La démocratie : une fabrique de citoyens ?


 

Le droit et le devoir (en même temps ?!) de base du citoyen, c’est de voter. Je commence vraiment à me demander si voter Macron, ou Marine, c’est une réussite de la citoyenneté. Marre d’avoir un choix si petit, si misérable ! D’avoir des médias qui nous lavent la tête ! Tout le temps, depuis longtemps…  

Je viens d’apprendre que Néron (ARTE Dimanche 1ermai) n’était ni fou, ni assassin. Juste un artiste qui s’est fait persécuter par l’ordre social de l’époque … Incroyable hein ? Une fake news montée de toutes pièces, il y a des centaines d’années.

Être un bon citoyen, ce serait être un bon père de famille, penser du local au global, monter une entreprise, penser quelque chose à propos de tout ??

Bon allez on va dire que les bons citoyens sont ceux qui, habités par des valeurs, les mettent en œuvre.

C’est comme si ça changeait à chaque époque… Valait mieux ne pas être un métèque à Athènes il y a très longtemps ou un immigré en France ces dernières années, les migrants d’aujourd’hui. Vivement les mutants !!!

Les valeurs de la citoyenneté seraient la civilité, le civisme, la solidarité (sic dico !).
Me semble un peu «juste» pour changer le monde... Pour que la justice écrase l’iniquité, pour que le partage s’impose aux ultras riches, pour que la paix soit basée sur autre chose que des rapports de force.

Être poli et courtois, respectueux de la collectivité, se sentir solidaire des autres… Suffisant ?
Je ne suis pas sûre qu’en faisant preuve de courtoisie l’on puisse avoir un monde sans souffrances sexistes, enfantines ou familiales, animales … Des relations saines avec comme moteurs le partage et la démocratie entre liberté individuelle et décisions à la majorité, ne s’érigent pas avec du respect ou de la déférence. 

Je ne suis pas sûre non plus que la citoyenneté ce soit de nettoyer les plages en bande, avec des copains ou des voisins ou des inconnus. Nettoyer une plage c’est seulement avoir le projet d’avoir une plage propre.

Ah oui, j’allais oublier le « vivre ensemble ».

Avec tous ces gens âgés, abandonnés, désespérés qui font les poubelles pour manger, qui ont des chiens pour être aimés, avec les plus jeunes qui traversent la mer pour fuir l’horreur, on se demande par quoi commencer.
C’est être citoyen de se poser des questions ? De s’intéresser aux malheurs du monde sans pouvoir y faire grand chose ??

Une émission parmi toutes celles qui nous enjoignent le repli au sens littéral dans l’univers de la maison, a pour slogan ambitieux : « si vous ne pouvez changer le monde changez de décor ». Et hop ! Ne luttez pas, bricolez !!!

Les transformations sont faites de ruptures, de coups de force, de résistances. Certainement pas de tolérance, ni de considération envers les puissants et encore moins d’attachement aux conventions ni au respect du statu quo par peur des représailles !!!

 Marie Poppins

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • « La femme aux mains jointes » : un polar bien d'ici +

    « La femme aux mains jointes », c’est le nom du premier roman de Laurette Autouard paru aux Éditions Privat. Le club lecture de l'association Spect'acteurs nous invite à le découvrir lors d’une séance de ventes-dédicaces prévue le mardi 20 novembre à 17h30 au Cercle de l’Harmonie à Aubagne. Lire la suite
  • 11 novembre : le discours de la honte +

    Depuis toujours peut-être circule l'idée selon laquelle les hommes et les femmes politiques prennent les gens pour des idiots. Bien sûr, il y a ceux qui se montrent fidèles à cette idée et il y a ceux qui s'en éloignent. Gérard Gazay a choisi son camp visiblement. A l'écoute et Lire la suite
  • Assises de l'écologie et de la solidarité +

    La volonté de créer les "Assises de l'écologie et de la solidarité" est née du constat que si les questions d'écologie sont massivement dans les préoccupations des citoyennes et des citoyens, l'intervention politique n'est pas au niveau, tant sur le plan social qu'environnemental. Lire la suite
  • Cuges à la télé !! +

      Dans la cadre de son émission "Pièces à conviction" du mercredi 14 novembre, à 23h25, France 3 consacre un zoom aux communes : "Panique à la mairie : quand les élus dérapent". Quatre reportages, dont un sur Marseille et un autre sur... Cuges-les-Pins !! Lire la suite
  • Agir contre les violences faites aux Femmes +

    Dans le cadre de la journée contre les violences faites aux Femmes, l'Association Femmes Solidaires d'Aubagne se mobilise et nous propose un programme riche fait de nombreuses rencontres.   Lire la suite
  • Journée de solidarité pour Haize le 1er décembre au Cercle +

    Une journée de solidarité pour Haize, un petit garçon handicapé qui a besoin de matériel pour vivre mieux, est organisée par l'association "Sur le chemin d'Haize". Pour l'occasion le Conseil d'Administration du Cercle prête ses locaux gracieusement le 1er décembre. Lire la suite
  • Aubagne : 6 nouvelles embauches de cadres en 1 mois ? +

      Le 13 novembre, le conseil municipal va voter une DM (Décision Modificative : un ajustement du budget en fin d'année) où on nous annonce une économie sur les charges salariales pour 2018 par rapport à ce qui avait été prévu. Un artifice budgétaire ? Lire la suite
  • 1