Du côté des Solans : qu'est devenu L'écho des collines* ?


domaine des solans 

Le samedi 2 et le dimanche 3 juin, s'ouvrait à grand renfort de publicité (panneau, promotion dans les boîtes aux lettres, espace de vente etc etc...) une invitation en avant première sur le domaine des Solans.

La société Promogim, qui se veut le résidentiel de l'immobilier, nous incitait à devenir des privilégiés pour découvrir une résidence d'exception, sécurisée, avec piscine, appartements fonctionnels, calmes, lumineux, avec vues imprenables sur la sommet de Garlaban et le massif de la Ste Baume.

Il n'y a pas si longtemps, les d'opposants à toute construction étaient nombreux et n'hésitaient pas à manifester déguisés en arbres.

Où sont donc passés les défenseurs du Piémont ? Ceux qui quelques années en arrière inondaient les boîtes à lettres de tracts dénonçant la municipalité de l'époque, mettant en avant la destruction et le bétonnage du Garlaban. De 2009 à 2014, ce n'était que comptes rendus sur les méfaits accomplis par la municipalité d'alors.

En 2014, « l’Écho de nos collines », feuilles de choux des groupements CIQ d'Aubagne Nord, Pin Vert, Solans et Longuelance nous divulguait la pensée du jour : « Le bonheur, c'est lorsque nos actes sont en rapport avec nos paroles », formule empruntée à Gandhi.

Inutile d'énumérer ici tous les griefs de ce numéro. Je renvoie à leurs chères études les auteurs de ces articles. Ils auront tout le temps de les méditer, car depuis, rien, rien, rien toujours rien !

Depuis 2015, plus de nouvelles de « l'écho de nos collines ». Avec l'arrivée d'une nouvelle équipe municipale, la source des récriminations s'est tarie. S'agissait-il d'opérations politiques ? Poser la question c'est y répondre.

Bien entendu on vous dira que l'opération des Solans est l'émanation de l'ancienne municipalité, et que dans ce cas, la municipalité actuelle est blanche comme neige. Si il y avait un projet précédent, il serait intéressant de pouvoir les comparer. Si tel était le cas, dans quelles proportions le nouveau a-t-il était modifié ou non par rapport au projet initial ?

Quelle superficie pour les bâtiments, quelle surface restante pour le verger ?

Avec ce projet résidentiel, combien de personnes resteront sur le bord du chemin pendant que les premiers de cordée auront tout le loisir de s'y installer ? Peut-on nous éclairer sur le sujet ?

En se référant au premier magistrat, qui déclare cette initiative antérieure à son élection, ne pourrait-il pas faire passer cette réalisation à la trappe. Cela a bien été possible pour la cuisine centrale, concédée au privé, la maison des jeunes qui s'est tue, l'abandon du tramway, le projet des Gargues avec Immochan ?

Sans compter la diminution ou de la suppression des subventions à certaines associations, la coupure du chauffage à la bourse du travail, la suppression du boulodrome des Castors (Il est vrai qu'on pourra toujours s'exprimer à Beaudinard).

Ajoutons la menace toujours présente sur les Restos du Cœur et le Secours Populaire lorsque la fin du bail sera atteint. Doit-on aussi parler de l'herbe qui pousse sur les trottoirs plus vite que les fleurs dans les jardinières du Cours Beaumond, du Cours Foch ou autres rond-points ?

Il n'y a pas que Venise qui est triste, et ici les censeurs d'hier sont rentrés dans le rang, écoutant la voix de leur maître.

Bélugue de Garlaban

 

* L'écho de nos collines : feuilles de choux du groupement des CIQ d'Aubagne Nord, du Pin vert, des Solans et de Longuelance.

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • "Nous partîmes 500 ... +

    ... mais par un prompt renfort, nous nous vîmes plus de 12 000 en arrivant au port, au mois de mars 2020 pour les élections municipales". En parodiant Corneille et Le Cid, c'est sans doute ce qu'espèrent les animateurs de "L'Appel pour Aubagne" qui donnaient une conférence de presse ce jeudi Lire la suite
  • La médiathèque d'Aubagne sans budget +

    Ce matin 19 septembre, vers 10 heures, le personnel municipal appelait à un rassemblement pour alerter les médias et la population sur la situation budgétaire dramatique de la médiathèque d'Aubagne. Lire la suite
  • Municipales Aubagne : des Insoumis s'engagent ! +

    Ce mardi 18 septembre, au Cercle de l'Harmonie, le groupe d'action de La France Insoumise d'Aubagne-Garlaban et l'Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs (AIIA) donnaient une conférence de presse pour préciser leur position concernant les prochaines élections municipales d'Aubagne. Lire la suite
  • Travailleur détaché : conférence-débat de La France Insoumise +

    Les Insoumis des groupes d'action d'Aubagne-Garlaban, Cuges, Carnoux et l'Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs organisent une conférence débat sur le thème "Travail détaché, pourquoi en sortir ? Quels liens avec la Loi El Khomri et la casse du code du Travail ?", le vendredi 21 septembre à 19 heures au Restaurant/Café Lire la suite
  • Fête de la paix 2018 : 30e marche de la colombe +

    La culture de Paix est un monument aubagnais que le maire Gazay aimerait bien voir disparaitre du paysage. Mais les Gaulois de notre village sont plus que jamais présents à ce rendez-vous aujourd'hui plus qu'hier, indispensable pour la survie de l'humanité. Lire la suite
  • L'AFC éliminée, Aubagne Garlaban Basket commence fort +

    En ligue 1, 5ème journée, 5ème victoire du PSG devant Saint Etienne (4 à 0), l'OM écrase Guingamp (4 à 0) et prend la 2ème place, Lille va battre Amiens (2 à 3) et se hisse à 5 points du premier, à égalité avec l'OM. Toulouse réussit le match nul Lire la suite
  • Le cinéma de Pouce la Paix : Une journée particulière d'Ettore Scola +

    Après le succès de la projection du film L’Insulte, l’association Pouce la Paix ! nous donne un nouveau rendez vous le Jeudi 20 Septembre à 19h au cinéma Le Pagnol à Aubagne.  Lire la suite
  • 1