Une élue de Gazay impliquée dans une affaire d'habitat indigne ?


une elue de gazay impliquee dans une affaire d habitat indigne

Après l'implication de plusieurs élus marseillais dans les affaires d'habitat indigne et le drame de la rue d'Aubagne, des militants d'Aubagne de La France Insoumise (le mouvement de Jean-Luc Mélenchon) et d'Ensemble! (le mouvement de Clémentine Autain) publient un communiqué de presse qui pointe la responsabilité d'une élue de la majorité municipale d'Aubagne.

Voici l'intégralité du communiqué :

"Aubagne :  Marseille-en-Provence ?

Il y a de meilleurs exemples à suivre que celui de l’habitat indigne et des élus « marchands de sommeil ».

Aubagne aussi se démarque dans le cynisme, non seulement il n’y a plus de service logement digne de ce nom mais une élue propriétaire d’appartements dans la vieille ville se transforme en « marchand de sommeil » et loue à des prix exorbitants à des personnes fragiles.

Un logement insalubre de 18 m2 loué 480 euros à une famille de 4 personnes qui se trouve dans une situation de grande précarité et à qui l’on demande de verser une caution de 3 mois de loyer - ce qui est illégal puisque plafonnée à un mois de loyer sans les charges.

Le mot légalité est superflu puisque bien sûr il n’y a pas de bail c’est ce qu’on appelle cyniquement louer « au black ».

Nous invitons Monsieur le Maire à faire une leçon de morale voire de moralité à son élue et lui rappeler la loi : « louer un habitat indigne est désormais considéré comme un délit, à l’instar du trafic de drogue ou d’alcool » (article 1649 quater-0 B bis du Code général des impôts).

Les propriétaires indélicats risquent cinq ans d’emprisonnement et 150.000 euros d’amende pour «hébergement incompatible avec la dignité humaine» ou encore 3 ans de prison et 100.000 euros d’amende pour «perception indue de loyers, selon le Code pénal, et la restitution des sommes versées».

Monsieur Gazay devra rappeler à son élue que tout loyer encaissé doit être déclaré car plusieurs logements lui appartenant sont loués « au black » si l’occupant n’est pas soumis à l’APL.

Sans aucun doute, nous n’attendions pas une politique sociale de cette équipe municipale. Mais que dire quand une élue exploite la misère et profite de la situation de précarité pour s’enrichir ?

Un seul mot : DEMISSION !

Groupe d'Action de La France Insoumise Aubagne Garlaban

Groupe d'Action de La France Insoumise Tourtelle

Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs

Ensemble! / comité d'Aubagne ."

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Rugby Club Aubagnais : c'est mal parti +

    En Ligue 1, le QSG règle le sort de Dijon par une écrasante victoire (4 à 0), Lille termine par un festival devant Angers (5 à 0), Lyon bat Caen (4 à 0), Saint Etienne fait de même devant Nice (3 à 0). Montpellier ne peut faire que match nul Lire la suite
  • La culture se porte bien… pourvu qu’on s’en occupe +

    Une trentaine de personnes se sont retrouvées mardi 30 avril dans un atelier thématique d’Aubagne la commune pour aborder la question de la culture dans l’activité municipale aujourd’hui. Faire un constat et tracer des perspectives pour retrouver du sens à ce qui s’est considérablement dégradé en cinq ans, faisaient l’objet Lire la suite
  • Les écoles Pin Vert et Hugo se mobilisent contre la faim +

    La 22e édition de la Course contre la faim aura lieu ce vendredi 17 mai. En 2018, ce sont plus de 260 000 élèves de 1 200 etablissements qui ont participé à ce projet dans plus d’une cinquantaine de villes françaises et à l’étranger. À Aubagne, les écoles du Pin Lire la suite
  • Magali Giovannangeli, candidate d'un projet collectif +

    A 23 ans, elle était la benjamine du conseil municipal d’Aubagne, lorsque Jean Tardito a succédé à Edmond Garcin. Quelques trente ans plus tard, Magali Giovannangeli sera sans doute la plus jeune candidate à conduire une liste de rassemblement contre le tandem Gazay-Barthélemy lors des élections municipales du printemps prochain. Lire la suite
  • Mais où est Denis Grandjean ? +

    Ce soir, 15 mai, le jour des 10 ans de la gratuité des transports à Aubagne, on inaugure le local de campagne de "Aubagne La Commune". 10 rue Laget entre l’épicerie gastronomique et le Baobab café. Pile en face du barber shop qui vient du désert. Le lieu est tout Lire la suite
  • Des questions après le saccage de l'école maternelle du Charrel +

    Après les dégradations dans plusieurs salles de classes de l'école maternelle du Charrel, pendant le week-end des 11 et 12 mai, de nombreuses questions (qui ? pourquoi ? comment ?...) restent posées et attendent des réponses de l'enquête en cours. Mais un article très documenté de La Provence du mardi 14 mai nous Lire la suite
  • Le Martinot, une nouvelle adresse pour les gourmets +

    Depuis quelques mois, le centre-ville d’Aubagne voit quelques épiceries fines et restaurant de qualité ouvrir leur porte dans le centre-ville d’Aubagne. C’est le cas en lieu et place de l’ancien restaurant La Farandole désormais remplacé par Le Martinot. Lire la suite
  • 1