MERCI !


 5000 likes sur Facebook

Facebook nous annonce que notre page "www.facebook.com/mefiaubagne", vient de dépasser les 5 000 "J'aime". Nous avons, à ce jour, 5 161 abonnés.

Du 5 au 12 janvier 2019, les publications de Mèfi ont atteint 25 773 personnes et généré 16 086 interactions. C'est notre moyenne hebdomadaire.

Google Analytics nous a déjà indiqué que le site "www.mefi.tv" finit l'année 2018 avec 46 185 visiteurs uniques. Celles et ceux qui, souvent de bonne foi, s'inquiètent de la justesse de "notre ligne éditoriale" ont la réponse dans ces chiffres qui ne cessent de progresser.

Plus personne ne peut nier l'extraordinaire succès de Mèfi. Le maire d'Aubagne et la présidente du Territoire continuent de ne pas nous inviter à leurs conférences de presse et tentent de feindre de nous ignorer. Certaines organisations dont le PCF (et dire que certain·e·s essaient de nous classer dans la catégorie "cocos" !) font de même. Tant pis pour eux. Nous, nous continuerons à ne pas les ignorer.

Nous ne prétendons pas être des journalistes, et encore moins des journalistes professionnels. Nous sommes un groupe de femmes et d'hommes (une petite quinzaine) engagé·e·s pour vous informer au plus près de la vérité, en particulier sur Aubagne et son territoire.

Nous sommes, toutes et tous, des rédacteurs bénévoles qui essaient de trouver le temps d'écrire et de publier en dehors de notre travail et/ou de nos contraintes familiales.

Et, il faudra s'y faire, indépendant·e·s de tout parti ou mouvement politique. Sans avoir de comptes à rendre aux anciennes équipes municipales, même s'il nous arrive de regarder positivement l'histoire d'Aubagne et de noter les choses et les actes qui nous ont plu.

Il nous arrive de nous tromper et nous savons le reconnaître. Jamais de tromper. Nous savons que nous devons beaucoup mieux faire, encore progresser, encore innover, encore mieux informer et proposer. 

Mèfi est né en avril 2014 dans la tête de 2 ou 3 visionnaires. Il a eu une présence publique dès juillet 2014. Cela ne fait pas encore 5 ans !

Aujourd'hui, nombreux/ses sont celles et ceux qui nous lisent, commentent, critiquent, combattent. Mais toutes et tous reconnaissent l'utilité de ce média. C'est notre fierté !

MERCI A TOUTES NOS LECTRICES ET A TOUS NOS LECTEURS !

La Rédac

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Mâcon / Aubagne : les citoyen·ne·s au cœur des municipales +

      A l'heure où le mouvement "Aubagne la commune" se positionne comme une vraie force alternative face à Gazay et son équipe pour les prochaines municipales, l'exemple de Mâcon n'est pas sans intérêt. Lire la suite
  • Restaurant brésilien à Aubagne +

    Le nom du restaurant ne peut pas vous tromper sur la cuisine que vous allez découvrir dans ce restaurant : "Les Brésiliens". Ouvert depuis moins de trois mois, vous le trouverez au 15 boulevard Jean Jaurès. Lire la suite
  • Le RCA dominateur, l'AFC défait ... et une 3ème victoire pour l'OM. +

    En cyclisme, après la victoire au sprint de John Degenkolb dans la dernière étape, l'Espagnol Gorka Izaguirre a remporté le Tour de La Provence. L'Australien Simon Clarke et le Français Tony Gallopin complètent le podium, dans la même seconde. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : un huis clos pour rire +

      Jeudi 7 février, le conseil municipal s’est réuni avec un huis clos demandé pour 2 délibérations concernant la demande de retrait du titre d’adjoint de Jean Claude Sabetta, 2ème adjoint au maire. La semaine précédente, le maire lui avait retiré toutes ses délégations. Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le syndicat Sud Santé Solidaires dénonce +

    Le syndicat Sud Santé Solidaires dans un communiqué de presse dénonce la gouvernance de l'hôpital d'Aubagne. Nous portons à la connaissance de l'ensemble de nos lectrices et de nos lecteurs l'intégralité de cette publication, en précisant qu'elle appartient en totalité à ce seul syndicat, majoritaire à l'hôpital d'Aubagne. Voici le Lire la suite
  • Se rassembler contre la dérive autoritaire ? +

    Après la présentation de la loi "anticasseurs" qu'il serait plus juste d'appeler loi "antimanifestants", après la légitimation des violences policières contre les gilets jaunes suivies ou précédées par des arrestations "préventives", de multiples condamnations en comparution immédiate (alors que Alexandre Benalla continue de se promener à sa guise), des perquisitions Lire la suite
  • Une intime conviction +

    Loin des traditionnelles plaidoiries à l’américaine, "Une intime conviction", un vrai procès made in France, ou comment on veut condamner avec une enquête à charge, des témoignages sans valeurs ; comment on peut bafouer la présomption d’innocence et comment, aussi, on peut se battre pour innocenter sans pour cela être accusateur Lire la suite
  • 1