Des employés de la ville interdits de restauration municipale


des employés de la ville interdits de restaurantion municipale

Depuis décembre 2015, le maire et sa majorité ont décidé de privatiser la restauration municipale et d'en donner la gestion à la Sogérès, filiale de la Sodexo.

On en connaît les conséquences pour les enfants dans les écoles : repas immangeables, sans goût, des portions infiniment petites, mais aussi augmentation du prix des repas, paiement d'avance, quasiment plus de gratuité, refus de servir des repas pour retard de paiement... et baisse conséquente de la fréquentation.

Et pour les agents municipaux, cela se passe comment ? On vient d'en avoir quelques exemples cet été. D'abord, de façon autoritaire et sans concertation, la Sogérès, en accord avec la direction municipale et pour des raisons d'économies de gestion pour la multinationale, a décidé de ne pas faire fonctionner les restaurants réservés au personnel au mois d'août. 

Interdits de restauration pour une dette de moins de 10€

Contrairement à ce que prévoit la loi, il n'y a eu aucune mesure compensatoire, ni ticket restaurant, ni, à minima, la mise à disposition d'un local aménagé. Ni la multinationale, ni le maire, ni sa haute administration ne se soucient de la loi. Le mépris pour les agents est la seule réponse trouvée.

Mais ce n'est pas tout. A la rentrée de septembre, certains agents municipaux se sont vus refuser l'entrée dans les restaurants de la ville. Pour retard de paiement !

Alors que le service chargé de collecter le montant des repas a été fermé en août, que la seule façon de payer était d'utiliser une plateforme numérique et que, surtout, aucune "dette" ne dépassait ... 10€.

Voilà comment les agents municipaux sont traités. On peut y rajouter s'agissant de la gestion privée de la restauration municipale que Denis Grandjean, élu d'opposition, avait eu l'occasion de démontrer que la Sogérès/Sodexo ne respectait pas le cahier des charges.

Vivement qu'on re-municipalise pour l'intérêt des enfants dans les écoles, pour leurs parents, mais aussi pour le personnel communal.

Antoine Monticellu

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Cathy Burel, une des animatrices de Aubagne La Commune, répond à nos questions +

    Il y a quelques semaines, les représentant·e·s de l'association "Aubagne La Commune" organisaient une conférence de presse devant le parvis de l'ex-MJC pour fêter la millième signature sur l'appel à construire une véritable alternative à Gazay et sa politique. Cathy Burel, une des animatrices, a accepté de répondre à nos questions. Lire la suite
  • Aubagne La Commune : le rassemblement du peuple d'Aubagne ? +

    « Qui a connu Aubagne et qui la voit ! » Effectivement, en cinq ans, il s’en est passé des choses dans la cité. Destruction du Petit Monde de Marcel Pagnol, fermeture de la piscine du centre ville, liquidation de la MJC, arrêt du développement du tramway, privatisation du service de restauration scolaire, Lire la suite
  • Plan Régional de Prévention et Gestion des Déchets : économie VS écologie +

    Le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) de Provence Alpes Côte d'Azur, était présenté à l'enquête publique jusqu'au 19 avril. Pour Jean Reynaud, ancien conseiller technique sur la liste de Sylvia Barthélemy, ce plan a pour objectif essentiel non pas de permettre la valorisation matière, par Lire la suite
  • L'AFC, le RCA ... et l'OM l'emportent +

    En Ligue 1, Lyon se débarrasse d'Angers (2 à 1), Montpellier regarde à nouveau vers le haut après sa victoire à Strasbourg (1 à 3). L'OM, poussivement, très poussivement, bat Guingamp (1 à 3) et continue à espérer. Dommage si cela sauve Garcia qui n'arrive pas à créer une équipe, Lire la suite
  • Mercredis du doc à la médiathèque : Retour à Forbach +

    Malgré l’asphyxie budgétaire, l’activité continue, vaille que vaille, à la médiathèque d’Aubagne, grâce au personnel de la structure et aux partenariats associatifs (Méridiens, Alcimé) ou institutionnels (Département SATIS d'Aix-Marseille Université). C’est ainsi que, ce 24 avril, dans le cadre des mercredis du doc sera projeté le film « Retour à Forbach Lire la suite
  • Le Jazz Daniel's Quartet au Cercle de l'Harmonie +

    En Avril, le Jazz revient au Cercle de l’Harmonie avec un concert du Jazz Daniel’s Quartet. Lire la suite
  • Place aux compagnies, FAP, 100% Théâtre : Du théâtre comme s’il en pleuvait +

    Dans la prochaine période, deux manifestations, l’une dans le champ du théâtre amateur et l’autre dans celui des créations des compagnies professionnelles émergentes, s’installeront à la Distillerie, au théâtre et à la médiathèque.  Lire la suite
  • 1