Taxe d'habitation : Merci monsieur le maire !


taxe dhabitation merci monsieur le maire

Depuis quelques années, les retraités dont je suis, subissent de plein fouet les conséquences de la crise, notre pouvoir d'achat est en chute libre. Dans cet horizon bouché, une petite éclaircie pointait à l'horizon, j'allais bénéficier des 30% de diminution sur ma Taxe d'Habitation. Un petit miracle proposé par Jupiter lui même.

Que nenni , cet après midi, au centre des impôts, la grogne était à l'ordre du jour. J'arrive et j'entends plusieurs personnes traiter le Maire d'Aubagne de tous les noms.

Mon tour arrive et la dame qui me reçoit m'annonce la même nouvelle qu'aux personnes précédentes : désolée, mais si vous aviez effectivement droit à 30% de diminution, vous n'en aurez que 10 puisque sur Aubagne la TH a augmenté de 20%.

J'entends déjà les arguments de l'équipe municipale, il faut bien compenser le manque à gagner. Je suis désolé Messieurs Dames, l'excuse n'est pas recevable car depuis 4 ans, vous bradez la ville (la cuisine centrale, l'ancien marché de gros, de nombreux terrains), j'en passe et des meilleures... Vous faites de notre ville un désert culturel (MJC assassinée, Médiathèque en péril), vous fermez une piscine, les seules fleurs que l'on trouve encore chez nous sont celles qui apparaissent sur les panneaux "Ville fleurie", vous ne nettoyez les rues qu'une fois tous les 36 de l'an, vous avez supprimé le mandat de fin d'année aux retraités.

Qu'avez-vous fait de cet argent ?

Le désengagement de l'Etat ne date pas d'aujourd'hui et les Aubagnais n'ont jamais connu une telle augmentation.

Une petite proposition : diminuez les indemnités des élus et les vôtres en particulier Mr le Maire, vous qui en cumulez plusieurs, baissez les salaires de vos cadres marseillais qui nous coûtent la peau des fesses, avant de demander un effort à vos concitoyens, soyez les premiers à montrer l'exemple !

Un retraité en colère !

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Iggy Pop à la médiathèque +

    Dans le cadre de ses « mercredis du doc », la médiathèque d’Aubagne, en partenariat avec Méridiens, nous propose de découvrir l’histoire des Stooges et de leur charismatique leader Iggy Pop dans « Gimme danger », un documentaire de Jim Jarmusch. Lire la suite
  • Mâcon / Aubagne : les citoyen·ne·s au cœur des municipales +

      A l'heure où le mouvement "Aubagne la commune" se positionne comme une vraie force alternative face à Gazay et son équipe pour les prochaines municipales, l'exemple de Mâcon n'est pas sans intérêt. Lire la suite
  • Restaurant brésilien à Aubagne +

    Le nom du restaurant ne peut pas vous tromper sur la cuisine que vous allez découvrir dans ce restaurant : "Les Brésiliens". Ouvert depuis moins de trois mois, vous le trouverez au 15 boulevard Jean Jaurès. Lire la suite
  • Le RCA dominateur, l'AFC défait ... et une 3ème victoire pour l'OM. +

    En cyclisme, après la victoire au sprint de John Degenkolb dans la dernière étape, l'Espagnol Gorka Izaguirre a remporté le Tour de La Provence. L'Australien Simon Clarke et le Français Tony Gallopin complètent le podium, dans la même seconde. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : un huis clos pour rire +

      Jeudi 7 février, le conseil municipal s’est réuni avec un huis clos demandé pour 2 délibérations concernant la demande de retrait du titre d’adjoint de Jean Claude Sabetta, 2ème adjoint au maire. La semaine précédente, le maire lui avait retiré toutes ses délégations. Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le syndicat Sud Santé Solidaires dénonce +

    Le syndicat Sud Santé Solidaires dans un communiqué de presse dénonce la gouvernance de l'hôpital d'Aubagne. Nous portons à la connaissance de l'ensemble de nos lectrices et de nos lecteurs l'intégralité de cette publication, en précisant qu'elle appartient en totalité à ce seul syndicat, majoritaire à l'hôpital d'Aubagne. Voici le Lire la suite
  • Se rassembler contre la dérive autoritaire ? +

    Après la présentation de la loi "anticasseurs" qu'il serait plus juste d'appeler loi "antimanifestants", après la légitimation des violences policières contre les gilets jaunes suivies ou précédées par des arrestations "préventives", de multiples condamnations en comparution immédiate (alors que Alexandre Benalla continue de se promener à sa guise), des perquisitions Lire la suite
  • 1