Terres rouges : mensonges par omission ?


terres rouges mensonges par omission

Dans La Provence du 11 mars, Alain Rousset, 1er adjoint de Gazay, affirmait que concernant le parking des Terres rouges, il n'était au courant de rien (voir article précédent ici) après avoir rejeté la responsabilité sur l'équipe Fontaine. Pourtant des faits prouvent le contraire.

A l'occasion de l'article du quotidien régional, des résidents se plaignaient publiquement de la crasse, du manque d'entretien, des inondations récurrentes au parking des Terres rouges, en plein centre-ville. Ils rajoutaient que les contraventions pour stationnement illicites se multipliaient alors qu'ils auraient dû bénéficier de la clémence de la Police Municipale comme cela avait été promis.

Le premier adjoint de la ville répondait que tout cela était de la faute de l'ancienne municipalité qui avait mal négocié et qu'il était difficile de savoir ce qui était du ressort de la commune ou du délégataire, en l'occurrence Q-Park.

Or, quelques recherches permettent de faire la démonstrations que ces informations relèvent pour le moins d'une mémoire très défaillante.

Le 20 juin 2014, la nouvelle municipalité a renégocié l'ensemble des tarifs de stationnement avec le titulaire de la DSP (Délégation de service Public). 

Le 16 décembre 2015, la majorité Gazay faisait voter une modification de la DSP (avenant N°4) après une longue négociation avec Q-Park.

Dans les deux cas, Alain Rousset était à la manoeuvre. Comment a-t-il pu oublier ? Comment a-t-il pu laisser penser au journaliste qui l'interrogeait qu'il n'était au courant de rien ? Alors qu'il est aux commandes depuis 5 ans et qu'il a renégocié avec le gestionnaire des parkings ? Pourquoi n'a-t-il pas éclairci au cours des diverses rencontres les questions qui devaient l'être ?

C'est bien sûr beaucoup plus facile d'utiliser la presse pour faire passer sa propagande. Dommage : Mèfi veille.

Antoine Monticellu

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les dogmes libéraux pour Aubagne ? +

    La Cour des Comptes et les Chambres Régionales des Comptes sont des juridictions financières. La Cour des Comptes en est l'institution financière supérieure et chaque CRC est présidée par un conseiller maître ou un conseiller référendaire à la Cour des Comptes. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Maurice Marsiglia, militant associatif +

    Maurice Marsiglia : militant associatif « Je participe à toutes les initiatives de défense des services publics. J'ai souvenir de la chaîne humaine initiée par l'ancienne municipalité pour obtenir un équipement essentiel pour le développement de l'hôpital. Aujourd'hui, l'hôpital est gravement menacé dans ses missions par M. Gazay et la majorité actuelle Lire la suite
  • Rencontre Aubagne La Commune - CGT Territoriaux +

    Avant les départs en vacances, des représentants d'Aubagne La Commune et des syndicats CGT (cadres et agents) du personnel communal se sont rencontrés pour faire un état des lieux, en particulier, sur les attentes des uns et des autres. A l'issue de cette réunion, un communiqué nous a été transmis. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec David Jame, cadre de la fonction publique territoriale +

    David Jame, cadre de la fonction publique territoriale Je soutiens « Aubagne la Commune » parce que cette initiative citoyenne constitue le socle et la dynamique qui doivent permettre à notre ville de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une ville solidaire, ouverte, créative et ambitieuse. Lire la suite
  • Aubagne La Commune : les rencontres se multiplient +

    Dans le même temps où les animateurs de "Aubagne La Commune" ont lancé une invitation à une quarantaine d'organisations, collectifs, syndicats, associations, mouvements et partis politiques pour une rencontre de travail le 24 septembre sur les municipales, le site du mouvement informe que des "échanges bilatéraux" ont continué à avoir Lire la suite
  • Festimôme 18ème édition : à 18 ans, on peut voyager seul ! +

    A 18 ans on peut voyager seul, mais on préfèrera cette année encore se déplacer en famille pour mieux partager les 50 spectacles, les dizaines d’animations et de jeux, les repas et pique-nique, pendant les 4 jours (4 jours !) d’un festival d’été qui a su trouver, au fil des années, Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Gilles Lejeune, militant associatif +

    Je ne suis pas un porte-parole d'Aubagne La Commune mais un simple adhérent de ce Collectif oeuvrant à changer localement de gouvernance politique. Je suis résident à Aubagne depuis Juillet 2002 et jusqu'aux élections de 2014, je m'y trouvais parfaitement bien ! Lire la suite
  • 1