Les Dossiers de Mèfi. Transports : ils cèdent à la métropole


Les retards pris, à la fois pour entraver la réalisation du tramway, et par le temps passé à faire les nouvelles études du Val tram alors que celles du Tram train étaient bien avancées, ont amené la perte de la maîtrise par les élus locaux et les citoyens et la prise par la métropole de la gestion du projet.

Des retards liés à la propagande électorale de l’équipe Gazay-Barthélemy d'arrêter le Tramway Aubagnais, propagande mensongère liant la dette de la ville au financement communautaire du tram.

Des retards liés à l’acharnement malveillant d’élus marseillais, du ministère des transports, de la droite locale, acharnement permettant de ne pas signer la déclaration d’utilité publique autorisant le début des travaux du tram. Ce document, qui aurait pu être signé au printemps 2012, ne sera validé ( après l’accord du Premier ministre !) qu’en février 2013.

La convergence de ces retards stoppe ainsi brutalement le développement de la politique des transports sur notre territoire.

Commencent alors de nouvelles études, des tergiversations, des conflits d'intérêts qui font basculer la compétence des transports vers la métropole décidée par François Hollande, mise en place par JC Gaudin, avec le soutien actif de Sylvia Barthélemy.

La métropole d'une manière très directive, avec un semblant de dialogue mais sans aucune concertation remet en cause les décisions issues des ateliers citoyens. La conclusion aboutissant à l'abandon pur et simple du Val'tram sur la voie de Valdonne.

Si les projets d'alors avaient été poursuivis, le tram aubagnais approcherait de sa mise en service définitive, son succès , aujourd’hui, plébiscité aurait été amplifié. La voie de Valdonne aurait vu ses travaux de réalisation commencés.

Une véritable politique de transports de l'aire métropolitaine sur et avec notre territoire aurait vu le jour.

La métropole n'aurait pu que la prendre en compte.

Les gesticulations de Mme Barthélémy, et les faux semblant de M. Gazay ne doivent pas nous faire oublier que ce sont les principaux responsables de ce naufrage.

Coupables d'avoir cédé à la métropole, ils ont mis notre territoire sous la coupe de M. le Maire de Marseille et des décideurs métropolitains.

La Rédaction 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Handicapés : moins de gratuité pour les parkings +

    Depuis la mise en place de la Délégation de Service Public pour les parkings souterrains, la ville fournissait un badge qui assurait la gratuité totale des parkings pour les handicapés à 80% et non imposable sur le revenu. Gazay vient de décider de retirer ce badge. Lire la suite
  • Privatisation du rail en Grande-Bretagne +

    Trains supprimés par centaines, usagers très mécontents, un fiasco total de la réforme des horaires, tel est le constat alarmant que font les élus et la population de Grande-Bretagne après la privatisation du réseau ferré. C'est sans doute pour cela que Macron et son gouvernement veulent aller vite... avant que Lire la suite
  • Les jeunes veulent quitter Marseille +

    Selon un sondage Ifop-La Marseillaise, 67% des jeunes de 18 à 30 ans se disent prêts à quitter Marseille. Renaud Muselier, président LR de PACA, député et 1er adjoint au maire de Marseille pendant de très nombreuses années et même ministre, se dit "désolé mais pas étonné par les résultats". Lire la suite
  • Selon l'OCDE, en France les pauvres restent pauvres +

    "Sommes-nous revenus à l'époque des ordres figés de l'Ancien Régime ? ", c'est la question que l'on peut se poser après la publication du rapport de l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) rendu public vendredi 15 juin. On peut lire en effet que dans les pays de l'OCDE, "les revenus, Lire la suite
  • Elections européennes : ça se prépare +

    Après avoir désigné Ian Brossat, adjoint au maire de Paris, comme tête de liste, le secrétaire national du PCF vient de s'adresser aux organisations de gauche, hors Parti Socialiste pour leur proposer "une plate-forme commune et la construction d'une liste large en vue des élections européennes". C'est un truc politicien Lire la suite
  • GRATUITE, LA MARCHE EN AVANT +

      Les organisateurs du débat sur la gratuité des transports en commun pour le territoire métropolitain peuvent être satisfaits. Les échanges qui ont eu lieu lors de cette soirée étaient d'un très bon niveau malgré une participation qui n'a pas atteint leur espérance d'une cinquantaine de personnes. Lire la suite
  • Les policiers municipaux étaient, aussi, en grève +

    Mardi 12 juin, de 10 heures à midi, les organisations syndicales CGT des territoriaux ont appelé à un débrayage. Lire la suite
  • 1