Ils subissent la métropole


serrus metrople

Une métropole très technocratique, qui loin des pratiques démocratiques de ce territoire, avance des projets qui sont très loin de résoudre les problèmes de qualité de vie des gens de la vallée de l'Huveaune. Depuis 2016, la compétence transports est passée sous la coupe de la métropole dont la mise en place a été accélérée par la Présidente du territoire. Elle passe aujourd'hui sous les fourches caudines de son vice président, Mr Serrus. Celui-ci a dernièrement dévoilé ses conclusions.

C'est l'abandon du projet de Val tram sur la voie de Valdonne qui deviendrait une voie verte, c'est la mise en place de bus sur l'axe autoroutier Aix La Ciotat, pompeusement appelé « Métro Express », c'est la mise en place d'un Chrono bus entre le pôle d'échange et la zone des Paluds, c'est la relance de la liaison tramway entre Aubagne et La Penne sur Huveaune.

Deux ans de perdus

Pour en arriver à des propositions qui ne satisfont personne, et surtout pas les habitants de la vallée de l'Huveaune, deux ans d’atermoiements qui ont tenu la quasi totalité des élus du territoire dans une léthargie bien coupable. La Présidente de l'Agglo persuadée qu'elle pouvait à elle seule parvenir à infléchir la volonté de la métropole est aujourd’hui renvoyée à ses chères études. Mr Gazay se frotte les mains, se félicite de la tournure que prennent les événements et soutient la liquidation du Val'tram.

Deux ans de déni démocratique

Comme le prouvent les multiples délibérations prises pour accréditer l'idée que « nous allions faire » : les décisions seraient entérinées, les budgets votés ! Et puis le couperet fatal pris sans aucune concertation ni délibération présentée en conseil de communauté : le Val'tram ne se fera pas !

Exit la volonté des élus de ce territoire, exit le travail des habitants, exit le besoin urgent de régler le dramatique problème des villages concernés par la voie de Valdonne.

La métropole a décidé, les technocrates ont tranché

Circulez, il n'y a rien à voir. Le territoire d'Aubagne et de l’Étoile subit les effets tant dénoncés de la mise en place de ce mastodonte antidémocratique qu'est la métropole.

Messieurs Gaudin, Gazay et leurs ami·e·s l’affirment d’une manière éhontée : la métropole a une réponse globale aux questions qui lui sont posées, elle n’est pas là pour répondre aux besoins spécifiques des villes moyennes et des villages de ce département.

Les Bourgeois de Calais avaient, contraints et forcés, remis les clés de leur ville aux Anglais. Gazay, Barthélemy et consorts, parce que c’est leur choix, ont donné les clés des villes et villages dont ils ont la gestion au Maire de Marseille et ses ami(e)s.

Nous ne pensons pas que cette trahison soit du goût des citoyens et citoyennes concernés.

La Rédac

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les dogmes libéraux pour Aubagne ? +

    La Cour des Comptes et les Chambres Régionales des Comptes sont des juridictions financières. La Cour des Comptes en est l'institution financière supérieure et chaque CRC est présidée par un conseiller maître ou un conseiller référendaire à la Cour des Comptes. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Maurice Marsiglia, militant associatif +

    Maurice Marsiglia : militant associatif « Je participe à toutes les initiatives de défense des services publics. J'ai souvenir de la chaîne humaine initiée par l'ancienne municipalité pour obtenir un équipement essentiel pour le développement de l'hôpital. Aujourd'hui, l'hôpital est gravement menacé dans ses missions par M. Gazay et la majorité actuelle Lire la suite
  • Rencontre Aubagne La Commune - CGT Territoriaux +

    Avant les départs en vacances, des représentants d'Aubagne La Commune et des syndicats CGT (cadres et agents) du personnel communal se sont rencontrés pour faire un état des lieux, en particulier, sur les attentes des uns et des autres. A l'issue de cette réunion, un communiqué nous a été transmis. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec David Jame, cadre de la fonction publique territoriale +

    David Jame, cadre de la fonction publique territoriale Je soutiens « Aubagne la Commune » parce que cette initiative citoyenne constitue le socle et la dynamique qui doivent permettre à notre ville de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une ville solidaire, ouverte, créative et ambitieuse. Lire la suite
  • Aubagne La Commune : les rencontres se multiplient +

    Dans le même temps où les animateurs de "Aubagne La Commune" ont lancé une invitation à une quarantaine d'organisations, collectifs, syndicats, associations, mouvements et partis politiques pour une rencontre de travail le 24 septembre sur les municipales, le site du mouvement informe que des "échanges bilatéraux" ont continué à avoir Lire la suite
  • Festimôme 18ème édition : à 18 ans, on peut voyager seul ! +

    A 18 ans on peut voyager seul, mais on préfèrera cette année encore se déplacer en famille pour mieux partager les 50 spectacles, les dizaines d’animations et de jeux, les repas et pique-nique, pendant les 4 jours (4 jours !) d’un festival d’été qui a su trouver, au fil des années, Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Gilles Lejeune, militant associatif +

    Je ne suis pas un porte-parole d'Aubagne La Commune mais un simple adhérent de ce Collectif oeuvrant à changer localement de gouvernance politique. Je suis résident à Aubagne depuis Juillet 2002 et jusqu'aux élections de 2014, je m'y trouvais parfaitement bien ! Lire la suite
  • 1