Débat "zéro déchet, zéro gaspillage" à Auriol le 1er février : Barthélémy trie les intervenants


Débat zéro déchets zéro gaspillage à Auriol

L'Association Eco-Citoyens de la Vallée de l'Huveaune (AECVH) organise le 1er février à la salle des fêtes d'Auriol une réunion autour d'un verre de l'amitié sur le thème "Presque Zéro Déchets, Zéro Gaspillage". La présence d'un représentant du service déchets du territoire leur a été refusée.

L'association AECVH s'inscrit dans le cadre des objectifs définis par la loi de transition énergétique qui souhaite porter à 65% les tonnages de déchets ménagers vers le recyclage ou la valorisation pour 2025.

Pour cela, des actions sont en cours, d'autres en projet, d'autres souhaitées. On peut citer par exemple : l'installation d'un rayonnage de livres en partenariat avec les commerces dans le cadre de Zéro Gaspillage; l'installation de composteurs; l'organisation d'une journée sans emballage; la mise en place d'ateliers "Je le fais moi-même" ; etc...

Dans ce cadre, le 1er février, à Auriol, des représentants du territoire, des spécialistes de l'économie circulaire, des délégués de Zéro Waste Provence vont nous présenter les enjeux du tri et du recyclage, l'organisation de la collecte et du tri, les initiatives de compost collectif, les "Voisins Tribien" (initiative portée par la métropole), les bénéfices de l'économie circulaire et une série de propositions d'actions d'AECVH pour 2019.

Tout naturellement, les organisateurs ont demandé au Conseil de Territoire la participation d'un expert du service déchets. Surprise : refus catégorique de la présidente du territoire.

Le prétexte non dit mais qui semble être la véritable raison : "L'association serait politique et en campagne électorale". Alors que cette association n'a aucun de ses animateurs/rices qui briguent un quelconque mandat électoral ! Au-delà du fait qu'un homme ou une femme a le droit de faire de la politique et être membre d'une association qui porte un sujet d'intérêt général, ce qui est le cas, à l'évidence, pour cette réunion-débat.

Sinon, c'est de l'ostracisme politique et une remise en cause de la démocratie. Si cela se confirmait, Barthélémy utiliserait une institution publique à des fins purement politiciennes et personnelles.

Rajoutons que l'AECVH a, pendant des mois, travaillé à un projet de Ressourcerie/Recyclerie qui a été ensuite "récupéré" par Barthélémy pour installer "Le Dirigeable", sans jamais citer celles et ceux qui étaient à l'origine de cette initiative.

Pas très fair-play tout ça. La meilleure réponse qu'on peut y apporter c'est de remplir la salle des fêtes d'Auriol ce vendredi 1er février.

Joseph Lèsperd

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Mâcon / Aubagne : les citoyen·ne·s au cœur des municipales +

      A l'heure où le mouvement "Aubagne la commune" se positionne comme une vraie force alternative face à Gazay et son équipe pour les prochaines municipales, l'exemple de Mâcon n'est pas sans intérêt. Lire la suite
  • Restaurant brésilien à Aubagne +

    Le nom du restaurant ne peut pas vous tromper sur la cuisine que vous allez découvrir dans ce restaurant : "Les Brésiliens". Ouvert depuis moins de trois mois, vous le trouverez au 15 boulevard Jean Jaurès. Lire la suite
  • Le RCA dominateur, l'AFC défait ... et une 3ème victoire pour l'OM. +

    En cyclisme, après la victoire au sprint de John Degenkolb dans la dernière étape, l'Espagnol Gorka Izaguirre a remporté le Tour de La Provence. L'Australien Simon Clarke et le Français Tony Gallopin complètent le podium, dans la même seconde. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : un huis clos pour rire +

      Jeudi 7 février, le conseil municipal s’est réuni avec un huis clos demandé pour 2 délibérations concernant la demande de retrait du titre d’adjoint de Jean Claude Sabetta, 2ème adjoint au maire. La semaine précédente, le maire lui avait retiré toutes ses délégations. Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le syndicat Sud Santé Solidaires dénonce +

    Le syndicat Sud Santé Solidaires dans un communiqué de presse dénonce la gouvernance de l'hôpital d'Aubagne. Nous portons à la connaissance de l'ensemble de nos lectrices et de nos lecteurs l'intégralité de cette publication, en précisant qu'elle appartient en totalité à ce seul syndicat, majoritaire à l'hôpital d'Aubagne. Voici le Lire la suite
  • Se rassembler contre la dérive autoritaire ? +

    Après la présentation de la loi "anticasseurs" qu'il serait plus juste d'appeler loi "antimanifestants", après la légitimation des violences policières contre les gilets jaunes suivies ou précédées par des arrestations "préventives", de multiples condamnations en comparution immédiate (alors que Alexandre Benalla continue de se promener à sa guise), des perquisitions Lire la suite
  • Une intime conviction +

    Loin des traditionnelles plaidoiries à l’américaine, "Une intime conviction", un vrai procès made in France, ou comment on veut condamner avec une enquête à charge, des témoignages sans valeurs ; comment on peut bafouer la présomption d’innocence et comment, aussi, on peut se battre pour innocenter sans pour cela être accusateur Lire la suite
  • 1