Petit mensonge et gros menteur


pinocchio

Ce 30 décembre, dans l'édition d'Aubagne de La Provence, nous avons eu droit au traditionnel "Tour d'horizon des grandes réalisations de l'année 2018", vu par le maire. Une nouvelle fois tout ce qui est dit ne correspond aucunement à la réalité d'une ville qui se dégrade chaque jour d'avantage. Ce que toutes les Aubagnaises et tous les Aubagnais constatent quotidiennement. Mais nous nous bornerons à mettre "le doigt" sur un chiffre : celui du nombre de visiteurs du "Village des Santons". 

Le maire, dans un texte qui ressemble à un écrit du cabinet que l'on a découpé sous forme de rubriques, termine son "propos" par cette affirmation "le village des santons a accueilli plus de 40 000 visiteurs". Or entre le 1er janvier et le 30 décembre (jour de la parution) le nombre de personnes qui sont venues visiter ce site est inférieur à 25 000.

C'est facile à vérifier, il suffit de le demander aux responsables du service événementiel. Cela n'aura bien entendu aucune conséquence sur la vie d'Aubagne. C'est du même style que l'annonce, en janvier 2015, qu'Aubagne s'appellerait désormais "Aubagne... en Provence", alors qu'aucun dossier n'a été déposé devant le Conseil d'Etat, seul habilité à prendre une telle décision. Ou d'assurer que le village des santons va figurer au Guinness des records, alors que ce n'est pas le cas. Ou de prétendre qu'on va porter plainte contre les emprunts toxiques en oubliant de désigner un avocat pour le faire.

C'est certes moins grave que d'expliquer en conseil municipal que la MJC ne serait pas touchée... quelques semaines avant l'annonce de sa liquidation. Ou de claironner aux agents de la restauration municipale qu'il n'y aurait pas de privatisation... quelques heures avant d'offrir la cuisine centrale à une filiale de la Sodexo.

En fait, Gazay a décidé de mentir sur tout, grandes et petites choses. Non seulement c'est un mode de gestion, mais cela permet de ne pas s'embrouiller entre le vrai et le faux. Il sait que tout est faux.

Nous aussi.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • "Aubagne la commune" : voeux samedi 26 janvier à 11h au Cercle +

    Ils ne restent plus que quelques jours pour les traditionnelles cérémonies de voeux. "Aubagne la commune", maintenant constituée en association, a choisi ce dernier moment pour présenter les siens aux Aubagnaises et aux Aubagnais. Lire la suite
  • Carton plein pour les équipes aubagnaises ... et l'OM gagne enfin ! +

    En ligue 1, après 9 matchs sans victoire, l'OM s'impose devant l'immense équipe de Caen qui était réduite à 10 (0 à 1), Lille bat Amiens (2 à 1), Strasbourg ridiculise Monaco (1 à 5), Montpellier obtient un nul face à Rennes (0 à 0). Le QSG fait une démonstration Lire la suite
  • Voeux du maire : les gilets jaunes s'y invitent, Gazay ne cite pas leur présence +

    Vendredi 18 janvier, cérémonie des voeux du maire à la population. Gazay fait applaudir tout le monde, Barthélémy, les jeunes, les vieux, ses élus, son administration, pas une seule fois il ne prononce les mots de "gilets jaunes" qui étaient pourtant présents dans la salle. C'est le seul élément notable Lire la suite
  • Les socialistes aubagnais portés disparus +

      A la dernière réunion du Conseil Municipal, le 12 décembre, aucun élu socialiste n'était présent. C'était pourtant l'une des réunions les plus importantes de l'année puisqu'elle avait à son ordre du jour le budget de la ville pour 2019. Lire la suite
  • Résidence du Château à Aubagne : 13 Habitat menace +

    A la Résidence du Château, aux Passons, plus il y a des fissures dans les immeubles, plus les locataires paient. Explications. Lire la suite
  • MERCI ! +

      Facebook nous annonce que notre page "www.facebook.com/mefiaubagne", vient de dépasser les 5 000 "J'aime". Nous avons, à ce jour, 5 161 abonnés. Lire la suite
  • Suppression des gardiens au service des sports +

    Ce matin, lundi 14 janvier, le personnel du service des sports de la ville d'Aubagne s'est vu attribuer des badges pour assurer l'ouverture et la fermeture des stades et des gymnases. L'objectif est de supprimer les postes de gardiens. Lire la suite
  • 1