aubagnais depuis le début janvier 2020. Cela correspond à un record national au regard de la taille de la commune, mais, depuis, d'autres chiffres viennent encore aggraver ce premier constat. Lire la suite
  • 1