Petit mensonge et gros menteur


pinocchio

Ce 30 décembre, dans l'édition d'Aubagne de La Provence, nous avons eu droit au traditionnel "Tour d'horizon des grandes réalisations de l'année 2018", vu par le maire. Une nouvelle fois tout ce qui est dit ne correspond aucunement à la réalité d'une ville qui se dégrade chaque jour d'avantage. Ce que toutes les Aubagnaises et tous les Aubagnais constatent quotidiennement. Mais nous nous bornerons à mettre "le doigt" sur un chiffre : celui du nombre de visiteurs du "Village des Santons". 

Le maire, dans un texte qui ressemble à un écrit du cabinet que l'on a découpé sous forme de rubriques, termine son "propos" par cette affirmation "le village des santons a accueilli plus de 40 000 visiteurs". Or entre le 1er janvier et le 30 décembre (jour de la parution) le nombre de personnes qui sont venues visiter ce site est inférieur à 25 000.

C'est facile à vérifier, il suffit de le demander aux responsables du service événementiel. Cela n'aura bien entendu aucune conséquence sur la vie d'Aubagne. C'est du même style que l'annonce, en janvier 2015, qu'Aubagne s'appellerait désormais "Aubagne... en Provence", alors qu'aucun dossier n'a été déposé devant le Conseil d'Etat, seul habilité à prendre une telle décision. Ou d'assurer que le village des santons va figurer au Guinness des records, alors que ce n'est pas le cas. Ou de prétendre qu'on va porter plainte contre les emprunts toxiques en oubliant de désigner un avocat pour le faire.

C'est certes moins grave que d'expliquer en conseil municipal que la MJC ne serait pas touchée... quelques semaines avant l'annonce de sa liquidation. Ou de claironner aux agents de la restauration municipale qu'il n'y aurait pas de privatisation... quelques heures avant d'offrir la cuisine centrale à une filiale de la Sodexo.

En fait, Gazay a décidé de mentir sur tout, grandes et petites choses. Non seulement c'est un mode de gestion, mais cela permet de ne pas s'embrouiller entre le vrai et le faux. Il sait que tout est faux.

Nous aussi.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • ALC : paroleS à la diversité avec Daniel Fontaine Maire Honoraire +

    Daniel Fontaine Maire Honoraire Cinq ans de gestion calamiteuse, partisane et méprisante ont terni, dans le département et la région, l’image d’Aubagne et ont désespéré ses habitants. Lire la suite
  • Ville d'Aubagne : les copains d'abord +

    Tout le monde se souvient que pendant la campagne électorale de 2014, Gazay s'était engagé : "Avec moi, si les compétences sont là, les Aubagnais.es seront embauché.e.s en priorité". L'embauche de la directrice des sports fait, encore, exception à la règle. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Elisabeth Payan, travailleuse sociale +

    Elisabeth Payan : travailleuse sociale « Ce qui m’intéresse dans Aubagne La Commune c’est le travail de proximité et d’humanité que Magali veut recréer à Aubagne, ville que j’affectionne. » Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Pierre Kerboua, adhérent FO +

    Pierre Kerboua : adhérent FO « J’ai longtemps vécu dans le quartier du Charrel, j’y navigue comme un poisson dans l'eau et je connais presque chaque habitant. Aujourd’hui ce quartier est en déshérence, la mairie refuse ce que les habitants tentent de construire (club de foot, associations, activités pour les plus jeunes). Rejoindre Aubagne la Lire la suite
  • Cambriolages : la vérité +

    Il y a quelques jours, Mèfi avait signalé un vol sur un chantier de construction d'une villa dans le quartier de Saint Mitre. Ce vol est resté sans AUCUNE communication de la ville. Le 21 mai dernier, l'association des propriétaires du Clos Ruffisque, dans le même quartier, établissait le constat que Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Marie Madeleine Girodias +

    Il y a quelques années, en tant que présidente d’une petite association (mieuxvivreenhaiti.wordpress.com) travaillant dans un petit village en Haïti, les Abricots, nous faisions partie de la vie d’Aubagne. La mairie et le conseil général de l’époque, avaient le sens de la solidarité. Nous avons, avec eux et nos donateurs, Lire la suite
  • "Aubagne La Commune" appelle à une rencontre de travail pour construire une alternative à Gazay et sa politique +

    Ce mercredi 19 juin, Aubagne La Commune donnait une conférence de presse pour exprimer sa volonté de rassembler les Aubagnaises et les Aubagnais autour d'un projet pour Aubagne conçu par eux. Magali Giovannangeli qui a été désignée tête de liste de l'association et les porte-paroles du mouvement l'ont confirmé ce Lire la suite
  • 1