Aubagne en Provence : des paroles et des Actes

aubagne en provence des paroles et des actes
"Aubagne en Provence" : nous avons cherché ce que cela voulait dire dans les actes de l'équipe municipale actuelle. Nous aurions pu penser que ce message voulait mettre l'accent sur l'identité provençale, une manière de vivre notre ville, un nouveau cadre de vie, une solidarité des gens du Sud, une culture, une manière de manger et bien d'autres choses. Nous avons vite compris que "Aubagne en Provence" de Gazay ne voulait rien dire de tout cela.

Acte 1 : Pour le bien vivre à  Aubagne, nous avons trouvé et eu droit à de nombreux événements disparus : des fêtes qui animaient notre ville, des moments conviviaux, des repas à partager sur les places publiques, des courses pour Pagnol et la Paix qui rassemblaient. De tout cela, il ne reste plus que des souvenirs passés et une certaine nostalgie. 

Acte 2 : Pour le cadre de vie, pas la peine de s'y étendre, à voir l’état des espaces publics, le niveau d'entretien, chacun est juge et peut se faire son avis. Mais pas pour le vieillissement de ce qui ne se voit pas, des espaces verts, bâtiments publics,  sans entretien qu’il faudra réhabiliter et qui, bientôt, deviendront une lourde charge (une dette !) que Gazay va laisser aux Aubagnais.

Il est vrai que la spécialité actuelle est le badigeon vite fait. Heureusement que les ventes du patrimoine communal (on en est à bientôt 30 millions d'euros !), les perfusions financières du conseil départemental et de la métropole, réduiront un tout petit peu les dégâts.

Acte 3 : Pour la culture ? Entre ce qu’il s'est passé à la Maison des Jeunes et de la Culture, à la Médiathèque, ou encore pour ce pauvre Conservatoire qui se meurt, que peut on rajouter de plus à part s’imaginer être dans un mauvais thriller sordide avec un acteur perfide.

Acte 4 : Nous pourrions parler de l'éducation, mais nous y reviendrons dans un autre acte, ce qui interpelle aujourd’hui c'est la manière de manger, car nos enfants sont concernés en premier chef.

En 5 ans Gazay et son équipe ont fait très fort :

Scène 1 : bien manger des petits plats de Provence à la cantine et à l'hôpital ? Après l'épisode de la cuisine centrale dont les repas étaient fait avec envie et conviction par les agents Aubagnais des services publics et le choix de donner la gestion à une entreprise industrielle, multinationale, Sogeres/Sodexo, dont le but premier est la rentabilité financière, nous pouvons en douter.

On peut le mesurer en qualité, mais ce n'est apparement pas le but de l’Aubagne en Provence de Gazay.

Scène 2 : Aubagne en Provence voudrait devenir le 1er fief de Mac Do ? Si on peut accepter facilement pour ceux qui aiment, l’existence de restaurants rapides, le 1er Mac Do du centre ville est bien placé et complète ceux de la zone commerciale. Mais avec l'ouverture et inauguration du 2ème Mac Do en zone commerciale, en présence de Gazay, maintenant en voilà un troisième que la ville est allé chercher, et qui se construit au Charrel.

Il sera inauguré bien sûr avant les élections municipales mais le buzz, compte tenu du nombre d'habitants de notre ville, c'est qu'en avoir 3 et en construire 2 en moins de 5 ans  est un vrai record que Gazay pourrait faire inscrire au Guinness des records en proposant un nouveau nom qui pourrait être "Aubagne en Mac Do" ! Celui-ci serait accepté par le Conseil d'Etat.

Toutefois, pas folle la guêpe, ce n'est pas là que le maire se fera payer ses repas sur le compte des Aubagnais ! Ce sera dans d'autres restaurants plus huppés.

Acte 5 : Mais  que valent les paroles et écrits s'ils ne correspondent pas aux actes ? C'est bien là une spécialité de la municipalité Gazay mais à Aubagne personne n'est plus dupe.

Acte 6 : ... nous informons les lecteurs que le nombre d'actes pourrait être très élevé (il en reste 40), l’urbanisation du Garlaban, le bétonnage pseudo provençal à Camp de Sarlier, bientôt inauguré (4ème Mac ?) et la concurrence féroce a venir pour les commerces du centre ville, le Valtram fantôme, le musée et son programme disparus, la solidarité volée et bien d'autres thématiques, en attendant son grand débat en préparation...

A bientôt... pour l'Acte 7.

Lili M Aubagne
 
 

Articles récents

  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • LREM dévoile sa liste "Pour Aubagne" +

    Sylvia Barthélémy qui a obtenu l'investiture des instances nationales de La République En Marche (mais La Retraite En Moins) a fait connaître ses colistiers ce vendredi 21 février au restaurant l'Argilla. Pas de surprise les représentants de LREM et des partis de droite, hors "Les Républicains", se taillent la part Lire la suite
  • Le Garage Burger +

    Le restaurant "Le Garage Burger" est un établissement de restauration rapide que vous devez absolument connaître. Situé à la sortie d'Aubagne, sur la droite en allant vers Napollon au 610 sur la D96, si vous êtes d'Aubagne ou des alentours, il faut vous offrir un déjeuner dans cet endroit au Lire la suite
  • Gazay refait les mêmes promesses qu'en 2014 +

    Pas loin de 500 personnes ce jeudi 20 février à l'Espace des Libertés pour écouter le maire et son équipe nous présenter ce qu'ils appellent un "projet de ville" et qui n'est rien d'autres que la reprise des promesses du candidat Gazay que le maire Gazay n'a pas tenues. Lire la suite
  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage confirmerait, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • 1