Plus de guichet en gare d'Aubagne ?

Depuis quelques mois, la direction de la SNCF tente de réduire le personnel des guichets entre la gare de La Blancarde et celle de La Ciotat. Déjà, à Aubagne, il n'y a plus qu'un guichet sur deux qui est en service. Les usagers souhaitent la réouverture du deuxième.

Depuis la réforme ferroviaire de 2018, la SNCF cherche tous les moyens de supprimer des postes d'agents en contact direct avec le public.

Déjà, sur Marseille-Blancarde, le guichet est fermé le dimanche, un guichet a été supprimé en semaine et l'amplitude d'ouverture de la billetterie a été réduite.

Sur Aubagne, un guichet a été supprimé en journée et l'amplitude d'ouverture est réduite.

Sur La Ciotat, il n'y a plus de guichet le dimanche avec moins d'amplitude d'ouverture en semaine.

A Cassis, le guichet unique n'est ouvert que 3 jours par semaine.

On peut y rajouter que les agents absents ne sont jamais remplacés ce qui provoque, souvent, de longues périodes d'attente pour accéder aux services.

Mais ce n'est pas terminé, la direction de la SNCF et le conseil régional annoncent la mise en place d'équipes d'agents mobiles qui incluent les gares où les guichets sont fermés (La Penne, Saint Marcel...). Ce qui serait une excellente chose, si cela ne se faisait pas au détriment de postes supprimés ailleurs. 

En effet, ce qui est en perspective, sous prétexte d'amélioration du service par de la présence humaine partout, c'est de réduire encore puis de supprimer totalement les guichets fixes qui existent encore, alors qu'il faudrait remettre en service le deuxième en gare d'Aubagne.

Un "Collectif des agents des gares de Marseille-Blancarde, Aubagne, Cassis et La Ciotat" a décidé d'alerter la population et a lancé une pétition (en ligne : http://chng.it/DM6Mcb42).

Une journée d'action est prévue le 29 novembre en présence des médias, des élus et avec les usagers.

L'ASDEL (Association Se Délacer En Liberté), le collectif V2V (Voie de Valdonne), la Maire de La Penne sur Huveaune, le mouvement citoyen Aubagne La Commune ont décidé de s'associer à toutes ces actions et de faire signer la pétition pour la sauvegarde du service public ferroviaire.

Les populations du territoire et les agents de la SNCF ne sont pas prêts d'accepter de nouvelles réductions du personnel.

Joseph Lèsperd

 

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1