Affaire Pasolini : les élus d'opposition dénoncent le silence municipal

affaire pasolini les elus d opposition denoncent le silence municipal

Les réactions se multiplient suite aux révélations pointant les pratiques douteuses d'une élue municipale aubagnaise dans la location immobilière. Les élus d'opposition du groupe Aubagne Alternative Citoyenne et Écologiste (Magali Giovannangeli, Denis Grandjean, N'djima Aït-Abbas, Hélène Lunetta, Daniel Fontaine) dénoncent dans le communiqué que nous publions ci-dessous ce qu'ils appellent "un silence municipal éloquent".

" Quelques jours après la divulgation par la presse qu'un logement indigne est loué sans bail, par une élue de la majorité municipale, à une famille dont la fragilité est exploitée, nous affirmons notre soutien au couple et à ses 2 enfants.

Nous appelons à ce que la solidarité l'emporte sur l'exploitation de la misère afin qu'un logement et des moyens de subsistance soient trouvés à cette famille.

Au-delà du cynisme et de l’écœurement, ces pratiques de location non déclarée par un-e propriétaire sont déjà inadmissibles mais, s’agissant d’une élue de la république c'est insupportable !

Le choix de laisser faire et ne pas réagir de la part du maire nous semble être le reflet d'une idéologie malfaisante qui dicte aujourd'hui les politiques d’habitat de la même façon à Marseille et à Aubagne.

Non seulement nous condamnons cette politique inhumaine qui admet de loger des familles dans des taudis, mais nous dénonçons également que depuis des années la ville ait abandonné le logement social et locatif, rendant quasi inaccessible le service municipal du logement, stoppant toute nouvelle construction et arrêtant tout entretien ou réhabilitation du parc existant.

Nous  revendiquons une politique protectrice qui ne permette pas à certain(e)s propriétaire(s) peu scrupuleux de profiter de la fragilité des familles vivant dans notre commune et agisse pour assainir la situation, exigeante envers les bailleurs sociaux et les collectivités compétentes pour un droit au logement pour tous décent.

Les élu-e-s du groupe Aubagne Alternative Citoyenne et Écologiste "

 

 

Articles récents

  • Rassemblé·e·s pour Aubagne : un programme à la hauteur de ses ambitions +

    C’est dans une salle du Bras d’Or remplie de plus de 400 personnes que la liste Rassemblé·e·es pour Aubagne a présenté l’ensemble des colistiers de Magali Giovannangeli. Au menu de ce rendez-vous devant une foule galvanisée, il y avait également une présentation des grands axes du programme pour faire entrer Lire la suite
  • La BACAL ou les fourches caudines de la création locale aubagnaise +

    La BACAL (Bourse d'Aide à la Création Locale) est destinée, sur demande préalable, aux créateurs aubagnais. L'année dernière, les employés de la Médiathèque d’Aubagne et moi (N.D.L.R : la plasticienne Rodia Bayginot qui signe ce texte), pour un projet art et sciences aux prolongements pédagogiques évidents, avons tenté la solution BACAL Lire la suite
  • Barthélémy, la candidate de Macron, a présenté ses "projets" +

    Ce jeudi 13 février à l'Espace des Libertés, Sylvia Barthélémy a présenté ses promesses pour le prochain mandat devant un peu moins de 350 personnes dont une bonne trentaine "d'extérieurs" à Aubagne. Une salle correctement garnie, sans plus, à l'image de la campagne de la candidate et, sans doute, de Lire la suite
  • Bilan Gazay : Bien vivre ensemble +

      Il est des missions dont l’ingratitude suscite la compassion. Mettons-nous à la place de l’individu chargé de rédiger le bilan de Gazay en matière de politiques de solidarité. Que dire, que valoriser, alors que le mandat municipal en la matière navigue entre le vide sidéral et le trou noir ? Lire la suite
  • Bilan Gazay : Coulrophobie ! #lakulturdegazay +

    Le bilan du mandat présente glorieusement d’incroyables détournements… On est partagé entre le rire et les larmes. Dans le domaine culturel et du festif, le Maire s’approprie et s’attribue de nombreux événements qui ont été élaborés, applaudis longtemps avant son arrivée. Un truc à avoir peur des clowns… ça s'appelle Lire la suite
  • Une liste qui nous ressemble et qui nous rassemble +

    La sinistre parenthèse Gazay touche à sa fin. Dans un peu plus d’un mois, les Aubagnaises et les Aubagnais pourront, par les urnes, manifester leur besoin de changement et de renouveau dans une Ville qui n’a cessé, depuis bientôt six ans, de décliner et de se replier sur elle-même. Lire la suite
  • Bilan Gazay : Engagée dans l'écologie positive +

      Depuis que Nicolas Hulot a disparu des radars, nous cherchions, avec une fébrile impatience, le nouvel héraut de la cause écologiste. Greta Thunberg ? Trop jeune, trop agitée. Michel Serres ? Trop vieux, trop intello…et surtout, décédé l’année dernière. José Bové ? Trop militant, trop agressif. Et puis, pourquoi aller chercher très Lire la suite
  • 1