Hôpital d'Aubagne : le Collectif réanime


Mardi 15 mai, en salle des mariages de la ville de Roquevaire, une belle union a eu lieu pour la défense de la réanimation de l'Hôpital d'Aubagne. Celle du collectif des citoyens et du collectif des médecins avec le collectif des maires du territoire, et même au delà.

En effet, six communes (Auriol, Belcodène, La Destrousse, La Penne, St Zacharie et Roquevaire) étaient représentées par leur Maire, une (La Bouilladisse) avait envoyé une déléguée. Le Maire de la commune de Rougiers, dans le Var, ainsi que le représentant de la Présidente de l'Agglo et un représentant de l'opposition de la ville d'Aubagne venant compléter cette belle représentation.

Après l'introduction par le collectif des citoyens, une intervention du collectif des médecins et la diffusion du film réalisé dans le service de réanimation, le débat s'engage rapidement sur la place du collectif des Maires. Doit-il se fondre dans celui existant, ou doit-il être une entité distincte ?

Le collectif des médecins venant apporter le regard technique indispensable au collectif citoyens tout en travaillant en totale collaboration, il est décidé que dans le même état d'esprit, soit acté un collectif de Maires. Il apportera le poids du politique dans la bataille que tous doivent mener pour faire annuler les directives de l'ARS.

Il est rappelé que cette osmose était à l'origine de la victoire pour la défense de l'hôpital, où appuyées par 13 000 pétitions, une chaîne de près de 3000 personnes avait été constituée. Actuellement, les collectif pour la défense de la réanimation a obtenu plus de 11 000 signatures, ce qui est un signe encourageant.

Il est proposé que chaque municipalité fasse adhérer le conseil municipal au collectif pour donner plus de poids à la démarche.

La réunion s'est terminée par ce pourquoi elle avait été programmée, à savoir la signature par les maires présents de lettres adressées à la Ministre de la santé et à l'ARS pour une demande d'audience.

Le représentant de la Présidente de l'Agglo se refusant de signer sous couvert que ni lui, ni la Présidente ne sont maires et ne sauraient donc participer à un collectif de maires. Le maire de La Destrousse prend en charge cette démarche, ces lettres seront proposées à l'ensemble des maires du territoire.

Les animateurs du collectif de citoyens ont été satisfaits de cette réunion qui laisse envisager des lendemains combatifs.

La rédaction

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne : encore de nouvelles constructions ! +

    Sur les terrains « des Lignières » de l'ex-Direction Départementale de l'Equipement du 13, promenade Pierre Blancard, de nouvelles constructions seraient envisagées. L'Etat et le Conseil Départemental, en accord avec la mairie d'Aubagne, souhaiteraient vendre leurs terrains pour laisser la place à un ensemble immobilier. Lire la suite
  • Le panache du RCA ! +

    En Ligue 1, le QSG continue de trottiner avec une nouvelle victoire (5 à 0) sur Amiens. Lille reste à la deuxième place après sa victoire à Dijon (1 à 2). Lyon se retrouve avec une nouvelle victoire contre Nîmes (2 à 0). Avec beaucoup de difficultés l'OM bat Nice Lire la suite
  • La culture de la défaite +

    Chaque jour je lis sur facebook les publications des uns et des autres concernant la politique nationale et locale. Je déplore hélas que les exemples de plusieurs pays européens ou de villes françaises ne fassent pas réfléchir certains qui donnent des leçons en permanence, se prenant pour de fins stratèges Lire la suite
  • Voie de Valdonne : une réunion bien décevante +

    L'association « Se déplacer en liberté » (ASDEL) a participé le 17 octobre à une réunion sur la voie de Valdonne à l'invitation de Sylvia Barthélémy. La présidente de l'ex-agglo y avait convié les CIQ, le Conseil de développement et les différentes associations concernées par le devenir de cette voie. L'ASDEL nous a fait Lire la suite
  • Mairie de Cuges : des certitudes qui se fissurent +

    Conseil municipal à Cuges les Pins ce mardi 16 octobre. Peu de délibérations à l’ordre du jour, mais un conseil où l’on a pu constater la fébrilité du maire et de sa première adjointe dès lors que des questions gênantes étaient abordées sur les finances communales. Lire la suite
  • Mèfi crée de l'emploi +

    Il y a quelques semaines nous avions retrouvé "LA" motocrotte d'Aubagne remisée au fond d'un garage après avoir coûté 15 000€ aux contribuables. On vous informe aujourd'hui qu'elle est de nouveau en circulation. Lire la suite
  • Impôts locaux : l'arnaque ! +

    Les uns après les autres, les foyers aubagnais qui croyaient voir leurs impôts locaux diminuer se retrouvent, le plus souvent, avec une augmentation. Double mensonge. Lire la suite
  • 1