Assises de l'écologie et de la solidarité

Assises de l'écologie et de la solidarité

La volonté de créer les "Assises de l'écologie et de la solidarité" est née du constat que si les questions d'écologie sont massivement dans les préoccupations des citoyennes et des citoyens, l'intervention politique n'est pas au niveau, tant sur le plan social qu'environnemental.

Rosy Inaudi, conseillère départementale du canton de Gardanne, élue Europe Ecologie-Les Verts, une des chevilles ouvrières de ces assises dans le département des Bouches du Rhône, précise : "On est confronté à des problèmes écologiques, et il faut arrêter de faire de l'électoralisme avec ça". 

Elle rajoute : "Le but, c'est de rassembler toutes les forces qui se réclament de l'écologie sans pour autant créer une union écologiste. Il est temps d'initier des actions en commun en partant des problèmes concrets et voir comment on peut y arriver ensemble".

A ce jour, au plan national 25 organisations participent à ce processus, une quinzaine directement associées dans un appel et une dizaine d'autres à titre "d'observateurs".

Dans le département, une quinzaine de mouvements, partis et associations participent à cette initiative (EE-LV, MEI, Diem 25, Ensemble!, PCF, Utopia, AEI, Génération.S Marseille, UDE, Génération Ecologie, Cap 21...).

La première manifestation a été la participation au rassemblement organisé le 8 novembre à Gap au moment du procès des personnes ayant aidé des migrants. "Nous avons pu remplir trois cars au départ de Marseille" affirme fièrement Rosy Inaudi.

La prochaine intervention se déroulera sur le port de Marseille pour dénoncer la pollution des grands bateaux de croisière. Le maire de Naples sera présent ainsi que la députée européenne déléguée aux transports.

Enfin, un autre thème doit faire l'objet d'une grande mobilisation, la question de la mobilité, compétence métropolitaine en débat actuellement. "Nous devons parler vélo et déplacements à pieds" rajoute la conseillère départementale de Gardanne.

Elle insiste sur un point : "Les Assises, c'est d'abord un lieu d'actions, d'échanges d'expériences et d'informations. L'organisation n'étant pas la priorité, tout le monde peut prendre des initiatives car on est dans la transversalité. Chaque idée peut avoir un ou des porteurs sans que personne tire la couverture pour telle ou telle organisation. Nous n'avons aucune préoccupation électorale mais seulement la volonté d'agir".

Rosy Inaudi est enthousiaste : "Les Assises pour l'écologie et la solidarité se déclinent dans tous les départements, mais c'est dans le 13 qu'elles sont les plus dynamiques".

Mèfi s'en fera écho pour en souligner les succès, mais aussi les difficultés.

Claude Bernardi

 

 

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1