Aubagne : une commerçante très en colère !


Un primeur, les Paniers de Lyly, est installé au boulevard Jean Jaurès, le boulevard de la mairie, depuis 9 mois. En cadeau de bienvenue, la ville lui a offert des contraventions pour un montant de 1600€ !

Un magasin de fruits et légumes quand les produits qu'on y trouve sont de très bonne qualité, ce qui est le cas pour cet établissement, pour qu'ils soient frais et vendus à des prix raisonnables, il faut qu'il soit alimenté tous les jours. Surtout quand la patronne s'impose des produits locaux chaque fois que cela est possible ou, au moins, produits en France.

 

Tous les jours donc, le matin à 6 heures avec sa camionnette, l'après-midi avec sa Twingo, la responsable essaie de stationner le plus près possible de son local. Tous les jours les places réservées aux livraisons sont occupées par des particuliers. Tous les jours, elle se gare en stationnement illicite en face de son étal ou dans la petite ruelle adjacente.

Depuis 9 mois qu'elle est installée, elle a droit à des contraventions alors que ses véhicules ont été repérés. On lui a même expliqué que c'était la faute aux caméras, parce que ce ne sont jamais les mêmes préposés qui sont derrière les écrans et qu'ils ne font pas de différence.

Au total, elle cumule, à ce jour, 1 600€ d'amendes. Voilà où mène la politique de verbalisation à outrance, sans nuance et sans distinction. Il faut faire du chiffre quel qu'en soit le moyen.

Après avoir discuté avec les policiers municipaux, rendu visite au commissariat, après avoir exposé en vain ses questions à la mairie toute proche, elle vient d'obtenir un rendez-vous avec le maire pour le 15 avril.

Elle entend bien lui faire savoir ce que devrait être l'attitude d'une ville qui aurait vraiment la volonté d'aider le commerce de proximité. Les discours et les promesses ne suffisent pas, il faut des actes.

D'autant plus qu'elle affirme parler pour tous les commerçants du boulevard Jean Jaurès. Et sans doute au-delà puisqu'on se souvient que le matelassier installé rue Domergue soulevait les mêmes questions après avoir été verbalisé plusieurs fois dans le même week-end.

Nous allons donc attendre la conclusion du rendez-vous avec le 1er magistrat de la ville. A suivre ...

Antoine Monticellu

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • ALC : paroleS à la diversité avec Daniel Fontaine Maire Honoraire +

    Daniel Fontaine Maire Honoraire Cinq ans de gestion calamiteuse, partisane et méprisante ont terni, dans le département et la région, l’image d’Aubagne et ont désespéré ses habitants. Lire la suite
  • Ville d'Aubagne : les copains d'abord +

    Tout le monde se souvient que pendant la campagne électorale de 2014, Gazay s'était engagé : "Avec moi, si les compétences sont là, les Aubagnais.es seront embauché.e.s en priorité". L'embauche de la directrice des sports fait, encore, exception à la règle. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Elisabeth Payan, travailleuse sociale +

    Elisabeth Payan : travailleuse sociale « Ce qui m’intéresse dans Aubagne La Commune c’est le travail de proximité et d’humanité que Magali veut recréer à Aubagne, ville que j’affectionne. » Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Pierre Kerboua, adhérent FO +

    Pierre Kerboua : adhérent FO « J’ai longtemps vécu dans le quartier du Charrel, j’y navigue comme un poisson dans l'eau et je connais presque chaque habitant. Aujourd’hui ce quartier est en déshérence, la mairie refuse ce que les habitants tentent de construire (club de foot, associations, activités pour les plus jeunes). Rejoindre Aubagne la Lire la suite
  • Cambriolages : la vérité +

    Il y a quelques jours, Mèfi avait signalé un vol sur un chantier de construction d'une villa dans le quartier de Saint Mitre. Ce vol est resté sans AUCUNE communication de la ville. Le 21 mai dernier, l'association des propriétaires du Clos Ruffisque, dans le même quartier, établissait le constat que Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Marie Madeleine Girodias +

    Il y a quelques années, en tant que présidente d’une petite association (mieuxvivreenhaiti.wordpress.com) travaillant dans un petit village en Haïti, les Abricots, nous faisions partie de la vie d’Aubagne. La mairie et le conseil général de l’époque, avaient le sens de la solidarité. Nous avons, avec eux et nos donateurs, Lire la suite
  • "Aubagne La Commune" appelle à une rencontre de travail pour construire une alternative à Gazay et sa politique +

    Ce mercredi 19 juin, Aubagne La Commune donnait une conférence de presse pour exprimer sa volonté de rassembler les Aubagnaises et les Aubagnais autour d'un projet pour Aubagne conçu par eux. Magali Giovannangeli qui a été désignée tête de liste de l'association et les porte-paroles du mouvement l'ont confirmé ce Lire la suite
  • 1