L'école, ce n'est la priorité, ni pour Macron ni pour Gazay


service public enseignement

La rentrée scolaire 2018 sera la première entièrement organisée par le gouvernement Macron. 3 881 postes créés dont 261 postes dans notre académie... évidemment après les grandes annonces, le gouvernement va essayer de tricoter pour poursuivre le dédoublement des classes de CP en REP et des CE1 en REP+ parce qu'il va bien falloir atteindre l'objectif qui pourtant à lui seul en demanderait près de 6 400 au niveau national.

Et puis, ne pouvait-on pas penser l'école autrement en se fixant une baisse des effectifs dans toutes les classes, développer le dispositif plus de maîtres que de classes, améliorer les remplacements, redonner vie au RASED (Réseaux d'Aides Spécialisés aux élèves en Difficulté) ?

Non, on préfère supprimer des postes ailleurs, et par là même dégrader les conditions des autres classes qui, elles, n'auront plus droit à rien avec leurs 27 élèves !

Alors à Aubagne comme ailleurs on tricote... de grands travaux prévus tout l'été au moins dans trois écoles d'Aubagne... on va transformer une classe en deux classes... "des cages à lapins" disent certains parents d'élèves dans les conseils d'école... on va faire disparaître des BCD (Bibliothèque Centre de Documentation)... remarque les BCD ce n'est pas très grave vu la baisse continuelle du budget alloué par la Mairie à celles-ci !

Mais... et les classes ? À 12 ou à 24, il s'agit quand même d'ouverture de classe... et là, grande question : Monsieur le Maire et son conseil municipal vont-ils continuer d'augmenter de 5% le budget par élève pour le privé et baisser de plus de 6% celui des élèves de notre école publique, laïque et républicaine ? Il va encore falloir que les enseignants apprennent à faire plus pour les élèves mais avec moins de moyens... S'ils sont devenus experts en la matière, ils commencent cependant à fatiguer ! 

Et puis, il faut aussi le savoir : avec tout ça les enseignants ont une pensée solidaire pour le personnel municipal de nos écoles aubagnaises.

La charge de travail par personne est de plus en plus énorme pour atteindre l'apothéose cette année, enfin c'est ce qu'on croyait, parce qu'en conseil d'école le dédoublement des CP en REP n'est visiblement pas un argument pour (ré)embaucher du personnel. Les flaques de vomi de nos bambins qui aujourd'hui peuvent rester une journée entière dans leur classe simplement saupoudrée de sciure par manque de personnel, pourront peut être y rester plus longtemps : au niveau hygiène et sécurité en période d'épidémie, nous repasserons ! 

Julien Roima

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne : encore de nouvelles constructions ! +

    Sur les terrains « des Lignières » de l'ex-Direction Départementale de l'Equipement du 13, promenade Pierre Blancard, de nouvelles constructions seraient envisagées. L'Etat et le Conseil Départemental, en accord avec la mairie d'Aubagne, souhaiteraient vendre leurs terrains pour laisser la place à un ensemble immobilier. Lire la suite
  • Le panache du RCA ! +

    En Ligue 1, le QSG continue de trottiner avec une nouvelle victoire (5 à 0) sur Amiens. Lille reste à la deuxième place après sa victoire à Dijon (1 à 2). Lyon se retrouve avec une nouvelle victoire contre Nîmes (2 à 0). Avec beaucoup de difficultés l'OM bat Nice Lire la suite
  • La culture de la défaite +

    Chaque jour je lis sur facebook les publications des uns et des autres concernant la politique nationale et locale. Je déplore hélas que les exemples de plusieurs pays européens ou de villes françaises ne fassent pas réfléchir certains qui donnent des leçons en permanence, se prenant pour de fins stratèges Lire la suite
  • Voie de Valdonne : une réunion bien décevante +

    L'association « Se déplacer en liberté » (ASDEL) a participé le 17 octobre à une réunion sur la voie de Valdonne à l'invitation de Sylvia Barthélémy. La présidente de l'ex-agglo y avait convié les CIQ, le Conseil de développement et les différentes associations concernées par le devenir de cette voie. L'ASDEL nous a fait Lire la suite
  • Mairie de Cuges : des certitudes qui se fissurent +

    Conseil municipal à Cuges les Pins ce mardi 16 octobre. Peu de délibérations à l’ordre du jour, mais un conseil où l’on a pu constater la fébrilité du maire et de sa première adjointe dès lors que des questions gênantes étaient abordées sur les finances communales. Lire la suite
  • Mèfi crée de l'emploi +

    Il y a quelques semaines nous avions retrouvé "LA" motocrotte d'Aubagne remisée au fond d'un garage après avoir coûté 15 000€ aux contribuables. On vous informe aujourd'hui qu'elle est de nouveau en circulation. Lire la suite
  • Impôts locaux : l'arnaque ! +

    Les uns après les autres, les foyers aubagnais qui croyaient voir leurs impôts locaux diminuer se retrouvent, le plus souvent, avec une augmentation. Double mensonge. Lire la suite
  • 1