La fausse réhabilitation du centre-ville d'Aubagne : une gestion calamiteuse pour un résultat minable


la fausse rehabilitation du centre ville d aubagne

Un immeuble situé au N°20 de la rue de la République vient d'être évacué (une parfumerie, un dentiste et trois logements) après avoir été déclaré en péril imminent. A notre connaissance, cela fait le sixième immeuble dans le centre ville en quelques semaines dont quatre ont été totalement vidés de leurs occupants : un bâtiment sur Foch, deux bâtiments rue Rastègue, deux autres rue Jeu de Ballon (dont un appartenant à 13 Habitat) et, maintenant, celui de La République. 

Cela commence à devenir très inquiétant. Surtout qu'il faudrait y rajouter ceux qui sont classés en "péril ordinaire" comme à la rue Moussard. Pourtant, depuis au moins trois ans, le maire ne cesse de nous affirmer sa volonté de "réhabiliter le vieil Aubagne". Mais qu'en est-il vraiment ?

Dans les faits, il y a deux volets à ses discours-promesses.

Le premier consiste à nous faire rêver sur "le patrimoine aubagnais" (que par ailleurs il vend ou il détruit, exemples : le Petit Monde de Marcel Pagnol, le marché de gros de La Tourtelle, l'abandon du projet de musée patrimonial à La Morochita - qu'il veut vendre pour le prochain mandat si par malheur il est encore là - etc...).

Mais quand il parle des projets rue de La République, cours Beaumond, cours Voltaire, Foch, esplanade De Gaulle, ilôt Antide Boyer ou Bras d'Or, c'est pour nous expliquer que ce sera la métropole, le conseil départemental, voire l'Etat ou le Pape qui vont s'en occuper et que tout cela est prévu... pour le siècle suivant ou au mieux pour la prochaine décennie et au moins pour après les élections municipales.

la fausse rehabilitation du centre ville d aubagne2

La deuxième musique de ses shows présentés en public depuis 2015 (dans des salles de plus en plus petites au fur et à mesure des mois qui passent car plus personne ne vient), c'est pour nous faire une présentation de travaux pharaoniques pour quelques dizaines de mètres de réfection de chaussées comme cela a été le cas rues Rastègue, Martinot, Moussard et comme ce sera le cas sur Barthélémy (le cours !) et sur Delfieu ainsi qu'à la place de l'Horloge.

Toutes celles et tous ceux qui passent dans ces ruelles "rénovées" ne voient pas la différence entre avant et après (voir notre photo de la rue Moussard ci-dessous).

la fausse rehabilitation du centre ville d aubagne3

Pourtant les questions sont ailleurs : comment peut-on réhabiliter tous les immeubles du vieil Aubagne ? Comment peut-on retravailler les espaces publics du centre-ville pour le faire "respirer" autrement ?

Peut-on rappeler que ces questions ont été posées par la ville et l'agglo dès 2010, qu'une enquête exhaustive avait été lancée par la SAEMPA (la société d'économie mixte du territoire) avec tous les propriétaires et locataires du secteur, qu'un périmètre, englobant toute la vieille ville, avait été déterminé.

Enfin qu'un vaste plan de réhabilitation avait été lancé par Façonéo (la suite de la SAEMPA) de 2012 à 2017. Il en reste encore des traces place de l'Huveaune (voir notre photo d'illustration de cet article). Des aides financières, pouvant aller jusqu'à 50% des travaux, étaient prévues pour réhabiliter les façades des immeubles ET pour les rénover à l'intérieur.

Tout cela a été abandonné dès 2014 par le duo Gazay/Barthélémy au nom de la sacro-sainte politique d'austérité soi-disant imposée par la dette. Une politique que l'on impose aux Aubagnais.ses pour satisfaire les banquiers.

Faute d'une intervention suffisamment forte de la puissance publique, on n'a plus d'autre solution que d'évacuer les immeubles les uns après les autres en espérant que le drame de la rue d'Aubagne à Marseille ne se reproduise pas ici.

Une gestion calamiteuse pour un résultat minable, c'est d'abord ça le bilan de 5 ans de mandat de Gazay.

Bob Acad

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • ALC : paroleS à la diversité avec Daniel Fontaine Maire Honoraire +

    Daniel Fontaine Maire Honoraire Cinq ans de gestion calamiteuse, partisane et méprisante ont terni, dans le département et la région, l’image d’Aubagne et ont désespéré ses habitants. Lire la suite
  • Ville d'Aubagne : les copains d'abord +

    Tout le monde se souvient que pendant la campagne électorale de 2014, Gazay s'était engagé : "Avec moi, si les compétences sont là, les Aubagnais.es seront embauché.e.s en priorité". L'embauche de la directrice des sports fait, encore, exception à la règle. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Elisabeth Payan, travailleuse sociale +

    Elisabeth Payan : travailleuse sociale « Ce qui m’intéresse dans Aubagne La Commune c’est le travail de proximité et d’humanité que Magali veut recréer à Aubagne, ville que j’affectionne. » Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Pierre Kerboua, adhérent FO +

    Pierre Kerboua : adhérent FO « J’ai longtemps vécu dans le quartier du Charrel, j’y navigue comme un poisson dans l'eau et je connais presque chaque habitant. Aujourd’hui ce quartier est en déshérence, la mairie refuse ce que les habitants tentent de construire (club de foot, associations, activités pour les plus jeunes). Rejoindre Aubagne la Lire la suite
  • Cambriolages : la vérité +

    Il y a quelques jours, Mèfi avait signalé un vol sur un chantier de construction d'une villa dans le quartier de Saint Mitre. Ce vol est resté sans AUCUNE communication de la ville. Le 21 mai dernier, l'association des propriétaires du Clos Ruffisque, dans le même quartier, établissait le constat que Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Marie Madeleine Girodias +

    Il y a quelques années, en tant que présidente d’une petite association (mieuxvivreenhaiti.wordpress.com) travaillant dans un petit village en Haïti, les Abricots, nous faisions partie de la vie d’Aubagne. La mairie et le conseil général de l’époque, avaient le sens de la solidarité. Nous avons, avec eux et nos donateurs, Lire la suite
  • "Aubagne La Commune" appelle à une rencontre de travail pour construire une alternative à Gazay et sa politique +

    Ce mercredi 19 juin, Aubagne La Commune donnait une conférence de presse pour exprimer sa volonté de rassembler les Aubagnaises et les Aubagnais autour d'un projet pour Aubagne conçu par eux. Magali Giovannangeli qui a été désignée tête de liste de l'association et les porte-paroles du mouvement l'ont confirmé ce Lire la suite
  • 1