Enlèvement des ordures ménagères aux Espillières


espillieres poubelle

Le 12 Juin dernier s'est tenu le conseil de quartier aux Espillières. Curieusement, le Service Public n'a pas fait l'objet de remarques de la part des participants ni côté public, ni côté Municipalité.

Pourtant, sans concertation préalable avec les résidents du quartier, des travaux avaient été effectués au plateau Scarselli pour remplacer les PLV par des containers enterrés.

Mais maintenant on comprend mieux ce mutisme :

Datée du 03 Juillet, une lettre signée de la directrice du Service Déchets - Mme Michèle Duval - nous informe qu'à compter du 18 juillet, ces PLV seront retirées dans les impasses du quartier, à charge aux résidents de transporter eux-mêmes leurs déchets au plateau.

Ce n'est donc pas par souci d'esthétique ni d'hygiène (le système n'étant d'ailleurs conseillé que dans des endroits spécifiques) mais bien par économie. Mais pourquoi l'avoir caché, pourquoi n'en avoir pas discuté avec les gens et les avoir écoutés au préalable ?

Il y dans cette impasse, au moins une personne seule qui n'a pas de voiture. Elle devra faire 30 à 50 mètres en pente avec ses déchets tout au long de l'année (même par canicule). Combien d'autres personnes pourraient être dans des difficultés comparables ? Aucun recensement ne semble avoir été effectué.

C'est donc le fait du Prince, sorte de personnage secret et autoritaire, mais toute ressemblance avec quiconque ne serait que fortuite.

Vous pourriez rétorquer que faire des économies est plutôt louable ? A part que ces économies traduisent surtout une volonté de destruction du Service Public et de l'Emploi, sans garantie que la propreté soit au rendez-vous.

Une vigilance s'impose très bientôt pour les habitants du plateau des Espillières. 

Gilles Lejeune

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • « La femme aux mains jointes » : un polar bien d'ici +

    « La femme aux mains jointes », c’est le nom du premier roman de Laurette Autouard paru aux Éditions Privat. Le club lecture de l'association Spect'acteurs nous invite à le découvrir lors d’une séance de ventes-dédicaces prévue le mardi 20 novembre à 17h30 au Cercle de l’Harmonie à Aubagne. Lire la suite
  • 11 novembre : le discours de la honte +

    Depuis toujours peut-être circule l'idée selon laquelle les hommes et les femmes politiques prennent les gens pour des idiots. Bien sûr, il y a ceux qui se montrent fidèles à cette idée et il y a ceux qui s'en éloignent. Gérard Gazay a choisi son camp visiblement. A l'écoute et Lire la suite
  • Assises de l'écologie et de la solidarité +

    La volonté de créer les "Assises de l'écologie et de la solidarité" est née du constat que si les questions d'écologie sont massivement dans les préoccupations des citoyennes et des citoyens, l'intervention politique n'est pas au niveau, tant sur le plan social qu'environnemental. Lire la suite
  • Cuges à la télé !! +

      Dans la cadre de son émission "Pièces à conviction" du mercredi 14 novembre, à 23h25, France 3 consacre un zoom aux communes : "Panique à la mairie : quand les élus dérapent". Quatre reportages, dont un sur Marseille et un autre sur... Cuges-les-Pins !! Lire la suite
  • Agir contre les violences faites aux Femmes +

    Dans le cadre de la journée contre les violences faites aux Femmes, l'Association Femmes Solidaires d'Aubagne se mobilise et nous propose un programme riche fait de nombreuses rencontres.   Lire la suite
  • Journée de solidarité pour Haize le 1er décembre au Cercle +

    Une journée de solidarité pour Haize, un petit garçon handicapé qui a besoin de matériel pour vivre mieux, est organisée par l'association "Sur le chemin d'Haize". Pour l'occasion le Conseil d'Administration du Cercle prête ses locaux gracieusement le 1er décembre. Lire la suite
  • Aubagne : 6 nouvelles embauches de cadres en 1 mois ? +

      Le 13 novembre, le conseil municipal va voter une DM (Décision Modificative : un ajustement du budget en fin d'année) où on nous annonce une économie sur les charges salariales pour 2018 par rapport à ce qui avait été prévu. Un artifice budgétaire ? Lire la suite
  • 1