13 Habitat Aubagne : tout se dégrade


Depuis 2015, la majorité du conseil départemental est à droite. Le conseil d'administration de 13 Habitat, office HLM du conseil départemental, aussi. Lionel Royer-Perreault, maire des 9ème et 10ème arrondissement de Marseille, en est le président. Gérard Gazay, le maire d'Aubagne, est un des administrateurs. Partout, à Aubagne, dans les cités de ce bailleur on constate une dégradation accélérée.

Aucune des 41 cités n'y échappe et cela concerne 1790 logements. Alors que 13 Habitat, malgré toutes les insuffisances, était le bailleur social de la ville qui répondait le mieux aux besoins des locataires, aujourd'hui il occupe la dernière place.

Les espaces verts sont laissés en friche pendant des mois. Les espaces communs sont quasiment sans entretien.

Le remplacement de la robinetterie est compris dans le loyer mais pourtant de nombreux locataires attendent toujours les réparations nécessaires y compris quand la société chargée des travaux a constaté la nécessité d'intervenir.

Aux Arpèges, on espère toujours l'intervention des services sanitaires pour détruire les cafards qui ont envahi les appartements.

Partout, au Pin Vert, aux Sollans, au Centre Ville comme aux Passons, les problèmes s'accumulent.

A Saint Mitre, au Clos du Télégraphe, un des plus beaux joyaux du parc social (villas locatives individuelles), les chaudières obsolètes n'ont pas été remplacées. Résultat, à chaque panne on change les pièces déficientes par des pièces d'occasion. On n'en trouve plus des neuves.

Dans ce lotissement, il avait été prévu un temps la vente des maisons individuelles aux locataires, mais le projet a été abandonné. On préfère laisser le parc immobilier perdre son attractivité.

On pourrait multiplier les exemples.

On peut rappeler que cette année les locataires concernés (foyers avec des revenus compris entre 2500 et 3000€ mensuel) vont payer 16 mois de surloyer au lieu de 12. 

Les services se réduisent, la qualité de vie se détériore, les logements se dégradent mais on demande aux occupants de toujours plus payer.

Pour la gestion de 13 Habitat comme pour la ville ce sont les mêmes procédés qui sont appliqués.

Christiane Leboucher

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Voie de Valdonne : rencontre en préfecture +

    Les représentants du collectif "Voie de Valdonne" (V2V) donnaient une conférence de presse lundi 13 août pour rendre compte de la réunion tenue en préfecture le 7 août dernier avec Madame Charbonneau, secrétaire générale depuis avril 2018. La Provence et Mèfi étaient là. Lire la suite
  • Après la pluie et la grêle à Aubagne +

    Le jeudi 9 août dernier, de violentes précipitations se sont abattues sur Aubagne en tout début d'après midi. Une impressionnante pluie de grêlons a occasionné de nombreux dégâts. En moins de deux heures, 64 mm d'eau par m² (autant que pour 15 jours du mois d'avril) tombaient sur Aubagne. Lire la suite
  • Gazay : le choix de déserter le centre ville +

    Les soirées d'animation de l'été sur Voltaire, Foch ou Rau ont été quasiment supprimées par la ville. L'activité autour des restaurants, bars, salon de thé et la dynamique de centre ville en général en souffrent profondément. Lire la suite
  • La vitrine de la céramique et du santon +

    Le 21 juillet, le maire d'Aubagne et la présidente du territoire ont inauguré la 50ème foire à la céramique et au santon, sur le cours Foch, à Aubagne. Il y a huit artisans de moins que l'an dernier. Pourtant, le site de la ville qui utilise beaucoup le "copier-coller" n'a Lire la suite
  • Rencontre avec le Préfet : le collectif Voie de Valdonne précise +

    Suite à notre article "Le Préfet reçoit le collectif Voie de Valdonne", les porte-parole du collectif ont souhaité apporter un certain nombre de précisions sur le but de cette rencontre, précisions que nous publions bien volontiers ci-dessous. Nous joignons aussi à leur demande le courrier qu'ils ont adressé au Préfet Lire la suite
  • Mépris du personnel communal : de pire en pire +

    Le 13 juillet, une réunion du Comité Technique de la ville a eu lieu. Il a marqué une nouvelle étape dans le mépris affiché par Gazay et sa "haute" administration pour les agents communaux. Les Comités Techniques des collectivités, composés d'élus et de représentants élus du personnel, sont des instances Lire la suite
  • Re-dynamisation du Centre-Ville +

    La redynamisation du centre ville aubagnais c'est un peu comme le monstre du Loch Ness. On en parle beaucoup mais nous arrivons tout juste à en voir le bout de la queue. Mais nos yeux sont-ils bien fiables ? Lire la suite
  • 1