Mépris du personnel communal : de pire en pire


Le 13 juillet, une réunion du Comité Technique de la ville a eu lieu. Il a marqué une nouvelle étape dans le mépris affiché par Gazay et sa "haute" administration pour les agents communaux.

Les Comités Techniques des collectivités, composés d'élus et de représentants élus du personnel, sont des instances consultatives compétentes pour donner un avis avant la prise des décisions. Ils se prononcent sur l'organisation et le fonctionnement des services, l'évolution de l'administration, les orientations concernant l'emploi, les effectifs, la formation, l'hygiène et la sécurité, etc ...

Ce 13 juillet l'ensemble des syndicats CGT (employés, ouvriers, ingénieurs, cadres, techniciens et agents de maîtrise), très largement majoritaires au sein du personnel, ont refusé de siéger.

Ils en ont donné quelques raisons : droits syndicaux non respectés, impossibilité d'exercer une activité syndicale, ordre du jour des Comités Techniques pléthoriques, dialogue social inexistant, revendications ignorées, ...

Les représentants de la FSU (2ème force syndicale de la ville) ont siégé mais n'ont pas voté pour la quasi totalité des propositions. Le plan de formation a été voté avec cette remarque des élu·e·s FSU :"il est intéressant, pourvu qu'il se traduise en actes, la hiérarchie n'étant pas favorable à la formation professionnelle des agents".

Cela marque une nouvelle étape de la dégradation des relations entre les représentants du personnel et la majorité municipale.

Mais au-delà des organisations syndicales, c'est de façon de plus en plus ouverte, malgré les pressions et la peur des sanctions, le ras le bol de l'immense majorité du personnel communal qui est en train de faire surface et de s'exprimer partout.

Bob Acad

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne : encore de nouvelles constructions ! +

    Sur les terrains « des Lignières » de l'ex-Direction Départementale de l'Equipement du 13, promenade Pierre Blancard, de nouvelles constructions seraient envisagées. L'Etat et le Conseil Départemental, en accord avec la mairie d'Aubagne, souhaiteraient vendre leurs terrains pour laisser la place à un ensemble immobilier. Lire la suite
  • Le panache du RCA ! +

    En Ligue 1, le QSG continue de trottiner avec une nouvelle victoire (5 à 0) sur Amiens. Lille reste à la deuxième place après sa victoire à Dijon (1 à 2). Lyon se retrouve avec une nouvelle victoire contre Nîmes (2 à 0). Avec beaucoup de difficultés l'OM bat Nice Lire la suite
  • La culture de la défaite +

    Chaque jour je lis sur facebook les publications des uns et des autres concernant la politique nationale et locale. Je déplore hélas que les exemples de plusieurs pays européens ou de villes françaises ne fassent pas réfléchir certains qui donnent des leçons en permanence, se prenant pour de fins stratèges Lire la suite
  • Voie de Valdonne : une réunion bien décevante +

    L'association « Se déplacer en liberté » (ASDEL) a participé le 17 octobre à une réunion sur la voie de Valdonne à l'invitation de Sylvia Barthélémy. La présidente de l'ex-agglo y avait convié les CIQ, le Conseil de développement et les différentes associations concernées par le devenir de cette voie. L'ASDEL nous a fait Lire la suite
  • Mairie de Cuges : des certitudes qui se fissurent +

    Conseil municipal à Cuges les Pins ce mardi 16 octobre. Peu de délibérations à l’ordre du jour, mais un conseil où l’on a pu constater la fébrilité du maire et de sa première adjointe dès lors que des questions gênantes étaient abordées sur les finances communales. Lire la suite
  • Mèfi crée de l'emploi +

    Il y a quelques semaines nous avions retrouvé "LA" motocrotte d'Aubagne remisée au fond d'un garage après avoir coûté 15 000€ aux contribuables. On vous informe aujourd'hui qu'elle est de nouveau en circulation. Lire la suite
  • Impôts locaux : l'arnaque ! +

    Les uns après les autres, les foyers aubagnais qui croyaient voir leurs impôts locaux diminuer se retrouvent, le plus souvent, avec une augmentation. Double mensonge. Lire la suite
  • 1