Assises de l'écologie et de la solidarité


Assises de l'écologie et de la solidarité

La volonté de créer les "Assises de l'écologie et de la solidarité" est née du constat que si les questions d'écologie sont massivement dans les préoccupations des citoyennes et des citoyens, l'intervention politique n'est pas au niveau, tant sur le plan social qu'environnemental.

Rosy Inaudi, conseillère départementale du canton de Gardanne, élue Europe Ecologie-Les Verts, une des chevilles ouvrières de ces assises dans le département des Bouches du Rhône, précise : "On est confronté à des problèmes écologiques, et il faut arrêter de faire de l'électoralisme avec ça". 

Elle rajoute : "Le but, c'est de rassembler toutes les forces qui se réclament de l'écologie sans pour autant créer une union écologiste. Il est temps d'initier des actions en commun en partant des problèmes concrets et voir comment on peut y arriver ensemble".

A ce jour, au plan national 25 organisations participent à ce processus, une quinzaine directement associées dans un appel et une dizaine d'autres à titre "d'observateurs".

Dans le département, une quinzaine de mouvements, partis et associations participent à cette initiative (EE-LV, MEI, Diem 25, Ensemble!, PCF, Utopia, AEI, Génération.S Marseille, UDE, Génération Ecologie, Cap 21...).

La première manifestation a été la participation au rassemblement organisé le 8 novembre à Gap au moment du procès des personnes ayant aidé des migrants. "Nous avons pu remplir trois cars au départ de Marseille" affirme fièrement Rosy Inaudi.

La prochaine intervention se déroulera sur le port de Marseille pour dénoncer la pollution des grands bateaux de croisière. Le maire de Naples sera présent ainsi que la députée européenne déléguée aux transports.

Enfin, un autre thème doit faire l'objet d'une grande mobilisation, la question de la mobilité, compétence métropolitaine en débat actuellement. "Nous devons parler vélo et déplacements à pieds" rajoute la conseillère départementale de Gardanne.

Elle insiste sur un point : "Les Assises, c'est d'abord un lieu d'actions, d'échanges d'expériences et d'informations. L'organisation n'étant pas la priorité, tout le monde peut prendre des initiatives car on est dans la transversalité. Chaque idée peut avoir un ou des porteurs sans que personne tire la couverture pour telle ou telle organisation. Nous n'avons aucune préoccupation électorale mais seulement la volonté d'agir".

Rosy Inaudi est enthousiaste : "Les Assises pour l'écologie et la solidarité se déclinent dans tous les départements, mais c'est dans le 13 qu'elles sont les plus dynamiques".

Mèfi s'en fera écho pour en souligner les succès, mais aussi les difficultés.

Claude Bernardi

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Iggy Pop à la médiathèque +

    Dans le cadre de ses « mercredis du doc », la médiathèque d’Aubagne, en partenariat avec Méridiens, nous propose de découvrir l’histoire des Stooges et de leur charismatique leader Iggy Pop dans « Gimme danger », un documentaire de Jim Jarmusch. Lire la suite
  • Mâcon / Aubagne : les citoyen·ne·s au cœur des municipales +

      A l'heure où le mouvement "Aubagne la commune" se positionne comme une vraie force alternative face à Gazay et son équipe pour les prochaines municipales, l'exemple de Mâcon n'est pas sans intérêt. Lire la suite
  • Restaurant brésilien à Aubagne +

    Le nom du restaurant ne peut pas vous tromper sur la cuisine que vous allez découvrir dans ce restaurant : "Les Brésiliens". Ouvert depuis moins de trois mois, vous le trouverez au 15 boulevard Jean Jaurès. Lire la suite
  • Le RCA dominateur, l'AFC défait ... et une 3ème victoire pour l'OM. +

    En cyclisme, après la victoire au sprint de John Degenkolb dans la dernière étape, l'Espagnol Gorka Izaguirre a remporté le Tour de La Provence. L'Australien Simon Clarke et le Français Tony Gallopin complètent le podium, dans la même seconde. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : un huis clos pour rire +

      Jeudi 7 février, le conseil municipal s’est réuni avec un huis clos demandé pour 2 délibérations concernant la demande de retrait du titre d’adjoint de Jean Claude Sabetta, 2ème adjoint au maire. La semaine précédente, le maire lui avait retiré toutes ses délégations. Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le syndicat Sud Santé Solidaires dénonce +

    Le syndicat Sud Santé Solidaires dans un communiqué de presse dénonce la gouvernance de l'hôpital d'Aubagne. Nous portons à la connaissance de l'ensemble de nos lectrices et de nos lecteurs l'intégralité de cette publication, en précisant qu'elle appartient en totalité à ce seul syndicat, majoritaire à l'hôpital d'Aubagne. Voici le Lire la suite
  • Se rassembler contre la dérive autoritaire ? +

    Après la présentation de la loi "anticasseurs" qu'il serait plus juste d'appeler loi "antimanifestants", après la légitimation des violences policières contre les gilets jaunes suivies ou précédées par des arrestations "préventives", de multiples condamnations en comparution immédiate (alors que Alexandre Benalla continue de se promener à sa guise), des perquisitions Lire la suite
  • 1