Violences faites aux femmes : le blabla de Gazay


violences faites aux femmes le blabla de gazay

Une femme meurt tous les 2 jours sous les coups de son "compagnon". 225 000 femmes, âgées de 18 à 75 ans sont victimes chaque année de violences conjugales. Et ce chiffre n'inclut pas les insultes sexistes de toutes sortes.

Le lendemain du "Grenelle des violences conjugales", Gérard Gazay s'obligeait à écrire sur sa page Facebook : "En cette campagne de mobilisation nationale contre les violences faites aux femmes, rappelons qu'Aubagne s'est résolument engagé".

Mais ça c'était avant.

Nous avons déjà indiqué que, depuis l'arrivée de Gazay, la ville n'assurait plus l'entretien de la "Maison Paule Abric" qui avait été mise à disposition, dans la mandature précédente, pour "mettre à l'abri" des femmes victimes de violences.

Mais depuis cette année, la situation s'est encore aggravée pour l'association chargée de gérer ces appartements. La baisse des subventions l'a conduite à se séparer d'un appartement isolé faute de moyens... alors qu'il en faudrait au moins le double.

Même dans un domaine aussi grave, Gazay ne fait que du blabla et de la communication. C'est une honte de faire de la propagande politicienne sans donner réellement les moyens financiers nécessaires à une telle cause.

Antoine Monticellu

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Audace écologique et proximité : le rôle indispensable du service public territorial +

    J'ai connu un service public territorial où la majorité des agents étaient motivés, engagés au service de la population. Chacun connaissait le fondement du service public, sa mission et son rôle. Depuis 2014, le personnel a été en grande partie renouvelé par du personnel contractuel n'ayant aucune notion de service Lire la suite
  • Conseil municipal : on aiguise les couteaux +

    Nous avons assisté au premier conseil municipal de campagne électorale, et ce en plusieurs occasions, nous y reviendrons dans ce compte-rendu. En commençant par une présence importante des élu-e-s et notamment par le retour de Mme Mélin que nous n'avions pas vue depuis quelques temps. Lire la suite
  • L'Humain d'abord +

    Pour Aubagne et ses habitant·e·s la liste des sujets à améliorer est vaste. La prochaine mandature devra être à la hauteur des enjeux de demain. Lire la suite
  • Municipales : que vont faire les gilets jaunes d'Aubagne ? +

    Mercredi 13 novembre, les gilets jaunes d'Aubagne qui depuis un an se retrouvent au péage de Pont de l'Etoile s'étaient donné rendez-vous pour réfléchir aux conditions et à la forme de leur présence pour les futures élections municipales à Aubagne. Lire la suite
  • La Provence en campagne +

    Mercredi 13 novembre, la réunion du conseil municipal avait à son ordre du jour le vote du Rapport d'Orientations Budgétaires 2020. A 4 mois des élections municipales, c'était bien sûr pour les divers groupes d'élus l'occasion de rentrer en campagne. Dans son compte rendu du 14 novembre, La Provence en Lire la suite
  • Des cantines bio à Aubagne +

    La nourriture de nos bambins est un sujet très en vogue partout en France. Certaines municipalités ont tenté le 100 % bio pour le plus grand bonheur des familles et des enfants. Les médias en font leur cheval de bataille, alors pourquoi pas à Aubagne ? Lire la suite
  • Le Napollon, un restaurant à connaître +

    "Le hasard fait bien les choses" dit-on. Pas sûr que cela soit toujours vrai. Mais le hasard qui nous a conduit au restaurant situé sur le bord de la RN 96 à Napollon et qui s'appelle "Le Napollon" a réussi son coup. Lire la suite
  • 1