Naufrage de la VidéoSurveillance


Plan d'Aups Sainte Beaume et la vidéosurveillance

A l'entrée de Plan d'Aups Saint Baume figure un panneau qui mentionne la présence de caméras de vidéosurveillance. Les Plandalens peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Quelqu'un veille. Pourtant, ces derniers temps, il y a des raisons de douter là aussi de l'efficacité de cette chimère.

Le 27 octobre dernier, la mairie de Plan d'Aups Saint Baume lance un appel à la vigilance sur sa page facebook. Une personne suspecte a été repérée sur la commune. La gendarmerie a été prévenue. Il est demandé de composer le 17 si l'on croise l'individu correspondant à la description jointe au message.

Dans le fil de commentaires qui suit, les habitants du Plan d'Aups tentent d'en savoir plus, partagent ce qu'ils ont vu ou pensent avoir vu. Celui-ci se termine par un dernier message de la mairie indiquant le 7 novembre qu'un lieutenant de la brigade Saint Maximin a été avisé par le Maire du Plan le 27 octobre et que les suites de l'enquête ne peuvent pas être communiquées. Pourtant, l'homme signalé le 27 octobre aurait à nouveau été vu justement le 7 novembre à tenter de commettre le même méfait que le 27. 

Plan d'Aups Sainte Baume compte environ 2000 habitants. L'usage voudrait qu'on le considère comme une ville mais c'est encore un village. Tout ou presque se sait rapidement. Dans le même ordre d'idée, le bruit qui court et l'inquiétude qui gagne amènent à des réactions limites mais symptomatiques d'un sentiment d'impuissance, le tout sur un territoire restreint : volonté d'organiser des patrouilles, défiance à l'égard de la gendarmerie,  et même appel au lynchage...

Pourtant il existerait, paraît-il, un remède à ces dérives, un remède miracle que nous connaissons bien à Aubagne : la VIDEOSURVEILLANCE. A Aubagne, nous le savons, la vidéo verbali.... pardon la vidéosurveillance a fait depuis bien longtemps la preuve de son inutilité. Tout juste sert-elle à augmenter les impôts quand elle ne permet pas de démanteler des trafics de Doliprane en direct à la télé.

A Plan d'Aups Sainte Baume, ils sont peut-être en train de le découvrir car des questions se posent. Entre le 27 octobre, date du premier signalement de l'individu suspect, et le 7 novembre, date du second signalement, soit 11 jours, cet homme n'est jamais passé sous l’œil scrutateur d'au moins une caméra de la commune ? La gendarmerie a-t-elle ne serait-ce qu'envisagé de consulter les bandes d'enregistrement desdites caméras ? Les habitants réclament des patrouilles de gendarmerie mais pas un seul instant le recours à plus de caméras sur la commune n'a été évoqué. Révélateur ?

La vidéosurveillance est une mesure démagogique et inefficace. Elle ne remplacera jamais la présence humaine. Mais dans un monde où l'on éloigne toujours plus les populations des services publics, où l'on déshumanise les rapports entre individus et représentants de l'Etat, il n'est plus si étonnant que ce genre de situation se produise. 

Camille Alexandre

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Repas de nouvel an pour les plus démunis +

    Le Secours Populaire, Urgence et Solidarité et l'équipe de la Maison du Partage (en l'absence du CCAS), avec la complicité du chef du restaurant les Arômes Yannick Besset, organisent 2 événements culinaires pour les plus démunis : un atelier le 19 décembre et un repas gastronomique le 14 janvier. Lire la suite
  • Conseil municipal d'Aubagne : des manteaux mais pas de gilets +

    Une température de quelques petits degrés seulement dans la salle du Bras d’or mercredi 12 décembre pour un conseil municipal en grande partie consacré au budget prévisionnel 2019. Panne ? Economie de chauffage ? Lire la suite
  • Métropole : la fin des illusions +

    Le vote de « l’état spécial du territoire », c'est-à-dire le budget, du Pays d’Aubagne et de l’Etoile confirme, comme dénoncé par les élus de l’opposition depuis 3 ans, l’abandon de la quasi-totalité des projets proclamés « d’intérêts communautaire » par Mme Barthélémy et les maires au moment de la création de la Métropole. Lire la suite
  • Un appel de la CGT des Territoriaux d'Aubagne +

    Après l'intervention télévisée du "Méprisant" de la République lundi soir, le syndicat CGT des Territoriaux de la ville d'Aubagne lance un appel à continuer et amplifier la mobilisation des salarié.e.s dans un communiqué que nous publions intégralement ci-dessous : Lire la suite
  • Les Chroniques du règne de François II - épisode 16 +

    Depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes, les allusions à l'épisode révolutionnaire de 1789 surgissent dans les discussions tantôt sous les traits de Marie-Antoinette, tantôt sous ceux de Louis XVI ou encore dans les revendications et les actions qui forgent l'histoire de ce mouvement qui a pris, comme tant Lire la suite
  • La dèèèèèèèèèteueuh +

    A chaque réunion du conseil municipal qui vote le budget, Mèfi revient sur la réduction de la dèèèèèète puisque Gazay en avait fait son objectif quasi unique dès le début de son mandat. Le conseil municipal sur le budget a lieu ce mercredi 12 décembre, c'est donc le moment d'un Lire la suite
  • Résultats des élections professionnelles à la métropole +

    Comme partout en France, les élections professionnelles ont eu lieu le 6 décembre à la métropole dont dépendent aujourd'hui les agents de l'ex-agglo du Pays d'Aubagne et de l'Etoile. Nous vous donnons les principales caractéristiques des résultats de ces élections. Lire la suite
  • 1