L'école de céramique ne doit pas fermer


ecole de ceramique

L'école de céramique de Provence est née à Aubagne en juillet 1989 de la volonté conjuguée d'un centre de formation (l'ADEF-CFBT), de l'Association des Céramistes et des Santonniers et de la Ville d'Aubagne.

Implantée au 10 avenue Roger Salengro, elle occupe, entre autre, les locaux d'un ancien moulin. Depuis presque 30 ans, elle a formé des centaines de jeunes et de moins jeunes aux métiers de la terre, elle a accompagné toutes les initiatives de développement et de promotion de la filière argile, elle a contribué à faire d'Aubagne la capitale de la céramique et des santons.

En 2014, dès leurs arrivée, le couple Gazay-Barthélémy, parmi les premières mesures prises, décidait de réduire sensiblement la subvention allouée à l'école.

Depuis, le Conseil Régional où siège Bernard Deflesselles, le député d'Aubagne-La Ciotat et les "amis" de Gazay, a supprimé les formations d'insertion sociale et celles du bâtiment implantées dans les locaux de l'école et qui lui permettaient d'équilibrer son budget.

Mais ce n'est pas tout, le conseil régional a aussi stoppé le financement du Plan Régional de Formation concernant les métiers de la filière céramique.

Il ne reste aujourd'hui plus que la vingtaine d'apprentis sur trois CAP (Tournage en céramique; Décoration en céramique; Modèles et moules céramiques) et cela n'est sans doute pas suffisant pour donner tous les moyens économiques à cette école de continuer dans des conditions normales.

C'est ce qui commence à inquiéter un certain nombre de professionnels de l'argile qui sont venus nous alerter.

Il semblerait qu'après s'être débarrassé de la compétence céramique vers la métropole, après avoir détruit le Petit monde de Marcel Pagnol, après avoir liquidé le service public de l'argile, après avoir réduit le showroom du cours Beaumond "l'Argilla" en un simple lieu d'exposition où il n'y a quasiment jamais personne, après avoir implanté l'entreprise Sibell en lieu et place du pôle argile, après avoir conduit le plus grand marché potier de France "Argilla" a l'échec, après avoir fait de la biennale des santonniers une manifestation croupion (au bénéfice de la foire aux santons de Marseille et de son maire), Gazay et Barthélémy ne verraient pas d'un mauvais œil la disparition de l'école de céramique de Provence.

Réponse dans les prochains mois.

Joseph Lèsperd

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • MERCI ! +

      Facebook nous annonce que notre page "www.facebook.com/mefiaubagne", vient de dépasser les 5 000 "J'aime". Nous avons, à ce jour, 5 161 abonnés. Lire la suite
  • Suppression des gardiens au service des sports +

    Ce matin, lundi 14 janvier, le personnel du service des sports de la ville d'Aubagne s'est vu attribuer des badges pour assurer l'ouverture et la fermeture des stades et des gymnases. L'objectif est de supprimer les postes de gardiens. Lire la suite
  • Défaites pour tout le monde sauf pour le RCA +

    En Ligue 1, le QSG reprend sa route et déroule devant Amiens (0 à 3), Lille conforte sa seconde place en battant Caen (1 à 3), alors que Lyon ne peut faire que match nul face à Reims (1 à 1) et Saint Etienne s'impose à Guingamp (0 à 1). Lire la suite
  • Repas solidaire le 14 janvier +

      A l'initiative de Yannick Besset, propriétaire du restaurant "Les Arômes" à Gémenos, deux événements étaient programmés à Aubagne pour les plus démunis : un atelier culinaire et un repas gastronomique. Lire la suite
  • Ecole maternelle de Beaudinard : panne de chauffage +

    C'est au moment où il fait le plus froid que les pannes de chauffage arrivent. Après la piscine du Charrel, c'est, depuis lundi, le tour de l'école maternelle Louise Michel. Lire la suite
  • Deflesselles et le double langage ! +

    Dans La Provence du 9 janvier, Bernard Deflesselles, député de la 9ème circonscription (Aubagne - La Ciotat), présente ses vœux à la population. C'est l'occasion pour nous de revenir sur son activité parlementaire. Lire la suite
  • Ypnova : il dessine comme il slame +

    Plus connu du public des lieux dédiés à la poésie urbaine aux slams sessions et autres scènes ouvertes, initiateur aux côtés de son ami « Jilbois » de ce rendez-vous d’été devenu incontournable à Aubagne « Le grand slam du micro de bois », présent chaque mois de mars dans la ville avec ses Caramantrans Lire la suite
  • 1