On vient de découvrir à quoi servent les caméras

on vient de decouvrir a quoi servent les cameras

Mardi 17 juillet 2019. Retenez bien cette date, elle est en passe de devenir historique pour Aubagne. Un véritable tournant pour la politique municipale. Grâce au Centre de Supervision Urbaine (un nom ronflant pour dire "les caméras de vidéo-surveillance"), la "Brigade Propreté Incivilités" (la BPI pour les professionnels) vient d'arrêter un individu, plateau de la Coueste, qui déposait des cartons à côté des conteneurs enterrés !

Pour la 1ère fois en 5 ans, les caméras ont permis d'élucider une affaire. On se souvient de ce reportage sur C8 "Flagrant délit à Aubagne" qui devait démontrer l'efficacité du dispositif de surveillance d'Aubagne et qui avait tourné au sketch comique digne du "Commissariat" par "Les Inconnus".

Trois cent caravanes des gens du voyage que personne n'empêchait d'occuper un terrain illégalement, des dealers surveillés qui n'étaient en fait que des jeunes en possession de... doliprane (avertissement médical : 3 prises par jour maximun avec des doses qui ne doivent pas dépasser 1g), un voleur de sac rue de la république qui partait cours Barthélémy, mais on arrêtait un innocent cours voltaire, etc... Un grand moment de délire comique.

Depuis, une dizaines de vols rue de la république, un incendie de voiture à la Perussonne, des centaines d'autres événements sous l'oeil des caméras sans jamais pouvoir en démontrer l'utilité. Ni pour empêcher un quelconque délit, ni pour l'élucider.

La seule chose que tout le monde et surtout les commerçants du centre-ville ont pu constater, ce sont les milliers de PV pour stationnements illicites qui ont fait rentrer quelques centaines de milliers d'euros dans les caisses de la ville.

Mais tout ça est terminé. Les millions d'euros investis ont, enfin, prouver leur efficacité : on vient d'arrêter la constitution d'un dépôt sauvage de cartons en dehors des conteneurs !

Toute la communication municipale a été mobilisée, la presse convoquée, le maire, l'adjoint à la sécurité, le directeur de la sécurité, le responsable de la police municipale ont posé pour la photo.

Comme les lois ne permettent plus de l'écarteler sur Foch après un lynchage par la foule, on va faire payer le responsable ! Pour une fois qu'on en tient un. Il faut bien qu'on "rentre" dans notre argent.

Antoine Monticellu

 

 

Articles récents

  • Bilan Gazay le scandale de la dette +

    La messe était dite : Gérard Gazay avait promis de montrer sa capacité à gérer les finances de la Ville. Lire la suite
  • Bilan Gazay : Aubagne sur le podium des villes sales +

    Il suffit de se balader en centre-ville, dans les quartiers ou en zone industrielle, Aubagne est devenue une ville où la propreté fait défaut : pas de doute le modèle c’est Marseille - Le dispositif inventé par Gazay, la Frap, est inefficace... - Les mauvaises relations avec la métropole conduisent à un ramassage Lire la suite
  • Bilan Gazay : Aubagne a perdu sa place +

    Avec Gazay, Aubagne est devenue la 6ème ville du département, désormais dépassée par Salon-de-Provence. Lire la suite
  • Bilan Gazay : on liquide le service public +

    Avec Gazay, nous avons vécu la destruction du Service Public en direct. Privatisation de la Cuisine Centrale, fermeture de la piscine du Bras d’Or et de la MJC, diminution des effectifs, interventions grandissantes des entreprises privées en tant que prestataire de la ville dans tous les domaines, diminution drastique des moyens Lire la suite
  • Bilan Gazay : du béton partout +

    Il disait vouloir garder son âme à Aubagne mais il a montré son vrai visage rapidement. Du bêton partout, sous toutes ses formes. Entre 2014 et 2020 ce sont plus de 600 permis de construire individuels qui ont été instruits (facile à savoir quand on suit l’affichage réglementaire )… Plus de 50 Lire la suite
  • Entretien avec Magali Giovannangeli : quelles seront vos premières mesures en tant que Maire +

    Tous les mardis et vendredis, Magali Giovannangeli, tête de liste de "Rassemblé-e-s pour Aubagne" répond aux questions de Mèfi. Premier entretien : quelles seront les premières mesures lorsque elle sera maire d'Aubagne. Lire la suite
  • Bilan Gazay : priorité Marseille +

    Pas de doute le système Gaudin/Vassal s’est installé à Aubagne. Lire la suite
  • 1