Valtram : un comité de pilotage sous tension

valtram cimetiere  

Lundi 29 janvier s’est tenu un comité de pilotage du projet Valtram, avec objectif de valider les propositions de Façonéo concernant la réalisation du Valtram et de mettre, enfin, le projet sur les rails.

La présidente du conseil de territoire Sylvia Barthélémy était entourée des maires concernés par le projet, et de Philippe Barrau directeur de Façonéo. La Métropole était représentée par le vice-président Jean-Pierre Serrus et son administration.

Pour mémoire, devant le refus de la Métropole de porter et de  financer le projet, Façonéo proposait de prendre en charge financièrement le Valtram au travers d’une concession sur 25 ans, la Métropole finançant 5 M€ par an. Ce qui, au demeurant, aurait représenté pour la Métropole 125 M€ soit… le coût du Valtram déduction faite des subventions. Mais bon, l’essentiel, c’était que le projet avance et puisse enfin voir le jour.

Malgré l’acharnement de la présidente et de Façonéo à défendre ce « plan B », les représentants de la Métropole sont restés inflexibles : c’est NON !

Une position qui a créé un grand malaise, au point qu’à la rencontre avec la presse suite à cette réunion qui devait officialiser le lancement du Valtram, seuls les maires se sont présentés. A charge pour eux d’annoncer que le comité de pilotage renvoyait la décision finale aux semaines à venir…

Même les plus farouches défenseurs de la Métropole commencent à se rendre compte qu’ « on les promène » depuis des mois. Seul le maire d’Aubagne Gérad Gazay jubile dans son coin : voilà enfin un engagement de campagne qui pourra être tenu : pas de tram à Aubagne. L’intérêt des autres communes ? Comme dirait Trump, « Aubagne first » ! Il s’en moque.

Ce comité de pilotage devait porter le Valtram sur les fonds baptismaux, il s’est transformé en veillée funèbre. L’enterrement est prévu avant le 31 mars. Sauf si Dieu/Gaudin exauce les vœux de Sylvia Barthélémy et ressuscite le projet…

Diego de la Vega

 

communique 1

 

communique 2

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1