L'école de céramique ne doit pas fermer


ecole de ceramique

L'école de céramique de Provence est née à Aubagne en juillet 1989 de la volonté conjuguée d'un centre de formation (l'ADEF-CFBT), de l'Association des Céramistes et des Santonniers et de la Ville d'Aubagne.

Implantée au 10 avenue Roger Salengro, elle occupe, entre autre, les locaux d'un ancien moulin. Depuis presque 30 ans, elle a formé des centaines de jeunes et de moins jeunes aux métiers de la terre, elle a accompagné toutes les initiatives de développement et de promotion de la filière argile, elle a contribué à faire d'Aubagne la capitale de la céramique et des santons.

En 2014, dès leurs arrivée, le couple Gazay-Barthélémy, parmi les premières mesures prises, décidait de réduire sensiblement la subvention allouée à l'école.

Depuis, le Conseil Régional où siège Bernard Deflesselles, le député d'Aubagne-La Ciotat et les "amis" de Gazay, a supprimé les formations d'insertion sociale et celles du bâtiment implantées dans les locaux de l'école et qui lui permettaient d'équilibrer son budget.

Mais ce n'est pas tout, le conseil régional a aussi stoppé le financement du Plan Régional de Formation concernant les métiers de la filière céramique.

Il ne reste aujourd'hui plus que la vingtaine d'apprentis sur trois CAP (Tournage en céramique; Décoration en céramique; Modèles et moules céramiques) et cela n'est sans doute pas suffisant pour donner tous les moyens économiques à cette école de continuer dans des conditions normales.

C'est ce qui commence à inquiéter un certain nombre de professionnels de l'argile qui sont venus nous alerter.

Il semblerait qu'après s'être débarrassé de la compétence céramique vers la métropole, après avoir détruit le Petit monde de Marcel Pagnol, après avoir liquidé le service public de l'argile, après avoir réduit le showroom du cours Beaumond "l'Argilla" en un simple lieu d'exposition où il n'y a quasiment jamais personne, après avoir implanté l'entreprise Sibell en lieu et place du pôle argile, après avoir conduit le plus grand marché potier de France "Argilla" a l'échec, après avoir fait de la biennale des santonniers une manifestation croupion (au bénéfice de la foire aux santons de Marseille et de son maire), Gazay et Barthélémy ne verraient pas d'un mauvais œil la disparition de l'école de céramique de Provence.

Réponse dans les prochains mois.

Joseph Lèsperd

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Voie de Valdonne : rencontre en préfecture +

    Les représentants du collectif "Voie de Valdonne" (V2V) donnaient une conférence de presse lundi 13 août pour rendre compte de la réunion tenue en préfecture le 7 août dernier avec Madame Charbonneau, secrétaire générale depuis avril 2018. La Provence et Mèfi étaient là. Lire la suite
  • Après la pluie et la grêle à Aubagne +

    Le jeudi 9 août dernier, de violentes précipitations se sont abattues sur Aubagne en tout début d'après midi. Une impressionnante pluie de grêlons a occasionné de nombreux dégâts. En moins de deux heures, 64 mm d'eau par m² (autant que pour 15 jours du mois d'avril) tombaient sur Aubagne. Lire la suite
  • Gazay : le choix de déserter le centre ville +

    Les soirées d'animation de l'été sur Voltaire, Foch ou Rau ont été quasiment supprimées par la ville. L'activité autour des restaurants, bars, salon de thé et la dynamique de centre ville en général en souffrent profondément. Lire la suite
  • La vitrine de la céramique et du santon +

    Le 21 juillet, le maire d'Aubagne et la présidente du territoire ont inauguré la 50ème foire à la céramique et au santon, sur le cours Foch, à Aubagne. Il y a huit artisans de moins que l'an dernier. Pourtant, le site de la ville qui utilise beaucoup le "copier-coller" n'a Lire la suite
  • Rencontre avec le Préfet : le collectif Voie de Valdonne précise +

    Suite à notre article "Le Préfet reçoit le collectif Voie de Valdonne", les porte-parole du collectif ont souhaité apporter un certain nombre de précisions sur le but de cette rencontre, précisions que nous publions bien volontiers ci-dessous. Nous joignons aussi à leur demande le courrier qu'ils ont adressé au Préfet Lire la suite
  • Mépris du personnel communal : de pire en pire +

    Le 13 juillet, une réunion du Comité Technique de la ville a eu lieu. Il a marqué une nouvelle étape dans le mépris affiché par Gazay et sa "haute" administration pour les agents communaux. Les Comités Techniques des collectivités, composés d'élus et de représentants élus du personnel, sont des instances Lire la suite
  • Re-dynamisation du Centre-Ville +

    La redynamisation du centre ville aubagnais c'est un peu comme le monstre du Loch Ness. On en parle beaucoup mais nous arrivons tout juste à en voir le bout de la queue. Mais nos yeux sont-ils bien fiables ? Lire la suite
  • 1