Le Parc Jean Moulin à l'abandon


 parc jean moulin 01

Mercredi 30 mai vers 17h, au Parc Jean Moulin un arbre s'est littéralement effondré (voir photo ci-dessous) à la lisière d'un pré où, traditionnellement, les gens, enfants compris, viennent se détendre, assis ou allongés dans l'herbe. Un bruit sourd et effrayant a accompagné cet événement, mais, heureusement, il n'y avait personne dessous à ce moment là. 

parc jean moulin 00

Mais cela est significatif de l'état d'abandon où est laissé ce Parc depuis l'arrivée de Gazay à la tête de la municipalité.

Aucun entretien régulier, aucun renouvellement de la végétation, les arbres ne sont même plus élagués. Le bassin est abandonné, la saleté et les algues prolifères. Depuis un mois, il a été vidé avec un panneau "opération de nettoyage en cours". Mais c'est un pur mensonge, la pompe d'extraction est cassée et Gazay ne veut pas investir pour la réparer.

Le pont "des mariés" est déposé, les jeux d'enfants sont cassés depuis des mois, les bancs, les tables sont dans le même état (voir les photos).

parc jean moulin 03

parc jean moulin 02

Les chemins de promenade ou de jogging ne cessent de se réduire parce que l'herbe les envahit. Les espaces disparaissent au regard par manque d'entretien. Les débroussailleuses qui sont passées cette semaine -seulement sur le bas du Parc et une fois par an- ne changeront rien au problème. Dans quelques jours ou quelques semaines, la situation sera identique. Un parc public cela demande une présence de maintenance quasi quotidienne.

Les barrières de protection fleurissent pour empêcher les gens de s'approcher plutôt que réaliser les réparations nécessaires.

Il n'y a plus aucune indication sur les panneaux directionnels (voir photo).

parc jean moulin 05

On pourrait faire le même constat pour la plupart des espaces publics de la ville, et en particulier des espaces autour du stade où les bancs sont dans le même état d'entretien.

Gazay a fait d'Aubagne une ville à l'abandon, mais peu importe, pour lui tout ça n'a aucune importance. Il ne s'agit que de la vie des gens.

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • MERCI ! +

      Facebook nous annonce que notre page "www.facebook.com/mefiaubagne", vient de dépasser les 5 000 "J'aime". Nous avons, à ce jour, 5 161 abonnés. Lire la suite
  • Suppression des gardiens au service des sports +

    Ce matin, lundi 14 janvier, le personnel du service des sports de la ville d'Aubagne s'est vu attribuer des badges pour assurer l'ouverture et la fermeture des stades et des gymnases. L'objectif est de supprimer les postes de gardiens. Lire la suite
  • Défaites pour tout le monde sauf pour le RCA +

    En Ligue 1, le QSG reprend sa route et déroule devant Amiens (0 à 3), Lille conforte sa seconde place en battant Caen (1 à 3), alors que Lyon ne peut faire que match nul face à Reims (1 à 1) et Saint Etienne s'impose à Guingamp (0 à 1). Lire la suite
  • Repas solidaire le 14 janvier +

      A l'initiative de Yannick Besset, propriétaire du restaurant "Les Arômes" à Gémenos, deux événements étaient programmés à Aubagne pour les plus démunis : un atelier culinaire et un repas gastronomique. Lire la suite
  • Ecole maternelle de Beaudinard : panne de chauffage +

    C'est au moment où il fait le plus froid que les pannes de chauffage arrivent. Après la piscine du Charrel, c'est, depuis lundi, le tour de l'école maternelle Louise Michel. Lire la suite
  • Deflesselles et le double langage ! +

    Dans La Provence du 9 janvier, Bernard Deflesselles, député de la 9ème circonscription (Aubagne - La Ciotat), présente ses vœux à la population. C'est l'occasion pour nous de revenir sur son activité parlementaire. Lire la suite
  • Ypnova : il dessine comme il slame +

    Plus connu du public des lieux dédiés à la poésie urbaine aux slams sessions et autres scènes ouvertes, initiateur aux côtés de son ami « Jilbois » de ce rendez-vous d’été devenu incontournable à Aubagne « Le grand slam du micro de bois », présent chaque mois de mars dans la ville avec ses Caramantrans Lire la suite
  • 1