Débat "zéro déchet, zéro gaspillage" à Auriol le 1er février : Barthélémy trie les intervenants

Débat zéro déchets zéro gaspillage à Auriol

L'Association Eco-Citoyens de la Vallée de l'Huveaune (AECVH) organise le 1er février à la salle des fêtes d'Auriol une réunion autour d'un verre de l'amitié sur le thème "Presque Zéro Déchets, Zéro Gaspillage". La présence d'un représentant du service déchets du territoire leur a été refusée.

L'association AECVH s'inscrit dans le cadre des objectifs définis par la loi de transition énergétique qui souhaite porter à 65% les tonnages de déchets ménagers vers le recyclage ou la valorisation pour 2025.

Pour cela, des actions sont en cours, d'autres en projet, d'autres souhaitées. On peut citer par exemple : l'installation d'un rayonnage de livres en partenariat avec les commerces dans le cadre de Zéro Gaspillage; l'installation de composteurs; l'organisation d'une journée sans emballage; la mise en place d'ateliers "Je le fais moi-même" ; etc...

Dans ce cadre, le 1er février, à Auriol, des représentants du territoire, des spécialistes de l'économie circulaire, des délégués de Zéro Waste Provence vont nous présenter les enjeux du tri et du recyclage, l'organisation de la collecte et du tri, les initiatives de compost collectif, les "Voisins Tribien" (initiative portée par la métropole), les bénéfices de l'économie circulaire et une série de propositions d'actions d'AECVH pour 2019.

Tout naturellement, les organisateurs ont demandé au Conseil de Territoire la participation d'un expert du service déchets. Surprise : refus catégorique de la présidente du territoire.

Le prétexte non dit mais qui semble être la véritable raison : "L'association serait politique et en campagne électorale". Alors que cette association n'a aucun de ses animateurs/rices qui briguent un quelconque mandat électoral ! Au-delà du fait qu'un homme ou une femme a le droit de faire de la politique et être membre d'une association qui porte un sujet d'intérêt général, ce qui est le cas, à l'évidence, pour cette réunion-débat.

Sinon, c'est de l'ostracisme politique et une remise en cause de la démocratie. Si cela se confirmait, Barthélémy utiliserait une institution publique à des fins purement politiciennes et personnelles.

Rajoutons que l'AECVH a, pendant des mois, travaillé à un projet de Ressourcerie/Recyclerie qui a été ensuite "récupéré" par Barthélémy pour installer "Le Dirigeable", sans jamais citer celles et ceux qui étaient à l'origine de cette initiative.

Pas très fair-play tout ça. La meilleure réponse qu'on peut y apporter c'est de remplir la salle des fêtes d'Auriol ce vendredi 1er février.

Joseph Lèsperd

 

 

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1